on se fait entuber à la pompe !

Petit article dédié à la baisse du pétrole. Celui-ci est en nette baisse aujourd’hui, avec le Brent de la mer du nord qui perd au plus bas de la journée, presque 5% de sa valeur.

Le pétrole, est-ce la fin des haricots ? Je ne pense pas, mais si l’OPEP ne réagit pas vite, il pourrait aller bien plus bas.

L’OPEP réussit son coup

Pourquoi le pétrole baisse ? Tout simplement parce que l’OPEP refuse de diminuer son volume de forage, et que l’offre étant déjà super abondante, continue à être de plus en plus abondante…

On arrive a un cercle vicieux qui donne ce que nous avons actuellement : un pétrole dont le prix est quasiment divisé par quatre. Allant de 140 dollars le baril en 2007, à 37 dollars aujourd’hui. 37 dollars !!

Le but de cette magnifique manipulation boursière ? Faire concurrence au gaz de schiste américain, et ça y est d’ailleurs, les Etats-Unis ont abaissé leur production de gaz de schiste, avec le pétrole redevenant rentable pour tout le monde. Quand je parle de rentabilité, je parle notamment de l’importer à ce prix là. Ca coûte certainement moins cher de l’importer que de faire du forage pour trouver dans le sol du gaz de schiste.

Jusqu’où peut descendre le pétrole ?

A 37 dollars le baril, on enfonce déjà pas mal d’acheteurs, pourquoi pas 30 dollars le baril tant qu’on y est…. de toute façon, à ce niveau de manipulation, on pourrait même aller chercher 20 dollars. Tout va dépendre de la consommation et à quel prix cela se fera.

Mettez vous en tête que le pétrole a encore une durée de vie limitée, je lui donne encore un bon 50 ans (si, si, HSBC vous prévient à l’avance ! ) avant que l’être humain ait tout consommé. Donc, soit le pétrole repartira à la hausse comme il se doit, soit il faudra miser sur les énergies renouvelables.

Mais justement, comme le pétrole est si bas, pourquoi faire de la recherche sur les énergies renouvelables, ça ne vaut pas le coup 🙂

A la pompe, nous n’avons pas la même chose

Si le baril de pétrole semble lui baisser comme une furie, le prix de l’essence à la pompe lui semble tenu par un filet de sécurité, qu’on appelera « taxes de l’état et plus values des stations services », il faut bien rémunérer un peu tout le monde dans ce magnifique secteur pétrolifère !

Juste pour comparer le prix à la pompe et celui du baril

carbu

Donc, le prix à la pompe diminue en moyenne d’une petite trentaine de %, c’est peu par rapport aux 70% de baisse du pétrole

carbu xti

En revanche le prix du baril baisse de 60% depuis l’année dernière.

La raison ?

Le prix du SP 95 se décompose comme suit:

    – Prix un litre de Brent: 0.30 €
    – Taxes TCIP et TVA: 0.79 €
    – Marges Petroliers: 0.19 €
    – Prix moyen SP95: 1.28 €

Les marges brutes couvrent les coûts de raffinage et de distribution plus les bénéfices des sociétés pétrolières. Elles évoluent ces dernères années entre 0.15 € et 0.25 € par litre de carburant, avec une tendance à la hausse.

Augmentation de la TICPE programmée pour 2015 et 2016 :

Avec la calamiteuse affaire de l’écotaxe, le gouvernement a gaspillé au moins 834 Millions €
Il faut maintenant régler la facture, et sous la pression de Segolène Royale pour les écologistes, ce seront exclusivement les contribuables roulant au diesel qui vont être mis à contribution, ceci pour leur faire comprendre au passage que le diesel, après avoir été encouragé depuis des décennies en France, va maintenant être progressivement pénalisé.

En conséquence, la Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Energétiques, ou TICPE, a été augmentée de 2 centimes par litre pour le diesel au 1er Janvier 2015.

Cela doit rapporter 807 Millions d’Euros en 2015 …et autant les années suivantes.
Comme la TVA s’applique aussi sur la TICPE, se rajoutent mécaniquement 0.4 c/litre, soit + 161 Millions d’Euros pour l’Etat au passage.

En plus de cela, la TICPE augmente également pour baser son calcul sur le contenu en dioxyde de carbone (CO2) lié à la combustion des produits énergétiques.

Un tableau récapitulatif s’impose pour visualiser l’évolution de ces taxes:

Taxes GAZOLE en €/litre
Années201420152016
TICPE CO20.42840.44820.4881
TICPE Région0.01350.01350.0135
TICPE Ecotaxe0.000.020.02
TVA à 20%0.08840.09630.1043
TOTAL0.53030.57800.6259
Ecart Gazole/SP-0.2068-0.1796-0.1523
Taxes SP95 / SP98 en €/litre
Années201420152016
TICPE CO20.60690.62410.6412
TICPE Région0.00730.00730.0073
TICPE Ecotaxe0.000.000.00
TVA à 20%0.12280.12630.1297
TOTAL0.73700.75770.7782
Ecart SP/Gazole0.20680.17960.1523

En conclusion, l’écart de taxe entre le Gazole et le Sans Plomb était de 0.21 €/litre en 2014.
En 2015, cet écart sera de 0.18 €/litre et en 2016 seulement de 0.15 €/litre.

LE PRIX DU DIESEL SE RAPPROCHE DU PRIX DE L’ESSENCE

Le gazole coûtait historiquement jusqu’à -0.25 €/litre que le SP (cf graphique ci-dessous).
Depuis 2010, cet écart a diminué pour se situer autour de 0.20 €.
On constate que l’écart du prix à la pompe correspond à peu de chose près à l’écart de taxes.
Donc en 2016 cet écart devrait diminuer et être très proche de 0.15 €/litre.

Economie en fonction de l’écart du prix au litre
Pour 20 000 KM parcourus par an et une consommation de 6l aux 100 km, le diesel économise :
à -0.25 € par litre => gain de 300 € par an soit 1500€ sur 5 ans
à -0.20 € par litre => le gain n’est plus que de 240 € par an soit 1200 € sur 5 ans.
à -0.15 € par litre => le gain n’est plus que de 180 € par an soit 900 € sur 5 ans.
à -0.10 € par litre => le gain n’est plus que de 120 € par an soit 600 € sur 5 ans.

Il va devenir plus difficile de rentabiliser l’achat d’un véhicule diesel, d’autant plus que 70% des possesseurs de diesel ne le rentabilise déjà pas en 2014.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez trader en bourse sans connaissances !

Découvrez comment des milliers de personnes ont fait décoller leur épargne de plus de 400 % en seulement quelques mois ! 

Félicitation !