Bourse : Le stock picking pour les nuls

Le stock picking permet d’analyser le bilan et le compte de résultat d’une entreprise, quelles que soient sa taille et sa nature. En prenant en compte les communications financières, le business et l’évaluation du ou des chefs de la société en question. En effet, lors des perturbations boursières, il reste la meilleure stratégie qui aide à s’en sortir. Le stock picking est ainsi une méthode qui repose sur l’analyse fondamentale du fait qu’il est très performant durant les périodes de déprimes des marchés.

Les méthodes pour choisir ses actions

Il est important de savoir que le prix d’une action est insuffisant pour passer à l’achat ou la vente de cette action. Un quelconque coût de cette dernière ne peut donc permettre de savoir si un investisseur paye cher ou pas une action qui a un prix donné. Ainsi, il est judicieux de connaître les méthodes pour choisir ses actions qui s’évaluent avec soit une analyse technique ou une analyse fondamentale. Et cela demande d’avoir certaines données financières notamment avec le chiffre d’affaires, le compte de résultats, le bilan, les ratios financiers et le moyen du secteur d’activité de ladite entreprise.

L’approche fondamentale : Chiffres d’affaires, bénéfices, perspectives

action en bourseL’analyse fondamentale est une méthode qui donne la possibilité de réussir en bourse. Ainsi pour atteindre un taux de réussite satisfaisant, il faut au préalable des connaissances très solides des différentes sociétés, sans oublier leurs modes de fonctionnement, mais aussi leurs publications. Mais, cette approche de l’investissement s’applique seulement sur le moyen et le long terme. En matière d’analyse fondamentale, il existe plusieurs modèles. Et parmi ces modèles, c’est celui de l’investisseur américain Benjamin Graham qui est le plus suivi. Concernant les bénéfices, il faut une amélioration qui est nettement attendue et qui se porte sur la performance globale, la capacité d’innovation, la productivité et la conduite du changement.

Benchmarck : Comparer une action à ses concurrents

Il existe trois types de Benchmarck notamment le Benchmarck interne, celui concurrentiel et le Benchmarck générique. Le Benchmarck est un système qui permet de comparer une action à ses concurrents. Il s’agit de la recherche de bonnes pratiques qui donnent la possibilité aux différents organismes d’atteindre de meilleures performances.

Anticiper les tendances avec l’ADX par traideur
En effet, un tel processus permet de mesurer les avantages des produits, des services et des pratiques de l’entreprise, par rapport à ceux des concurrents potentiels ou bien des meilleures entreprises du secteur en question. Il est nécessaire de souligner que le processus Benchmarck se fait aussi avec des sociétés qui appartiennent à un autre secteur d’activité, mais aussi il faut que l’excellence soit reconnue. C’est dans une démarche d’amélioration continue que s’inscrit le processus de Benchmarking.

C’est pourquoi il vise à identifier, en termes de méthodes et d’outils, les meilleures pratiques trouvées dans son propre domaine et même en dehors, en évaluant ses performances par rapport à celles des entreprises leaders. En bref, dans une démarche de Benchmarck, il s’agit d’observer et d’apprendre des autres par comparaison, ce qui veut dire qu’il ne s’agit pas de limiter, mais de comprendre avant de s’adapter.

Analyse technique : Anticiper les tendances

L’analyse technique, contrairement à l’analyse fondamentale, estime que les cours sont le reflet de l’ensemble des données financières, géopolitiques, économiques du marché. Ainsi, pour découvrir les prochains mouvements, l’investisseur se contente d’avoir une certaine observation sur l’évolution passée des cours. L’analyse technique fait seulement appel à des compétences de lecture graphique d’analyse de tendance c’est-à-dire haussière ou baissière. L’un des plus grands maîtres de l’analyse technique s’appelle Stan Weinstein qui  a écrit « le secret pour gagner en bourse à la baisse ou à la hausse ». C’est pourquoi, dans le but de mieux anticiper les tendances, il est le plus recommandé.

Approche subjective : On peut y croire !

Pour revenir en force sur le marché des actions, il faut d’abord croire profondément à la bourse. En tout cas c’est cet optimisme que recommandent les experts qui sont dans le domaine.

Mais, la précaution à prendre c’est de se montrer très sélectif. L’objectif de tous les investisseurs boursiers, c’est la recherche de la plus value dans des actions à forts dividendes, et c’est en fonction de leurs vécus personnels et de leurs connaissances boursières et financières que chacun choisit sa technique. Par exemple, pour ma part, je scanne mes différentes actions et ainsi je vérifie très rapidement si mon indicateur détecte des signaux d’achat ou de vente.

Et si c’est effectivement ce qui se passe, alors par un ordre au marché, j’exécute les autres à l’ouverture des marchés.

En résumé, dans la période de forte instabilité, la meilleure façon de prendre ses dispositions c’est de valider son anticipation par l’analyse technique. Ceci est indispensable, car il permet d’acheter au moment opportun, c’est-à-dire dans le bon timing. Mais, il faut surtout éviter de faire une erreur sur le timing, parce que ça peut vous coûter des pertes de performances. C’est la raison pour laquelle, dans ce contexte de crise économique, je vous recommande fortement d’utiliser le stock picking, pour faire de meilleurs résultats en bourse.

Articles connexes

Bourse : Le PIB trimestriel américain affiché en légère baisse
Apprendre à trader: Alibaba a vendu 146 millions d’euros de marchandises en à peine 8 minutes
Trading : Actions ou Obligations ? Différences, avantages, fiscalité à connaitre
Le nasdaq établit un nouveau record après l'ouverture de Wall Street
Trading : Nasdaq - Une nouvelle vague baissière
EDF sort du CAC 40
La Bourse de Francfort recule 0,17% en matinée
Rapport sur l'indicedu CAC 40 pour une période de 3 mois
Marché financier : sur quelles actions investir cette année ?
Apprendre à trader: Nintendo profite de #PokemonGo pour doubler sa capitalisation boursière.
Bourse : Pourquoi Nintendo est en passe de devenir l'investissement d'une vie
Alibaba l'introduction en Bourse du siècle à ne pas rater
Marché financier : Le Nasdaq 100 est en train de se retourner
Bourse : La Bourse de Londres perd 0,10 point en matinée.
Trading : Les principales bourses européennes ouvrent dans le vert
Bourse : Le dossier Alstom et General electric, ce que ce rachat va changer
Forex : le vrai loup de Wall Street a amassé 100 millions de dollars en 2014
Prévision à la hausse sur le DAX
Bourse : Pourquoi Publicis doit encore baisser ?
Bourse : Les cours du CAC 40, en phase avec l'économie française ?
Nike accorde un dividende de 0,16 dollars par action
Marché financier : Gagner en bourse avec le Cac 40 en 2016
Forex : Netdania Comment débusquer les tendances fortes
Forex : Pourquoi les brokers utilisent FRA 40 au lieu de CAC 40 ?
Performances boursières du complexe militaro industriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez trader en bourse sans connaissances !

Découvrez comment des milliers de personnes ont fait décoller leur épargne de plus de 400 % en seulement quelques mois ! 

Félicitation !