Le rallye de décembre une bonne période pour trader ?

rallye-boursierChaque année à la fin de l’automne la majorité des médias financiers et boursiers se lancent à l’unisson dans la même litanie au sujet du fameux rallye boursier de fin d’année qui propulsera les différents marchés boursiers vers des sommets. Dans cet article je vous propose de faire la lumière sur ce qu’il en est réellement du rallye de fin d’année en nous appuyant sur les statistiques de l’indice phare de la bourse de Paris le CAC 40 depuis sa création. Vous pouvez ainsi vous faire votre propre idée et découvrir si les fêtes de fin d’année sont-elles une bonne période pour trader ? Afin de faire la lumière sur cette question en étudiant les statistiques à notre disposition nous allons dans un premier temps définir ce qu’est un rallye sur les marchés boursiers en nous appuyant sur les définitions communément acceptées. Comme vous allez le constater au fil de la lecture de ce billet intitulé « Les fêtes de fin d’année sont-elles une bonne période pour trader ? » nous ne sommes pas tous d’accord sur ce qu’est un rallye, pour ma part je considère qu’un rallye est une phase de hausse régulière des marchés en dépit de la tendance durant la période précédant le rallye. Voyons maintenant les différentes opinions à ce sujet.


Bourse: comment expliquer ce phénomène de… par BFMBUSINESS

Quelle définition retenir d’un rallye boursier

rallye-fetes-decembrePour certains la définition d’un rallye boursier s’énonce ainsi ; il s’agit d’une hausse prononcée d’éphémère sur un marché actions obligataire alors que la configuration même de ce marché est de type baissier. Tandis que pour d’autres quand un titre suit une tendance longue c’est-à-dire sur une grande période de temps il s’agit d’un rallye et ce peu importe la direction dans laquelle la valeur est inscrite, on parle de rallye haussier lorsque la tendance est à la hausse, et inversement lorsque celle-ci est à la baisse. Pour d’autres encore lorsqu’une valeur ou un marché est orienté à la baisse, et que la tendance se retourne durablement dans le sens inverse on parle alors de rallye et ce indépendamment du sens. Comme vous pouvez vous en rendre compte cher lecteur certains estiment qu’il s’agit d’une phase de hausse faisant suite à une baisse, pour d’autres la notion de temps n’a pas d’importance, tandis que pour d’autres encore c’est la durée du mouvement qui détermine s’il y a rallye ou non. Cette confusion est relativement pratique et permet de semer la confusion dans l’esprit de l’investisseur particulier pour le pousser à prendre des positions en fin d’année, en étant un peu cynique on pourrait soupçonner que le but de cette campagne médiatique autour du rallye de fin d’année n’a qu’un seul objectif celui d’en faire une prophétie auto réalisatrice. Pour couronner le tout après le flou artistique concernant la notion de rallye il en va de même pour ce qui est du rallye de fin d’année dans les avis divergent concernant sa durée certains qu’il a lieu durant tout le mois de décembre tandis que pour d’autres elle ne se limite qu’aucuns derniers jours de décembre.

Quid des performances du CAC40 en Décembre sur 20 ans

bull-marketPour ma part pour que l’on puisse parler de rallye boursier, j’estime que l’on doit assister à une hausse régulière et étalée sur plusieurs semaines avec un renforcement de la tendance en fin de mouvement. Pour en avoir le cœur net j’ai passé au crible tous les mois de décembre depuis la crise de 2008 soient 21 exercices boursiers. Ce qui conforte mon analyse de ce qu’est un rallye de fin d’année car les statistiques démontrent qu’il n’y a jamais eu de hausse sur les derniers mois de l’année sans qu’il n’y ait de hausse sur les deux dernières semaines du mois de décembre. L’on peut donc parler de rallye boursier à partir du moment où l’on a une hausse un minimum régulière sur le mois, ce qui implique automatiquement une hausse sur la fin du mois.

En conclusion

Il semblerait donc que les fêtes de fin d’année sont une bonne période pour investir une année sur deux, en revanche cela est vrai trois fois sur quatre lorsque l’année a été haussière. Durant ces années de hausse du marché les rallyes sont systématiques dans la deuxième semaine de décembre. Ce fut encore le cas en 2013 avec une forte hausse durant le mois de décembre, alors que l’exercice 2014 prendra fin dans quelques semaines, et bien que l’année sur les marchés financiers ait été haussière il semblerait qu’avec la récente correction de l’indice parisien reculant de -7 % durant la deuxième semaine du mois de décembre, la tendance semble donner tort aux statistiques des 20 dernières années sur le CAC 40.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez trader en bourse sans connaissances !

Découvrez comment des milliers de personnes ont fait décoller leur épargne de plus de 400 % en seulement quelques mois ! 

Félicitation !