Supports et Résistances horizontaux

557 vues 3 Commentaires

Les supports et résistances sont des points fondamentaux de l’analyse graphique, des principes de base du chartisme qu’il faut absolument maîtriser pour espérer devenir un trader fructueux. En effet, les concepts de base de l’analyse technique sont utilisés par les traders professionnels depuis que la bourse existe. Pouvoir détecter les zones d’indécisions dans un marché permet de mettre en place des stratégies de trading efficaces. En effet, les supports et résistances représentent souvent des seuils psychologiques, ce qui permet lorsque l’on un peu d’expérience de se placer avantageusement et bénéficier ensuite d’un rebond mécanique, ou de l’enfoncement d’un plancher. Dans cet article intitulé supports et résistances horizontaux, je vous propose de mieux comprendre ces principes de base énoncés selon le postulat que le marché à une mémoire et qu’il se souvient de certaines des positions sur lequel il a buté.

Qu’est-ce qu’un support en bourse est une résistance en bourse ?

marche-en-tendanceLorsque l’on étudie les graphiques de cotations, il est possible de détecter un support, tout simplement en recherchant une ligne horizontale sur le graphique. Cette ligne représente en réalité une zone qui « supporte le prix », d’où son nom de support. L’intérêt de pouvoir déterminer cette zone, c’est que lorsque les cours s’approchent de cette zone, ceux-ci ont une tendance naturelle à vouloir rebondir. Dès lors, on peut admettre que toutes les zones se situant en-deçà du prix sont considérés comme des supports, une fois que le cours les franchit, on dit alors que le support a été cassé, celui-ci se transforme alors en résistance. Une résistance est une ligne horizontale sur un graphique de cotation, celle-ci se situe toujours au-dessus du niveau de cotation actuel, comme son nom l’indique cette zone est difficile à passer, elle résiste aux mouvements boursiers. C’est la raison pour laquelle, lorsque le cours s’approche de cette zone de résistance, celui-ci a tendance à redescendre comme attirer par une force gravitationnelle. Dès lors toutes les zones se situant au-delà du cours sont des résistances, elle se transforme en support dès lors que le prix casse cette résistance. Dans le jargon boursier l’on parle de zones mineures pour les supports et les résistances, lorsque ces niveaux n’ont été testés par le marché qu’une seule fois, en revanche l’on dit que c’est une zone majeure, lorsque celle-ci aura été testée à maintes reprises. Comme vous pouvez vous en douter une zone majeure est plus difficile à casser qu’une zone mineure. Par ailleurs si une zone de rebonds majeure est cassée en force alors la cassure n’en sera que plus valable.

Spéculer des supports et résistances horizontaux

marche-en-rangeAvant tout pour bien spéculer sur les supports et résistances, il convient d’utiliser la bonne représentation graphique des cours boursiers, à ce titre les chandeliers japonais sont vraisemblablement le meilleur mode de représentation. Les niveaux de résistances et de supports sont représentés par des plus hauts et plus bas, ce qui fait qu’ils ne peuvent pas aisément être matérialisés par des droites horizontales. En effet il convient d’établir une zone large plutôt qu’un niveau précis. C’est une méthode très efficace notamment lorsque l’on se trouve dans un marché évoluant en « range » ou dans un couloir. En effet, ce type de marchés à une tendance mécanique à vouloir repousser les cours. Bien que la plupart du temps dans cette configuration particulière, les cours sont amenés à rester bloqués dans une zone de consolidation. Dès lors, la résistance se matérialise par une borne haute de la zone de range et inversement pour le support. La stratégie pour spéculer les supports et résistances dans un marché en range, consiste à se placer en short (c’est-à-dire vendeur à découvert) dans la zone de résistance, et se placer long (c’est-à-dire acheteur) sur la zone de support. C’est en effet parce que les supports et résistances représentent des zones d’indécisions, matérialisant l’affrontement des forces vendeuses et acheteuses sur un marché, qu’il est important de ne pas chercher un point précis, mais plutôt de déterminer une zone, d’autant plus que cet affrontement des forces haussières et baissières génèrent une forte volatilité faire basculer les cours d’un côté de l’autre du support ou de la résistance.

Conclusion

Les stratégies basées sur les supports et résistances ont fait leurs preuves, bien que pour les débutants il puisse être difficile de tracer ces différents niveaux. Pour cela, il est conseillé d’utiliser des lignes de couleurs différentes afin de faciliter la différenciation entre les différentes zones de support et résistance.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. Jerôme

    29 septembre 2015 at 9 h 46 min

    les supports et résistances sont des niveaux psychologiques que tout trader sérieux devrait étudier avec attention à mon humble avis

  2. Patrick

    29 septembre 2015 at 9 h 50 min

    savoir détecter les supports et résistances sont la garantie de trade fructueux, à condition de savoir quand se placer pour profiter de la hausse de la baisse.

  3. Fabrice

    29 septembre 2015 at 9 h 53 min

    tout à fait d’accord avec vous @Jérôme, l’on sous-estime bien trop souvent la dimension psychologique dans le trading
    d’autant plus que de plus en plus de traders courent à l’analyse technique, et du coup applique les mêmes stratégies
    Ce qui a pour effet d’amplifier les mouvements, selon la bonne vieille théorie de la prophétie auto réalisatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *