Stratégie de trading Moyenne à la Baisse + Hedging

672 vues 3 Commentaires

Fonds-alternatifs-typologie-et-strategies4Les techniques de gestion ont profondément évolué depuis la création d’Alfred Winslow Jones du premier Hedge Fund en 1949. Comme toujours, ce précurseur est parti d’une idée révolutionnaire totalement à contre-courant des habitudes d’investissement, puisqu’à l’époque les investisseurs se contentaient purement et simplement de préserver leur capital. En effet cet homme eut l’idée de réaliser des rendements élevés en minimisant le risque de marché. Pour atteindre ce but, Alfred Jones combina des stratégies risquées afin de maximiser le rendement en cas de réussite, avec des stratégies permettant de couvrir le risque. D’où la traduction littérale du terme Hedge Fund : fonds de couverture.

Exemple de stratégie de moyenne à la baisse

x240-pM_La moyenne à la baisse est une technique d’investissement dans laquelle le trader achète des titres supplémentaires lorsque leur prix a baissé par rapport à leur prix d’achat initial. Cela a pour effet de faire diminuer le prix d’achat moyen payé pour acquérir les titres en question. Toutefois cette stratégie ne fonctionne pas avec tous les instruments financiers, et notamment les options binaires et les warrants. En effet, si un investisseur sur options ou sur warrants peut espérer un meilleur rendement qu’avec une position prise avec des actions, d’autant plus si la valeur temps est élevée ainsi que le prix d’exercice par rapport à celui du sous-jacent. La contrepartie en cas d’hypothèse erronée est la perte totale du capital investi, bien que certains brokers offrent un retour sur perte. Ainsi si notre trader anticipe une forte progression du marché, et que celui-ci achète un call sur l’indice boursier phare de la place parisienne, le CAC 40. Si celui-ci s’oriente à la baisse, notre investisseur pourrait alors être tenté de souscrire un nouveau call à un prix largement inférieur.

Une technique de couverture risquée

L’objectif de la moyenne à la baisse étant d’abaisser le prix de revient moyen de ces deux positions, en réduisant les pertes possibles tout en augmentant éventuellement le rendement, si l’indice boursier rebondit. Bien que relativement séduisante cette stratégie est risquée, car la hausse du sous-jacent n’est pas nécessairement synonyme de gain, en effet si le CAC 40 se redresse trop tardivement, la valeur temps de l’option diminuerait de façon drastique en cas de stagnation. En revanche, dans un investissement à long terme est directement sur une action, la moyenne à la baisse peut être une bonne stratégie pour réduire les possibilités de perte, et augmenter le rendement possible. Toutefois même avec les actions cette technique d’investissement peut s’avérer dangereuse, car l’on n’est jamais certain que les cours puissent remonter rapidement. Le trader se retrouvera durant une période de temps indéterminée avec une quantité importante de titres ayant perdu de la valeur et donc une perte latente encore plus importante.

Stratégie de Hedging

La stratégie de hedging consiste à se couvrir contre les variations de cours d’un actif boursier en prenant deux positions opposées d’un même montant. Par exemple, pour un trader Forex si celui-ci se place simultanément long (acheteur) et short (vendeur) sur la paire de devises EUR/USD pour un lot chacun, on dit alors dans le jargon que le trader est hedgé, en français couvert. En effet, dans cette configuration celui-ci ne peut ni perdre ni gagné, la balance de son compte de trading restera stable puisque la hausse de la devise de contrepartie compense la baisse de la devise de référence, en d’autres termes le risque pour se notre trader est nul. L’autre avantage du Hedging d’une position, c’est qu’il est possible de multiplier ses gains à condition d’être capable de repérer les retournements de tendance et les points pivots avant un mouvement de correction.

Exemple de stratégie de Hedging sur le Forex

Par exemple en jouant la hausse toujours sur la paire de devises EUR/USD, en effet en étant positionné long a 1.1250. Votre objectif est à 1.1280. Le cours est actuellement sur 1.1300 et vous anticipez un mouvement de correction sur ce niveau vers 1.1290. Notre trader peut hedger sa position en shortant. L’hypothèse se réalise et le cours revient sur 1.2980. Notre trader peut donc prendre son bénéfice sur la position short en coupant sa position mais en gardant sa position longue en espérant que l’objectif de 1.1310 soit atteint. Au moment précis où celui-ci coupe sa position sur 1.2980, le hedging de votre position à 1.1300 lui a permis de gagné 20 pips supplémentaires. En effet, sans hedging le profit n’aurait été que de 30 pips (1.1280 -1.1250 =30), tandis qu’avec le hedging il faudra rajouter 20 pips (1.310 -1.1290= 20) soit un bénéfice de 50 pips.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. Fabrice

    1 octobre 2015 at 8 h 21 min

    je ne connaissais pas cette stratégie, merci pour l’info
    je vais faire des Back tests sans plus tarder et voir ce que cela donne

  2. Jerôme

    1 octobre 2015 at 8 h 25 min

    la stratégie du hedging sert surtout à protéger son capital lorsqu’il est conséquent, de manière à éviter les pertes.
    Quant à celle de la moyenne à la baisse, il faut être capable de résister à l’envie de sortir
    dès que les premières pertes se matérialisent,en un mot il faut être capable de résister au stress

  3. robert

    1 octobre 2015 at 8 h 29 min

    ces deux stratégies sont adaptées à des profils de trader bien particuliers
    après c’est toujours bon d’apprendre de nouvelle stratégie pour sa culture générale financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *