S&P500 – test des 1950 et rallye haussier à venir

644 vues Laisser un commentaire

SPIfutures

 

Graphique

  • Bougies 15 minutes

Analyse

Je vais m’appuyer sur les vagues d’Eliott et la théorie de Dow pour appuyer mon analyse :

D’un point de vue Eliottiste

Chez Eliott, les vagues sont constituées de 5 phases : 3 dans le sens de la tendance, 2 à contre-sens, ce mouvement est ensuite suivi d’une phase de correction en vagues ABC (qui sont donc censés amorcer le prochain mouvement à venir). Sur le graphique, vous pouvez voir comment j’ai tracé les 5 premières vagues (qui montrent donc que la tendance est baissière.

En fait, ce qui me met la puce à l’oreille, c’est le support qui s’est formé dans la zone 1913/1916 et qui sera notre zone d’abandon du scénario. Si ce support casse, on peut oublier ce scénario.

Toujours d’un point de vue Eliottiste, j’ai envisagé les trois dernières baisses comme une phase de correction ABC, et en couplant avec la théorie de Dow, donc que le dernier plus haut est plus haut que le plus haut précédent, j’obtiens donc mes vagues ABC.

Le mouvement AB est déjà tracé, et la baisse s’est terminée plus haut que le support que j’ai désigné ci-dessus, donc j’anticipe le fait que la troisième vague BC a de fortes probabilités de casser le mouvement à la hausse et d’accélérer pour atteindre au moins 1950.

La chine, toujours le sujet d’inquiétude des marchés

Pourquoi les marchés ont-il décalé autant cette nuit et ce matin ? Tout simplement parce que le PMI manufacturier chinois est archi mauvais. 47,3 contre 47,1 précédemment, cela montre que le secteur manufacturier chinois se contracte pour le 12ème mois d’affilée. Ce qui n’envisage rien de tellement optimiste pour ce qui est de la santé de l’économie chinoise.

Shanghai a perdu encore 1,5% durant la session en asie, et les marchés européens et américains semblent lui emboîter le pas. On entame une belle correction mais je pense que celle-ci a déjà donné son plus bas lors du fameux monday crash, la semaine dernière.

En attendant, je retiens toujours que graphiquement on peut atteindre 1950. Personnellement, j’ai engagé un trade un peu trop tôt, en achetant le SPX à 1932,75 avec objectif 1961. J’ai rabaissé mon objectif à 1946 et je couperai le trade si on casse le support situé dans la zone 1913/1916.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *