Scalping au carnet d’ordre ou analyse technique ?

616 vues Laisser un commentaire

C’est une question qui peut vous paraître très bête, mais en réalité elle est à se poser tellement sont nombreuses les personnes qui ont du mal avec un principe même des marchés : pourquoi est-ce que le prix d’un actif monte, pourquoi descend-il ? Ce sont deux questions auxquelles nous allons répondre le plus précisément possible.

En fait, cet article vient tout simplement d’un long débat que j’avais vu sur Facebook : deux scalpeurs se chamaillaient : l’un disait que seul la méthode au carnet d’ordre était valable, tandis que l’autre disait que le trading est visuel, que prendre autant de paramètres en compte ne servaient à rien.

Cet article va trancher tout de suite : vous avez raison tous les deux ! Voilà ma petite vision des choses

Le scalping au carnet d’ordre

Le scalping, c’est tout simplement essayer de prendre 2/3 ticks en quelques secondes pour sortir du marché avec une belle plus value le plus rapidement possible. Le but étant bien entendu de limiter son exposition au marché le plus possible en y intervenant certes des centaines de fois pendant la journée, mais uniquement pour quelques secondes voire une ou deux minutes pour les trades demandant plus de concentration.

Le scalping au carnet d’ordre permet de voir quels sont les volumes réels à chaque prix. Autrement dit, le scalpeur va observer les changements sur le nombre de contrats prêts à être vendus ou achetés en les mettant également en rapport avec un historique de contrats exécutés à chaque prix + éventuellement un tape pour voir ce qui est réellement exécuté. Le scalpeur au carnet d’ordre se fonde donc exclusivement sur le changement de la masse des volumes présents dans le carnet d’ordre pour pouvoir générer du gain.

Pour faire plus simple, scalping au carnet d’ordre = observation de l’offre et de la demande

Le scalping avec l’analyse technique

Le scalping avec l’analyse technique, c’est tout simplement essayer d’anticiper ou de voir une confirmation de hausse ou de vente en fonction d’une figure technique réalisée par les prix eux-mêmes ou leurs indicateurs techniques. Ici, l’analyse technique ne met pas du tout en valeur les volumes et d’ailleurs, ces volumes sont peu usités en analyse technique (sauf sur le marché des actions) car ils ne sont pas utiles au scalpeur AT.

Le scalping technique, c’est un scalping qui va mettre en évidence des niveaux de prix où éventuellement il sait qu’il va se passer quelque chose (un fort mouvement en haut ou en bas). Cependant, il ne peut pas vraiment anticiper mais plutôt attendre des confirmations.

Pourquoi les deux techniques sont-elles valables ?

Tout simplement parce que l’une permet d’anticiper un mouvement de prix en fonction de ce qu’il voit sur le carnet, et l’autre sait observer sur un graphique quels sont les niveaux à surveiller pour pouvoir attendre une confirmation d’achat ou de vente.

En résumé, chacun sa méthode, chacun sa manière de gagner !

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *