Comment générer un revenu régulier avec les dividendes pour les actions

2934 vues 2 Commentaires

Day-traders, swing traders, scalpeurs, long-termistes… On cherche tous à faire notre gagne-pain avec notre argent sans pour autant toucher au capital de départ. Si pour certains, le trading de court terme est idéal pour engranger des bénéfices dans la durée, d’autres n’ont pas la même résistance au stress, aussi grand soit leur capital de base. Alors existe-t-il un moyen de vivre des rentes de son capital pour les plus stressés ? La réponse est oui, à condition bien sûr de faire les bons choix et d’avoir un gros capital à disposition (environ 200.000 €)

Les dividendes, une bonne idée pour toucher une rente sans prendre dans le capital de départ

Entre actionnariat et dividendes

dividendesPour ceux qui préfèrent un investissement long-terme, utile à l’économie, et qui n’est pas trop stressant : les compte-titres et les actions sont d’excellents moyens de se faire de l’argent avec son capital. Être actionnaire implique pour les plus grosses sociétés, que l’on reçoive des dividendes – une partie des bénéfices de la société – quand on s’investit à plus long terme. Dans cet article, nous allons voir comment organiser la distribution des dividendes pour que ceux-ci vous donnent une rente régulière chaque mois.

Chaque entreprise distribue ses dividendes à des dates différentes

Ce qu’il faut également savoir avec les dividendes, c’est que ces redistributions de bénéfices ne se font pas tous les 1er janvier de chaque année. Bien au contraire, cette distribution se fait en fonction d’une date définie par l’entreprise et c’est cela qui est intéressant dans le temps. Certaines entreprises vont distribuer en janvier, d’autres en février, mars, avril, mai etc. ce qui fait qu’il est possible de recevoir un dividende tous les mois en ayant son argent investi dans de nombreuses entreprises.

Organiser ses rentrées d’argent

Connaître ses besoins en fonction de chaque mois

Pour éviter tout souci de mauvaise distribution d’argent, il faut savoir à quels moments clés vous avez besoin d’argent. Et cela va par la case observation de son compte courant : regardez les mois où vous êtes le plus propice à avoir besoin d’argent (dépenses pour des cadeaux d’anniversaire, Noël, impôts, diverses taxes, etc) et choisissez vos entreprises en fonction du mois pour lequel ils reversent des dividendes. En faisant ainsi, vous évitez les moments de galère dû à une mauvaise gestion des arrivées d’argent. Une fois que vous avez fait cela, il faut désormais choisir ses entreprises .

Quelles entreprises choisir quand on veut prendre en compte les dividendes ?

Là, on attaque le gros du gros, car ce n’est pas forcément les plus gros dividendes qui vont nous intéresser. En fait, quand on veut vivre de ses dividendes, il vaut mieux choisir les entreprises dont le dividende augmente (en termes de pourcentage) année après année. Pourquoi ? Parce que certaines entreprises peuvent vouloir rameuter des investisseurs une année ou deux en proposant un fort dividende pour finir par ne plus en proposer. On doit donc regarder la croissance du dividende versé sur une période assez longue pour déterminer clairement si l’entreprise est généreuse ou si elle cherche juste à avoir des investisseurs supplémentaires. Sur le site investing.com, il existe un excellent outil de stock picking où vous pouvez choisir les actions selons différents critères. Comme le dividende versé exprimé en pourcentage et le taux de croissance du dividende.

Pour ma part, j’aime bien les bancaires car c’est le secteur qui redistribue le plus de dividendes. Comptez entre 5,5% et 7% de dividendes pour le seul secteur bancaire. Pour le secteur financier en général, assurances comprises, vous avez des rendements qui tournent entre 3 et 5,5% soit 4 à 5 fois plus élevé que les placements classiques de type livret A.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. daniel

    7 novembre 2016 at 12 h 00 min

    Dans un monde à la recherche désespérée de rendements, les actions performent un peu mieux que d’autres actifs grâce aux dividendes

  2. patrick

    7 novembre 2016 at 12 h 06 min

    Les dividendes sont malheureusement le seul et dernier atout qu’offrent les actions. car si certaines sont assez généreuses, meme au sein au du CAC, les niveaux de valorisation sont rédhibitoires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *