Quelle est la régulation exacte des sites de trading Forex ?

2323 vues 5 Commentaires

logo-regulation forexAvant de me lancer dans le vif du sujet et tenter de vous donner les éléments afin de comprendre quelle est la régulation exacte des sites de trading Forex, je vous propose un petit flashback. C’est aux U.S.A durant les années 1999 et 2001, que naissent les premières sociétés de courtage en ligne sur le Forex. L’arrivée d’internet et d’un bond technologique a permis aux brokers de fournir des cotations en temps réel via internet et des applications web permettant à tout un chacun de spéculer sur son ordinateur personnel. Un nouveau monde s’ouvrait alors aux particuliers en leur donnant accès à un marché autrefois exclusivement réservé aux seules professionnels. Pour l’Europe, Il faudra attendre la période 2005 – 2007, avec l’avènement des brokers Forex établis dans des zones offshores comme Chypre, les îles vierges britanniques ou encore Malte. Devant le succès rapide du trading Forex, les législateurs ont mis en place des règles permettant de réguler cette activité afin de protéger les utilisateurs particuliers peu au fait des risques encourus sur le marché des devises, le Forex. Dans la suite de cet article, je vous propose de découvrir ensemble le rôle, et les principales agences de régulations, et pourquoi il est si important de ne faire confiance qu’a un broker régulé.

Les principaux organismes de régulation :

Les agences de régulation œuvrent pour assurer la meilleure protection et information possible aux spéculateurs en ligne, elles imposent des règles très strictes aux courtiers en échange de la fourniture d’une licence de courtier régulé. Parmi ces règles, elles obligent les brokers à avertir leurs clients sur les risques encourus en ouvrant un compte de trading. Les organismes de régulation peuvent aussi décider de l’effet de levier maximal disponible, l’une des règles les plus importantes pour la protection des utilisateurs réside en la séparation totale des comptes de la société de courtage, c’est-à-dire que les fonds des clients sont ségrégués des comptes propres de la société. Une mesure qui permet le remboursement des traders en cas de faillite de la plateforme de courtage. Les autorités de régulation permettent d’obtenir un recours juridique en cas de litige avec le courtier Forex.

Les principaux organismes de régulation du trading Forex dans le monde

Sachez qu’il existe une différence entre un courtier régulé et un courtier agréé, le premier dispose d’une licence de régulation l’obligeant à se soumettre aux règles des agences de régulation. Tandis que le broker agréé ne dispose que d’une autorisation lui permettant de proposer ses services dans certains pays.

L’AMF l’organisme de régulation Français

forexL’agence Française, L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) est un organisme public indépendant qui fixe les règles de conduite et les obligations qui doivent être remplies par les courtiers autorisés à fournir des services d’investissement sur le territoire Français. Son rôle est de protéger les investisseurs et de veiller au bon fonctionnement des marchés d’instruments financiers. (http://www.amf-france.org/).

La FCA l’organisme de régulation Britannique

fcaLa FCA est un organisme indépendant non gouvernemental qui réglemente l’industrie des services financiers au Royaume-Uni. Les sociétés financières autorisées dans l’Espace économique européen (EEE) peuvent offrir certains produits ou services dans un autre pays de l’EEE s’ils ont une autorisation leur donnant le droit de le faire. (http://www.fca.org.uk/).

La CySEC l’organisme de régulation Chypriote

cysecLa CySEC est l’autorité publique de surveillance chypriote. La CySEC a plusieurs prérogatives comme le contrôle et la surveillance du fonctionnement et des transactions effectuées en bourse. La CySEC délivre des licences d’exploitation aux sociétés d’investissement et peut sanctionner administrativement et disciplinairement les courtiers. (http://www.cysec.gov.cy/default_en.aspx).

La NFA l’organisme de régulation U.S

nfaLa NFA est l’organisme d’autoréglementation de l’industrie U.S des marchés à terme. La mission de la NFA est d’assurer la réglementation et l’intégrité de l’industrie des marchés à terme. Elle se doit de protéger les participants du marché et d’aider ses acteurs à assumer leurs responsabilités réglementaires. Cette agence de régulation est supervisée par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l’agence gouvernementale chargée de réglementer l’industrie américaine des marchés à terme. (http://www.cftc.gov – http://www.nfa.futures.org).

La Bafin l’organisme de régulation Allemand

bafinLa BaFin a été créée en 2002 son rôle est de superviser les banques, les fournisseurs de services financiers, les entreprises d’assurance et le négoce des valeurs mobilières en Allemagne. La BaFin est une société indépendante de droit public soumise à la surveillance juridique et technique du ministère fédéral des Finances. Son objectif premier est d’assurer le bon fonctionnement, la stabilité et l’intégrité du système financier allemand. (http://www.bafin.de).

L’ASIC l’organisme de régulation Australien

asicL’ASIC est un organisme indépendant du gouvernement Australien, son rôle est d’assurer la transparence et la fiabilité des marchés financiers Australiens. L’ASIC réglemente les entreprises australiennes et celles évoluant sur son territoire. En tant que régulateur des services financiers, l’ASIC surveille les entreprises de services financiers afin de s’assurer qu’elles fonctionnent de manière efficace, honnête et loyale. (http://www.asic.gov.au/).

UK Finance Ministry Eyes Tighter FX Market… par wochit

Conclusion

Avant d’ouvrir un compte de trading, il est essentiel de vérifier si le broker que vous avez choisi est autorisé et réglementé par une des agences de régulation citées plus haut. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à consulter les sites proposés en liens. Je ne saurais que trop vous conseiller de choisir un broker qui dispose d’une succursale dans votre pays de résidence.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

5 Comments
  1. Laurent

    15 septembre 2014 at 15 h 21 min

    Excellent article comme toujours Julie, je peux parler en connaissance de cause, j’ai eu de très mauvaises surprises avec un broker ioption qui a fermé boutique sans autre forme de procès. Donc un conseil ne tradez qu’avec un broker régulé et ayant un bureau en France pour les français.

  2. Daniel

    15 septembre 2014 at 15 h 23 min

    c’est clair qu’il vaut mieux un broker régulé, car il ya beaucoup de requins dans ce secteur, vous pouvez vous faire plumer en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Je suis chez IG markets et tout se passe très bien.

  3. François

    15 septembre 2014 at 15 h 27 min

    Le forex est un endroit assez dangereux pour les novices, alors augmenter les risques en traitant sur une plateforme non régulée c’est suicidaire.

  4. Thiefaine

    16 septembre 2014 at 11 h 37 min

    Il faut être naif pour mettre son argent sur une plateforme non régulée, en même temps les marketeurs savent y faire pour nous endormir et gagner notre confiance en faisant miroiter des possibilités de gains faramineux. Sans même parler des bonus qui sont de véritable pièges a gogo.

  5. jean

    16 septembre 2014 at 11 h 40 min

    Bien que les brokers Forex soient plus surveillés que les brokers binaires il existe encore trop d’arnaqueurs, donc méfiance, car une fois l’argent versé sur une plateforme fantôme vous pourrez lui dire bye bye. Félicitations a toi Julie pour le travail abbatu pour éveiller les consciences des traders français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *