Ce qu’il ne faut pas faire pour bien trader

637 vues Laisser un commentaire

La psychologie et le stress sont des facteurs importants du trading de CFD. Un trader de CFD doit autant maîtriser les aspects techniques du trading que ses propres émotions, car ce sont les émotions qui vont faire que ce trader va gagner ou non. La gestion du stress représente une partie extrêmement importante de la vie d’un trader alors que énormément de personnes laissent cette gestion du stress de côté. Certains s’accordent même à dire que c’est l’aptitude la plus importante, surtout pour les investisseurs à court-terme utilisant de forts leviers.

N’investissez que ce que vous êtes en mesure de perdre pour éviter le stress

Il est extrêmement important de ne jamais investir de l’argent qu’on ne peut se permettre de Introduction en bourse d'Amundiperdre. Il ne faut jamais investir des ressources primordiales qui pourraient vous empêchez d’honorer vos paiements réguliers (loyers, remboursement de crédit, nourriture…). L’une des erreurs à éviter est de ne jamais investir tout son argent dans l’espoir de « se refaire » ou encore de « changer de vie ». Ce genre de comportement est générateur de stress, qui lui même est générateur de mauvaises décisions.

L’idéal également, c’est d’avoir une source de revenus fixes (comme un travail à mi-temps ou des loyers si vous êtes propriétaire) afin de s’assurer un minimum de rentrées d’argent. Travail et trading ne sont pas forcément incompatibles, et même mieux, cela vous obligera à ne trader qu’à certaines horaires, celles où vous ne travaillez pas. Pour le peu que vous ayez des horaires décalés, c’est juste parfait

Toujours établir un plan de trading et s’y tenir fermement

N’hésitez pas à écrire noir sur blanc sur une feuille de papier votre plan de trading (actif choisi, point d’entrée, objectif de sortie, niveau de stoploss) et à le regarder chaque fois que vous souhaitez ouvrir une nouvelle position ou modifier votre plan initial. Même si d’autres opportunités surgissent sur le marché, il faut se cantonner à son plan de trading initial au risque de souffrir des pertes inattendues.

Si possible, en plus de son plan de trading, il faut tenir un carnet de trading dans lequel vous notez votre condition physique et psychologique avant de passer un ordre, et après l’avoir clôturé. Cela permettra de revenir en arrière sur des positions pour lesquelles vous n’avez pas assez bien géré le côté « discipline ».

Apprendre à laisser ses positions évoluer sans les surveiller

Une erreur classique des traders débutants est de rester 24 heures sur 24 devant ses écrans afin de ne rien rater de l’actualité et de la variation de ses positions. Ce genre de comportement n’affecte que les traders n’ayant pas de réel plan de trading. Au lieu de surveiller vos écrans, une fois vos positions ouvertes, il est conseiller d’aller faire du sport ou de sortir avec des amis. Ces solutions ont fait leurs preuves pour les activités génératrices de stress.

Laisser une position évoluer sans la surveiller vous forcera a mettre un stop et un take profit, deux outils essentiels que le débutant ne met pas souvent et qui permettent de rester en vie sur le long terme.

Apprendre à résonner en terme de perte acceptable

Beaucoup de traders débutants espèrent très vite gagner des millions grâce au trading. C’est une mauvaise façon de voire cette activité. Proportionnellement, il est prouvé qu’un trader, même professionnel, enregistre plus de transactions perdantes que de transactions gagnantes. La seule différence est qu’un trader professionnel raisonne en terme de perte acceptable sur chacun de ses trades, une fois cette perte atteinte, il clôture sa position avec un stoploss. Il doit donc gagner plus sur chacune de ses transactions gagnantes. Un moyen efficace de limiter ses pertes est de toujours placer son objectif de profit proportionnellement plus loin que son niveau de stoploss (ouverture de position à 100%, objectif de profit à 110%, perte maximale à 95%)

Savoir apprendre des ses erreurs et aller de l’avant

Beaucoup de traders cherchent des excusent à leurs pertes. Il est primordial d’apprendre de chacune de ses pertes. Une perte doit correspondre à l’invalidation de votre plan de trading. Il convient alors de chercher les causes de cette invalidation afin de ne pas refaire la même erreur par la suite. En trading de CFD, on apprend beaucoup plus de ses pertes que de ses gains.

Lorsque vous perdez, il ne faut pas se rabattre sur l’exécution du broker ou de votre connexion internet… c’est inutile et vous perdez du temps. Regardez plutôt votre stratégie, et voyez si il faut changer des paramètres pour obtenir plus de trades gagnants par exemple. De temps en temps, un simple réajustement de la distance du stop loss ou du take profit permet de gagner jusqu’à 5% de plus de trades.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *