Qu’est-ce que le trading contrarien ?

746 vues Laisser un commentaire

Le trading contrarien, c’est le fait de vouloir trader contre la tendance en cours, qu’elle soit long-terme ou a plus court-terme.

Trading contrarien et scalping

Le trading contrarien est quasiment exclusivement réservé au scalping. Du fait que nous soyons contre la tendance du moment, il est en effet impossible de pouvoir générer des gains en surfant contre elle. Le scalping contrarien permet donc d’amasser une bonne dizaine de points sur les excès haussiers en vendant, ou sur les excès baissiers en achetant.

Psychologie du trading contrarien

Le trading contrarien se basse sur la psychologie des contraires. En effet, lorsque le cours monte, les acheteurs ont tendance à être nombreux et à trouver beaucoup moins de contrepartie à la vente. Arrivé à un certain niveau, les vendeurs passent acheteurs (notamment à cause de leurs stops touchés), et c’est ce moment-là qui est intéressant. Les acheteurs étant beaucoup trop nombreux, le prix s’envole et une floppée de prises de bénéfices a lieu : c’est à ce moment que le scalpeur contrarien entre en action.

excès haussier
Exemple de vente sur excès haussier

Le bon exemple est le graphique ci-dessus. La tendance est haussière et la hausse s’accélère. On touche le haut du canal haussier et la bougie fait un dernier « spike », un pic haussier accompagné de forts volumes. Cet endroit montre donc que la poussée acheteuse est arrivée au maximum. Il faut donc vendre en scalp pour récupérer le plus de points à la vente. Ce que l’on voit ci-dessus est un graphique certes long-terme, mais sachez que cette configuration apparaît souvent sur les points bas ou points hauts à court-terme (graphique < 15 minutes), et que l’on peut en profiter pour gagner de son scalping contrarien.

Un stop serré

Comme le scalping contrarien se fait à contre-tendance, il conviendra donc de placer un stop loss assez serré, pour éviter que l’accélération de la tendance principale ne vienne mordre la plupart des bénéfices de votre compte. Mettez-vous bien à l’esprit que le stop touché n’est pas une fin en soi, cela prouvera que votre timing n’était pas si bon que cela, et que l’occasion de repasser contrarien se fera assez prochainement.

Il faut avoir une bonne observation des volumes, et cela peut s’obtenir uniquement sur un marché centralisé tel que les futures. Les comptes de démonstration vous permettre d’obtenir le nombre de contrats exécutés graphiquement, ce qui est une bonne alternative aux volumes par tick souvent proposés par les brokers CFD.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *