Quels secteurs boursiers pour profiter de l’appétit du dragon chinois ?

656 vues Laisser un commentaire

chine-europeLes fonds d’investissement chinois sont de plus en plus actifs sur les marchés internationaux, avec leur dernière volonté d’acquisition du géant italien du pneu Pirelli. Rien d’étonnant à cela lorsque l’on sait que l'empire du milieu possède près de 4000 milliards de dollars de réserves de change, des sommes qui offrent à la Chine les moyens de son ambitieuse politique d’expansion internationale. Le groupe Fosun a récemment fait parler de lui suite au rachat du Club Med en France, ou encore le consortium Symbiose, ayant récemment acquis 49,9 % dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac par le partenariat conclu entre Pierre & Vacances et le promoteur immobilier Beijing Capital Land (BCL). Les fleurons de l’industrie américaine n’y échappent pas, l’on se souviendra de la marque Lenovo qui a racheté la branche PC d’IBM. Ou encore du constructeur suédois Volvo acheté en 2010 par le groupe chinois Geely. Découvrez dans cet article quels secteurs boursiers pour profiter de l’appétit du dragon chinois.

En France privilégier le secteur du tourisme et les vignobles

6923350propertyimageDataversion1La liste des investissements chinois en France commence à s’allonger, après la crise politique de 2008 2009 née de la brouille entre Paris et Pékin peu avant les jeux olympiques de Pékin. Depuis les relations économiques se sont largement améliorée, puisque les investisseurs venus de l'empire du milieu ont débuté une vague de prise de participation dans de nombreux secteurs économiques français. Ainsi on dénombre plus le rachat d’hôtels prestigieux, de châteaux et de vignobles bordelais. La majorité des experts estime que la Chine est en train de devenir un acteur mondial dans l’investissement international fort d’une puissance de 4 000 milliards de dollars de réserves de change. La première acquisition date de juin 2014, avec le rachat de l’hôtel Marriott des Champs-Élysées par un fonds hongkongais. Ce qui concerne l’intérêt de la Chine pour l’art de vivre français, puisque désormais le goupe Club Med est tombé sous son escarcelle, le secteur du tourisme haut de gamme, de la gastronomie et de la santé sont à privilégier dans son portefeuille pour profiter des investissements chinois en France.

Grande Bretagne et Allemagne Robotique et Immobilier

le-siege-du-groupe-fosun-a-shanghai-en-2010_5179675La relation entre l’Allemagne et la Chine commence il y a une trentaine d’années puisque ce sont les machines-outils allemandes qui ont équipé les usines chinoises. Inévitablement des rapprochements et des opportunités sont nés de cette collaboration. Le géant chinois du secteur, Sany, a racheté Putzmeister, il y a trois ans, permettant des transferts de technologies. Le groupe ainsi constitué est désormais puissant en Allemagne, en Chine et dans le reste du monde. La robotique dont les Allemands sont des experts reconnus méritent une attention particulière, un secteur à privilégier car la croissance pourrait bien être au rendez-vous dans les prochaines années. En Angleterre, la politique menée par le Premier ministre David Cameron fait les yeux doux aux investisseurs chinois. Les Anglais ont permis aux Chinois qui ont une longue tradition de l’immobilier d’internationaliser leur monnaie, le renminbi, puisque ceux-ci peuvent désormais effectuer leurs transactions en livres sterling et en euros depuis La City. Des banques chinoises, comme la China Construction Bank, qui a ouvert des bureaux de trading flambant neuf, tandis que le secteur des loisirs britanniques bénéficie d’une excellente réputation en Chine. Les Chinois ont investi plus de 10 milliards d’euros aux Royaume-Uni 24 dernier mois, soit autant que ce qu’ils avaient investi ces 30 dernières années.

L’Europe du sud, pôle de développement via les infrastructures

Le rachat pour un peu plus de 7 milliards d’euros du fabricant de pneumatiques italiens Pirelli par un fonds d’investissement chinois confirment la stratégie d’acquisition chinoise, et son intérêt pour les grandes marques prestigieuses comme le fabricant de yachts Ferretti. Les Chinois investissent massivement en Europe du Sud, notamment au Portugal profitant vraisemblablement avec les liens avec l’ancien empire colonial portugais et sa présence dans la ville de Macao. Les investisseurs chinois de référence pour l’immobilier, les infrastructures, l’électricité et l’assurance secteurs dans lesquels on retrouve le groupe Fosun. Les Chinois s’intéressent aussi à la Grèce, puisqu’ils ont investi dans le port du Pirée, sorte de hub pour eux vers le sud de l’Europe la capitale grecque devenant ainsi le point d’entrée des produits chinois en Europe et vers les pays d’Afrique du nord, la Jordanie, Israël et Chypre.

Conclusion

Les groupes chinois cherchent à bénéficier de la baisse de l’euro au moment où l’Europe sort du marasme économique. La Chine est aujourd’hui un acteur incontournable, ses énormes réserves de change lui permettent d’entrer petit à petit dans les conseils d’administration des plus grandes multinationales. Une tendance qui devrait s’accélérer, et qui fournit d’excellentes opportunités de croissance pour votre portefeuille boursier.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *