Quelle est la différence entre le Dow Jones et le Nasdaq

9766 vues 7 Commentaires

new-york-stock-exchangeLe Dow Jones et le Nasdaq sont des indices boursiers incontournables à l’image du Cac 40 en France mais qui sont nettement distincts. Une différence qui se situe aussi bien sur leur composition que sur leur mode de calcul. Les indices boursiers sont des instruments qui permettent de donner une vue d’ensemble des différents marchés. Ils déterminent si un marché est en bonne santé économique ou non. Ils sont plutôt bien représentatifs de l’ensemble d’un secteur économique et permettent donc aux acteurs de se décider pour leurs investissements. Ainsi, le Dow Jones Industrial Average créé en 1884 par le journaliste John Dow, c’est le plus vieil indice boursier au monde. Il concerne la bourse de New York et appartient à la société Dow Jones Indexes. Étant composé de onze sociétés au départ, le Dow Jones se retrouve actuellement avec 30 entreprises. Malgré son ancienneté et son caractère imparfait, l’indice est toujours suivi par un grand nombre d’acteurs économiques. Le Nasdaq pour sa part est l’indice qui vient compléter le vénérable Dow Jones. C’est comme une version moderne du Dow Jones avec des particularités notables. Il est le premier marché électronique à émerger et continue toujours de se développer. Nasdaq est l’indice qui regroupe les petites entreprises ou les Start Up qui ne peuvent ou ne souhaitent pas être cotés sur le NYSE (New York Stock Exchange). Alors quelles sont les différences qui existent entre le Dow Jones et le Nasdaq ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

Le Dow Jones : un indice âgé mais toujours d’actualité.

dow-jones_0Le Dow Jones ou Dow Jones Industrial Average ou encore DJ30 probablement à cause de son ancienneté est le seul indice au monde à l’exception du Nikkei 225 à ne pas être pondéré sur la capitalisation boursière des titres le composant. En effet, il se base sur la valeur des actions qui le composent et non sur la capitalisation boursière utilisée par la plupart des indices boursiers. Ce qui d’ailleurs justifie le caractère archaïque et imparfait que présente cet indice. C’est dire que les mesures qui se pratiquaient depuis sa création n’ont pas changés. L’indice se calcule toujours de la même manière, à savoir une moyenne des valeurs du DJIA. Mais cela ne semble pas affecter son statut puisqu’il est toujours suivi par les acteurs de la bourse. Un attachement de nature sentimentale certain, mais il faut signaler que seul le Dow Jones permet de suivre, et de remonter aux sources, aux racines de la bourse. D’où son intérêt pour les acteurs qui veulent suivre l’évolution de la bourse de son début jusqu’à nos jours. Ce qui constitue probablement la raison majeure de sa survie et de sa présence indéboulonnable. Le Dow Jones c’est aussi les trente entreprises américaines les plus performantes c’est-à-dire une représentation plus ou moins parfaite de la vigueur de l’économie américaine. En clair, l’indice Dow Jones bien qu’il ne tient pas compte de la capitalisation boursière des entreprises qui le composent est un excellent outil de mesure de l’historique de la bourse.

La NASDAQ : l’indice des valeurs technologiques

nasdaqContrairement à l’indice Dow Jones qui regroupe de façon générale les valeurs traditionnelles, le Nasdaq lui est l’indice par excellence des valeurs technologiques. En effet, la plupart des sociétés qui composent cet indice évoluent dans le domaine de l’informatique et de la technologie. C’est d’ailleurs le Boom technologique qui a porté cet indice au sommet et le place aujourd’hui comme le second marché le plus important au monde derrière le NYSE. En effet le Nasdaq est un gigantesque marché regroupant plus de 5500 sociétés. Cependant l’innovation majeure qu’a apporté cet indice outre la dématérialisation totale grâce à l’électronique et l’informatique, c’est la capitalisation boursière. Une méthode de calcul jusque-là méconnue du bon vieux Dow Jones. Le succès du Nasdaq ne se limite pas à la modernisation du mode de calcul mais aussi à sa facilité d’accès. Toutes les entreprises qui ne peuvent prétendre au NYSE peuvent avoir la chance d’intégrer le très célèbre marché américain le Nasdaq. C’est aussi un marché qui offre plein d’opportunités aux investisseurs. Grâce à ses multiples teneurs qui permettent de mettre en liaison les acheteurs et les vendeurs à travers le monde, ce marché assure une couverture parfaite. De plus, le Nasdaq est un marché qui offre une liquidité et une transparence incomparable. C’est dire que le Nasdaq avec sa méthode de calcul et l’avènement de l’informatique pour assurer les transactions à la nanoseconde est devenu le numéro deux mondial.


Comment se faire coter au Nasdaq ? Jean-Jacques… par BFMBUSINESS

Conclusion

Le Dow Jones et le Nasdaq sont des indices boursiers qui permettent de mesurer la performance des entreprises qui les composent. Mais la différence principale entre les deux réside dans leur manière de calculer cette performance.

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

7 Comments
  1. gwenaelle

    20 août 2014 at 9 h 39 min

    Merci pour cet article sur les différences entre deux indices phares américains, toutefois bien que le DJIA soit toujours consulté, c’est désormais le SP500 l’indice de référence made in usa.

  2. Fabien

    20 août 2014 at 9 h 42 min

    J’ai un faible pour le Dow Jones car son principal défaut en fait sa force, à savoir sa simplicité. Sinon bien évidemment il est plus prudent pour tout investisseur digne de ce nom de consulter les autres indices comme le SP500 le Russell2000 ou le Dow Transport pour n’en citer que quelques uns venant du pays de l’oncle SAM.

  3. François-Xavier

    20 août 2014 at 12 h 53 min

    Ne pas confondre l’indice Nasdaq-100 et le marché Nasdaq. Bien qu’il soit vrai que le DJIA soit le plus vieil indice du monde, il reste pour autant l’un des indices les plus consultés au monde. L’auto réalisation étant monnaie courante dans le trading à cause des seuils psychologiques, bien fou serait celui qui ne s’appuie pas sur le Dow pour ses prévisions.

  4. Bruno

    20 août 2014 at 20 h 00 min

    C’est vrai que le SP500 est l’indice de référence américain mais le bon vieux Dow Jones tient toujours sa place de choix dans le cœur des traders, il est toujours d’actualité et je pense pour longtemps encore.

  5. Damien

    20 août 2014 at 20 h 02 min

    Merci pour votre article vraiment très instructif. J’avoue que je ne connaissais rien des indices américains. Mais avec cet article j’ai un bon aperçu de ces indices.

  6. Clara

    20 août 2014 at 20 h 04 min

    Personnellement je trouve que le NASDAQ est un très bon indice. Non seulement il est accessible pour tous mais il se modernise quotidiennement. Rien a voir avec le Dow Jones qui procède toujours à l’ancienne.

  7. seroux thomas

    12 juin 2016 at 13 h 38 min

    bonjour
    juste une petite correction: c’est charle dow et non john dow l’inventeur de l’indice dow jones avec son collegue edward jones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *