Psychologie : pourquoi nous prenons trop rapidement nos gains ?

872 vues Laisser un commentaire

Au delà de l’aspect technique du trading, il faut savoir que cette activité est aussi très psychologique. Le trading, ce n’est pas juste de la technique, un tracé sur un graphique et puis on s’en va faire autre chose. Non, à partir du moment où vous allez mettre votre capital réel en jeu, votre cerveau et votre coeur vont vous jouer de sacrés tours, croyez-le moi !

L’être humain, trop sensible au bonheur

Le truc de l’être humain, c’est qu’on ne peut pas demander de lui qu’il agisse sans sentiments, sans penser à rien du tout, sans être… finalement humain ! En trading ce biais psychologique est une grosse plaie dont bien des traders voudraient s’en débarrasser. Le biais psychologique, qu’est-ce que ça veut dire ?

Nous sommes tous impatients d’être heureux

Imaginez vous, vous-même, étant gamin à 2/3 ans, votre maman ou votre papa revient du travail avec une voiture toute neupsychove dans les mains, et vous dit qu’il faut attendre Noël pour avoir cette voiture. Réflection psychologique : que va faire ce gamin ? Et bien tout simplement s’énerver, le vouloir, faire une crise de nerfs, essayer par tous les moyens d’exploser la patience de papa et maman pour qu’ils lâchent prise et qu’ils donnent enfin cette voiture.

En trading, c’est un peu pareil. Plus le trade va mettre longtemps à engranger des bénéfices, plus vous allez être impatient. Essayez par vous même, vous allez voir votre trade afficher -10€ puis -50€, il va revenir à -1€ puis +3€ puis vous aller empocher 3€ de bénéfices. Vous allez les empocher parce que vous avez vu votre trade perdant trop longtemps et donc rien qu’en termes de bénéfices 3€ vous semblera une grande victoire pour ce trade que vous avez mal engagé, cela nous permet d’arriver au défaut n°1 du trader :

Le trader perdant empoche ses bénéfices trop vite

Voilà ce qui constitue la première erreur du trader : dès que le trade devient gagnant, il a tendance à vouloir empocher tout de suite. Alors qu’en réalité, en laissant courir le gain, il aurait pu gagner 300€.

Moi même j’en suis encore victime parfois, j’ai tendance a empocher le bénéfice trop vite, et pourtant en le laissant courir, les gains auraient pu être bien plus importants.

D’ailleurs c’est sur ce même principe qu’on découvrira ici le deuxième défaut du trader :

Le trader perdant laissera courir ses pertes

L’être humain, s’il est sensible au bonheur, est beaucoup moins sensible au malheur. C’est à dire qu’on a tous dans nos coeurs, cette petite lueur d’espoir qui nous dit qu’il ne faut jamais abandonner, qu’on est déjà au fond du trou, et que ça ne peut qu’aller mieux.

Pas en trading malheureusement, car plus on attend, plus on s’enfonce. Certains vont même jusqu’à moyenner à la baisse dans l’espoir que celui-ci reparte dans notre sens. 2 fois sur 10 ça marche, vous avez sauvé les meubles, mais 8 fois sur 10, le trade continue et vous enfonce de plus en plus. Et là, c’est l’hécatombe assurée, pour le peu que vous y avez ajouté un peu de levier, voire même beaucoup, et là, c’est le cramage de comptes.

Comme un joueur de casino, vous avez tendance à vouloir vous refaire. Celui là, c’est le 3ème défaut du trader :

Le trader perdant va vouloir se refaire

C’est pas grave, j’ai perdu 250€, la prochaine fois, je mets encore plus de levier et je fais 300€ de gain. Pas de bol, le marché vous a eu, et vous le prenez dans le sens contraire du trade précédent, dommage, il se retourne vraiment cette fois-ci. Du coup, double perte….. Et pour ceux qui n’ont rien compris encore, ils recommenceront une troisième puis une quatrième fois, pour finalement abandonner… et avoir de gros problèmes financiers….

Ce qu’il faut faire & ne pas faire

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Moyenner à la baisse
  • Utiliser un levier trop gros pour se refaire
  • Couper ses gains trop vite
  • Laisser courir les pertes

Ce qu’il faut faire (mais c’est dur !)

  • Couper un trade perdant
  • Limiter le levier, oublier les trades perdants passés
  • Laisser courir les gains

Et oui, l’être humain est fascinant 🙂 mais a tant de défauts encore !

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *