Profitez de la guerre monétaire en cours, scalpez l’euro !

925 vues 2 Commentaires

guerre-monnaiesSuite à l’annoncé dernier jour de la banque centrale suédoise de réduire son taux d’intervention de 10 points de base, l’on peut se demander si une nouvelle étape de la guerre monétaire est lancée en Europe. D’autant plus, qu’au mois de janvier dernier c’est la Suisse qui a surpris le marché avec l’abandon du peg avec l’euro. Ainsi, la Suisse, le Danemark, la Suède et la Grande-Bretagne avec des moyens différents mais une vision identique avaient déjà une politique monétaire très accommodante avec un taux d’intervention à 0 et un taux de dépôt négatif à -0.75%. Le royaume de Suède va même plus loin, puisque sa banque centrale va mettre en place un quantitative easing de 10 Mds de couronnes suédoises, ce qui est déjà le cas du Danemark. Dans ces conditions de lutte entre les différentes devises ayant une parité avec l’euro, les investisseurs ont de nombreuses opportunités de profiter de la guerre monétaire qui fait rage dans la zone euro. Dans cet article je vous propose de découvrir comment profiter de la guerre monétaire en cours en utilisant la technique du scalping sur la monnaie unique l’euro.

La guerre des devises est devenue aujourd’hui globale

0Face au risque de déflation dans la zone euro, la guerre monétaire larvée s’est accélérée ces derniers mois, depuis l’annonce de la banque centrale européenne de la mise en place d’un quantitative easing de 1140 milliards d’euros. Dernière entrée en date sur le champ de bataille afin de protéger sa monnaie, la Suède qui pourtant n’a pas eu le monopole des annonces puisqu’en Angleterre, le patron de la Banque d’Angleterre annonçait que si à terme le taux d’intérêt de la banque d’Angleterre allait forcément remonter il pouvait, parce que l’inflation allait passer en territoire négatif, s’ajuster à la baisse et tendre vers 0%. Les institutions financières européennes sont particulièrement actives dans la mise en place de nouvelles mesures pour tenter d’enrayer les pressions déflationnistes. Pour la banque suédoise, il s’agit d’une mesure de précaution due à une augmentation des risques de développement moins favorable à l’étranger et notamment en Grèce. Pour les cambistes, et les traders en général le message est on ne peut plus clair, et signifie que nous entrons dans le dernier acte en date dans une guerre des devises devenue aujourd’hui globale, ignorant le problème fondamental lié au ralentissement de la demande mondiale.

Scalper pour investir intelligemment dans un monde en déflation

Scalping des devisesLe scalping lorsqu’il est bien utilisé et une méthode redoutable pour engranger des bénéfices sur le marché des devises le Forex, cette méthode nous vient à l’origine des traders de parquet sur les futures et les actions. Ce fut le premier à utiliser leur carnet d’ordre pour réaliser de faibles profits mais très nombreux. Le marché des taux de change est parfaitement adapté aux stratégies de scalping, d’une part pour sa liquidité mais aussi pour la faiblesse des spreads. Cette technique est à déconseiller aux débutants, car elle nécessite une maîtrise parfaite de l’exécution des ordres, le scalper doit être vif et rester concentré de longues périodes de temps. L’utilisation de l’effet de levier d’un facteur compris entre 10 et 30 met l’investisseur sous pression. En effet, un scalper fera bien souvent des gains de 5 à 10 pips voire moins donc le spread impactera assez fortement ses performances. Les scalpers travaillent donc sur les paires de devises les plus liquides comme l’EUR/USD, le GBP/USD et l’USD/JPY.

Des trades précis effectué à des heures bien déterminées

scalpingLe choix des horaires de trading est également très important. Les scalpers privilégient la séance européenne et encore plus celle de l’après-midi entre 14h00 à 18h00, période durant laquelle les traders Forex en Europe voient arriver leurs confrères d’outre-Atlantique. Le marché devient alors bien plus volatil, et fournit plus d’opportunités tout en faisant chuter les spreads. Le marché n’a aucun secret pour les scalpers aguerris dont le talent principal reste de savoir déchiffrer et isoler les meilleures périodes de la journée pour opérer. Dans la majorité des cas, il ne leur suffit que d’une heure et demie à deux heures de travail dans la matinée, et en fonction des opportunités encore deux heures dans l’après-midi. Contrairement à une idée reçue ils ne sont pas collés à leur écran, à longueur de journée cette technique nécessitant une forte concentration, une quinzaine de transactions dans l’heure peuvent suffire.

Conclusion

Réussir avec cette stratégie implique une parfaite maîtrise des pertes, d’autant plus qu’avec le scalping pour générer des bénéfices l’investisseur empile les transactions à faible gain. Ce qui veut dire que même avec un taux de réussite élevée, le trader qui ne sait pas couper ses pertes immédiatement peut se retrouver débiteur à la fin de la journée, puisqu’une perte peut ruiner tous les bénéfices patiemment engrangés.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
2 Comments
  1. Alain

    25 février 2015 at 18 h 40 min

    Sans aucun doute l’eurodollar est la monnaie la plus spéculée de loin devant les autres paires.

  2. François

    25 février 2015 at 18 h 45 min

    sans aucun doute c’est la paire de devises la plus facile a spéculer, même pour un novice, et ce d’autant plus que les banques centrales communiques largement sur leurs politiques monétaires ce qui permet d’anticiper les cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *