Présentation du métier de trader

858 vues Laisser un commentaire

Trader and Stock market graphS’il est bien un métier qui concentre à lui seul de nombreux fantasmes, c’est bien le métier du trader, entouré de mythes et de croyances, mis en scène dans de nombreux films à grand succès de l’industrie du film à Hollywood. Pour faire la lumière sur un métier pas comme les autres, je vous propose dans cet article une présentation du métier de trader. Avant d’entrer plus en détail, sur cette activité mystérieuse mais néanmoins fascinante pour le commun des mortels, je vous propose une rapide présentation du métier de trader. Le trader, que l’on appelle aussi opérateur sur les marchés, concentre son activité dans la réalisation d’opérations financières pour une grande banque d’affaires, ou un fonds d’investissement qui l'emploie ou pour le compte de clients. Ses clients peuvent être des particuliers ou des entreprises. Pour mener à bien son métier celui-ci doit suivre en permanence l’évolution du marché et analyser le plus précisément possible qu’elles sont les opportunités d’achat ou de vente, en prenant le moins de risque.

Les différences entre les deux types de traders

devenir-trader-57Avant de vouloir se lancer corps et âme dans le métier de trader, il est essentiel de de bien appréhender quelles seront les missions quotidiennes amenées à bien dans ce métier. D’autant plus qu’il existe en réalité deux types de traders, Market maker et le Prop trader (proprietary trading). En caricaturant un petit peu, l’on peut dire que le trader est une sorte de grossiste, dont la mission est de fournir de la liquidité sur les marchés financiers, c’est ce que l’on appelle des teneurs de marché ou des Market maker en anglais. Un trader market maker ne va pas prendre de paris sur les marchés. Un trader Market maker gagnera de l’argent via la marge, le spread, entre son prix de vente et son prix d’achat. Plus il pourra faire d’aller et retour, ce qui lui permet de dégager de belles marges. Le trader, Prop traders (proprietary trading) est un opérateur sur les marchés, qui transmet des ordres d’achat ou de vente aux spécialistes, appelés aussi salesmen. C’est ce trader que le grand public connait, celui qui achète ou vend en fonction des informations qu’il reçoit sur son ordinateur en temps réel : études, analyses, vie des entreprises, rapports d’activité et évolutions des cours. Toutefois le métier de trader évolue et celui-ci agit de moins en moins de manière autonome, particulièrement en France après l’affaire Jérôme Kerviel. C’est la raison pour laquelle une équipe d’analystes financiers, de négociateurs et de prévisionnistes lui transmettent toutes les informations nécessaires pour analyser le marché. Son rôle est alors d’anticiper les fluctuations pour doper le capital de ses clients. En définitive, les Prop traders ont vocation à trader l’argent de la banque de manière spéculative afin de dégager des bénéfices pour la banque. Depuis la crise des subprimes, ce type de trader tend à disparaitre dans les banques et ceux-ci se sont dans des fonds de placement.

Quelle formation pour devenir trader

chapeau-de-diplomePour devenir trader il faut bien évidemment suivre une formation scientifique, par exemple dans une école d’ingénieur, école de commerce, master de mathématique ou d’économie-gestion. Pour les personnes ayant choisi l’université, il est indispensable d’avoir un excellent niveau en mathématiques pour espérer faire une carrière de trader. Bien que cela soit possible via la voie universitaire, obtenir un diplôme d’une école d’ingénieurs en finance ou de commerce est le chemin le plus sûr pour devenir trader. L’ensemble de ces diplômes de niveau bac + 5, peuvent être délivré par une école d’ingénieurs, par exemple Polytechnique, École des Ponts Paris Tech, Centrale Paris, etc. L’accès aux grandes écoles de commerce se fait essentiellement post-prépas (bac + 2) et sur concours. Deux écoles, l’INSEEC et l’ESLSCA, proposent des programmes bac + 5 spécialisés dans le domaine de la finance de marché et de la gestion d’actifs.

Conclusion

Pour réussir en tant que trader il faut, avant tout, avoir un profil très matheux, maitriser l’anglais parfaitement et être capable de travailler dans des conditions de stress importantes. Le salaire d’un trader est un sujet aussi sensible que complexe en France. Mais cela reste l’un des métiers avec le début de carrière le mieux rémunéré. Le salaire moyen annuel d’un trader junior est de 30 000 € + les primes. Des primes qui peuvent faire monter le salaire jusqu’à 100 000 €. En effet, les primes sont l’aspect de la rémunération des traders qu’il est difficile d’évaluer puisqu’elles dépendent complétement des résultats que le trader aura effectué dans l’année. Sachez toutefois que certains traders expérimentés peuvent dépasser en France 300 000 € de revenus.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *