Peut-on croire à de nouveaux plus hauts historiques pour 2016 ?

1212 vues 3 Commentaires

Le Dow Jones et le S&P ont pris quasiment 12% pour ce trimestre, effaçant toutes les pertes de janvier et relançant le débat entre les bulls et les bears… Nous n’avions pas connu cela depuis 1933 où le rebond sur un trimestre à été un des plus importants après les déboires boursiers de 1929 à 1932. Mais peut-on réellement croire à un retour de nouveaux plus hauts sur les marchés américains ? Cela impliquerait donc un Dow au-dessus de 18400 et un S&P au-dessus de 2150. Alors d’après vous, impossible ou pas ?

Fondamentalement

Si on devait faire un point sur la situation économique des États-Unis, elle n’est pas si mal que ça : la FED à plutôt tendance à faire monter les taux et à ne plus vouloir que l’économie américaine dépende d’un ajout de liquidités. Ce qui veut dire que la croissance américaine est assez forte pour que l’économie réelle se supporte d’elle même , de la même manière qu’une entreprise utilise son cash flow au lieu de demander de nouveaux prêts auprès de sa banque.
Les US sont ceux qui ont réussi par la force des choses à renouer avec le plein emploi. Le taux de chômage tourne autour des 5% et les bénéficiaires de l’allocation chômage sont de moins en moins nombreux.

image

Après avoir fait un creux magnifique en novembre 2015, les bénéficiaires de l’allocation chômage sont devenus légèrement plus nombreux, mais uniquement par le fait que certains emplois soient saisonniers. Reste à voir si on ne casse pas le plus haut à 2.325.000 pour bien confirmer que cette hausse n’est que saisonnière.

Les points sur lesquels il faut encore s’inquiéter.

Les américains, surtout les étudiants, vivent à crédit avec des crédits qui sont si lourds que cela empêche de les faire consommer. Le taux de ces crédits étudiants est en hausse avec la FED qui pousse les taux directeurs vers le haut également. Mais si des mesures spécifiques peuvent être prises pour cette grande catégorie de personnes, cela ne peut être que bénéfique pour l’économie américaine (cependant le secteur bancaire en prendrait un coup à coup sûr)…

Techniquement

Si on parle d’analyse technique pure, nous sommes sur des niveaux qui vont déterminer si oui ou non on peut atteindre de nouveaux plus hauts.
Jetons un oeil à un graphique du SPX500 :

image

On voit qu’on peut encore aller un peu plus haut, toutefois il nous reste une résistance oblique a franchir si on veut voir nos plus hauts de l’année. Seul le temps nous le dira !

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. Greg

    21 mars 2016 at 15 h 02 min

    Les marchés sont tellement déreglés par l’action des banques centrales. qu’il n’est pas impossible que les indices américains tutoient des sommets d’ici fin 2016

  2. florian

    21 mars 2016 at 15 h 36 min

    vu le discours colombe de la FED qui renonce a relever ses taux, et la baisse du dollar(travaillé à la main), rien n’empêche le SP500 de battre des records en 2016

  3. Olivier

    21 mars 2016 at 15 h 39 min

    tout a fait d’accord avec @Florian la FED est en train de re-stimuler, malgré une inflation revenue au niveau de 2008 et le pleine emploi, un retournement de veste magistral !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *