Où peut on acheter des obligations et doit on les préférer aux actions ?

1841 vues Laisser un commentaire
action ou obligation

obligations bourseObligations et actions sont deux titres entièrement distincts sur le plan nature, mais aussi du côté du rendement. Ainsi, choisir d’acheter une action ou une obligation en bourse revient donc à peser les risques et les éventuels rendements de chaque côté.

Toutefois, l’achat des obligations n’est pas une mince affaire, du moment que l’accès aux particuliers est assez compliqué à l’émission. Seul l’accès en bourse est possible. Mais là, il vous faudra passer un ordre d’achat à l’intermédiaire financier et assurer les frais de transaction.

Obligation : prêt à une entreprise

action ou obligationL’obligation est un moyen pour permettre à une entreprise, une collectivité ou un Etat de financer son développement. Par définition, l’obligation est une dette. L’entreprise voulant collecter des fonds émet ou vend une obligation et deviens alors l'emprunteur. L’investisseur ou prêteur est celui qui achète l’obligation. Celui-ci prête donc de l’argent à une entreprise pour une durée déterminée.

Une fois cette durée écoulée, l'emprunt doit être remboursé par des versements trimestriels, semestriels ou tout simplement annuels, selon le contrat avec l’investisseur. Les obligations sont émises avec un taux d’intérêt appelé coupon. Ce taux varie en fonction de la durée de la dette et de l’état financier de l’entreprise émettrice de l’obligation. Il doit être fixé dès l’achat de l’obligation, permettant ainsi à l’investisseur de connaître son gain final qui sera composé du capital initial et des intérêts.

Obligation à taux fixe ou à taux variable ?

L’obligation à taux fixe est un type d’obligation dont le taux d’intérêt est fixé dès l’émission. Il s’agit du type d’obligation le plus classique. Le versement de l’intérêt se fera durant une période bien définie, fixée aussi à l’émission de l’obligation ; généralement chaque année jusqu’à l’échéance. Quant aux obligations à taux variable, le taux d’intérêt n’est pas fixé lors de l’émission.

Les intérêts sont donc fixés en fonction de la variation des taux d’intérêt toutefois, même s’il n’y a pas de risque de perte de capital, le rendement des taux d’intérêt peut être vraiment faible. Les obligations à taux fixe offrent un certain nombre d’avantages, même s’il y a souvent risque de perdre votre capital : le prix du coupon reste fixe et inchangé durant toute la période de versement.

Mais les obligations à taux variable peuvent devenir très peu rentables si les taux d’intérêt chutent considérablement. Il est à noter que les taux d’intérêt varient en fonction de l’évolution du taux de référence fixé lors de la signature du contrat.

Les obligations d’État indexées sur inflation

Les obligations indexées sur inflation sont une forme d’obligations assez particulière, mais qui a connu un grand succès au cours de ces dernières années. Leur particularité se trouve dans le mode de paiement indexé sur un indice d’inflation.

Actions, obligations, devises, les marchés sont… par BFMBUSINESS
L’indexation peut se faire soit sur le capital, soit sur le taux d’intérêt ou coupon, et l’indice est généralement l’indice de prix à la consommation de l’état émetteur de l’obligation. Les obligations d’État indexées sur inflation représentent le plus gros volume de cette classe d’obligation.

2 niveaux de risque très différents

Les éventuels risques que présentent les obligations à taux fixe et à taux variable ne se trouvent pas au même niveau. En effet, l’obligation à taux fixe présente souvent un risque de perte de capital, selon la santé financière de l’entreprise ou de l’institution émettrice.

Acheter des obligations à taux fixe revient donc à vérifier l’état financier de l’émetteur pour éviter tout investissement à vide. Mais pour ce qui est de l’obligation à taux variable, le risque se trouve au niveau de l’évolution des taux d’intérêt. En effet, lorsque ceux-ci sont en baisse, le gain de l’investisseur va donc baisser. Il est d’une importance majeure ici de savoir quand et comment acheter une obligation à taux variable.

Acheter des obligations à travers des fonds institutionnels

Les fonds institutionnels sont généralement les fonds de pension, les caisses de retraite, les mutuelles et les compagnies d’assurances…

Ils prennent en compte tous les types d’obligation et peuvent parfois être très rentables et sûrs. Par ailleurs, les fonds institutionnels offrent des facilités d’accès ouvrant ainsi les portes aux particuliers. Les institutionnels font partie des investisseurs les plus imposants sur les marchés financiers en raison des capitaux qui sont à leur disposition.

Préférer les fonds en euros aux obligations

Les fonds en euros sont constitués d’obligations à 80 %. Leur principal avantage est que le risque de perte est entièrement porté par l’assurance. Le versement des coupons et le remboursement à l’échéance sont donc sûrs. Ce type de placement est connu pour être sans risque du fait que la performance financière des compagnies d’assurance est positive à tous les coups.

Aussi, la sécurité et la rentabilité des fonds en euros ne sont pas à négliger, il s’agit là de l’une des spécificités de la France qui fait la différence entre ce pays et les autres pays de la zone euro.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *