Mon parcours de trader sur les marchés financiers

1332 vues Laisser un commentaire

Aujourd’hui, j’ai un peu plus de temps, et donc, je me suis dit : et si je partageais mon expérience en tant que trader plutôt que de vous donner de nouvelles choses techniques ? D’autant plus que je ne pense pas qu’il y ait énormément d’articles sur les parcours des professionnels, ou alors, peut être en achetant un peu de leur contenu. Moi j’avais envie de vous proposer ça gratuitement.

A la base, pas fait pour la finance ni l’économie

Quand j’étais à l’université, il y avait deux matières pour lesquelles je n’étais pas fait : la finance et l’économie. Il faut dire, quand on se retrouve à écouter une prof dont le cours ne vous intéresse pas à la base, il est difficile de faire autre chose que de parler à son voisin, ou de jouer avec son portable. Ce n’est pas que l’économie ne m’intéressait pas dans son ensemble, mais disons que c’était plutôt énormément d’abstrait, de théories, etc. Et moi je préfère le concret, la pratique de la théorie. D’ailleurs, les mathématiques et les langues étrangères sont les seuls domaine où j’ai vraiment excellé puisque c’est du concret, c’est de l’utile. Puis vient ce jour où cette prof d’économie que j’écoutais jamais parlait du marché des changes et des devises étrangères. En fait, ce qui m’a intéressé dans l’histoire, c’est qu’on puisse gagner de l’argent avec le différentiel des taux de changes et leurs changements de prix, puis ensuite on est très vite retourné dans la théorie et de nouveau, je n’écoutais plus.

Apparemment ce cours m’a marqué

Les mois passent, et je me retrouve, licence en poche, chez moi, à passer de longues journées à chercher du travail, et ce travail ne venait toujours pas (bon, heureusement pour moi, il est arrivé quand même). Puis un soir comme ça, je repensais à ce cours d’économie.

Donc du coup, je me suis mis à chercher sur internet comment on pouvait profiter des marchés des changes, et je suis tombé sur une panoplie de publicités plutôt alléchantes :

  • gagnez 720€ en 10 minutes
  • devenez trader en 1 jour
  • pour 100€ déposés, 100€ offerts !
  • comptes VIP au dessus de 1000€

Fin bref, énormément d’offres trop belles pour être vraies, et là je commençais à me décourager parce que j’avais un peu peur de me faire arnaquer. D’ailleurs ça a vite été mon critère de choix pour un broker : s’il fait de la pub trop belle pour être vraie, c’est bye bye, même pas la peine d’y penser.

Au fil des recherches, il se faisait atpiegede plus en plus tard, et c’est là que je vois une pub qui m’intéresse. Bon je zappe le nom du broker parce que je ne veux pas faire de la pub, mais c’était tout simplement marqué « Compte démo illimité de 10.000€, apprenez à trader avec XXXXXX ». Je clique, le site à l’air plutôt honnête, puis j’entre mes coordonnées pour ouvrir ce compte démo. Voilà 5 minutes plus tard, j’étais devant un graphique et des actifs que je reconnaissais plus ou moins.

Pourquoi j’ai commencé par le forex

En fait, j’ai fait un peu comme tout le monde, c’est d’abord le forex qui m’a le plus intéressé car c’est concret : j’échange une devise contre une autre. Puis là toute l’excitation en voyant les taux de change changer plus ou moins rapidement, j’en ai même fait une nuit blanche.

Je comprenais rien au graphique, donc je m’étais amusé à acheter et vendre au hasard. Mais néanmoins, j’allais faire les recherches sur internet quand je ne savais pas ce qu’était tel ou tel symbole (exemple NOK = couronne norvégienne, RON = lei roumain, XAU = gold, XAG = silver, etc.).

La chance du débutant m’a fait gagner de jolis gains sur le compte démo, et c’est alors que je me disais : tiens j’ai pas 10.000€ de côté mais j’aimerais bien voir chancedebutcomment le compte réagirait avec 100€ par exemple. J’envoie un petit mail au staff du broker, et la personne réinitialise mon compte démo à 100€ au lieu de 10.000€, ah voilà un compte démo qui envoie du concret puisque je peux faire une petite simulation sur un compte de 100€ qui me semble bien plus réaliste et plus facile d’accès.

C’était en juin 2011 ou en mai, je ne me souviens plus trop, et je voyais l’or (XAU) qui montait tout le temps, donc j’ai commencé à payer de l’or sur le compte démo et à utiliser le levier maximum (de 100, donc ça allait plutôt vite). Encore la chance du débutant, le compte de 100€ est passé à 211€ en une nuit. J’étais trop content, et je suis passé sûrement un peu trop vite sur le compte réel.

Mes premiers 100€ en réel

Etant étudiant à l’époque, 100€ ça représentait pas mal pour moi qui touchait une bourse de 480€ / mois pour mes études, j’ai sauté le pas « éducatif » au profit de la chance.

Donc, après avoir mis mes 100€ j’achète de l’or, et j’arrive à 311€. Puis je pense que j’ai voulu trop gros, trop vite, et vient la première claque sur le forex. Cette première claque m’a fait revenir à la réalité, et donc j’ai commencé à apprendre des petites choses techniques (et perso, un site comme boursebinaire.fr m’aurait bien été utile à l’époque haha)

J’ai d’abord commencé par les forums comme andlil.com mais j’ai vite abandonné, trop de blabla, trop de salut je suis le meilleur ou alors trop de gens qui se tapent dessus pour savoir qui a la plus grosse. Donc retour à la case départ : mon broker. Celui-ci offre une section apprentissage, mais ça reste du très basique : les bougies japonaises, détections des figures en W ou M (pour acheter ou vendre, mais ça marche pas du tout lol), les news économiques, etc. Puis voyant que ça restait très limité j’ai de nouveau fait appel à Mr. GOOGLE et là je tombe sur investing.com, dessus je vois les commentaires des analystes avec des graphiques plus ou moins bien expliqués pour certains articles, et je me focalise sur la manière dont ces analystes parviennent à deviner le prix futur d’un actif. C’est là que j’apprends ce qu’est une moyenne mobile, un triangle, un canal, une divergence avec le RSI, le stochastique, etc. Et oui, je m’aperçois que sur le graphique j’ai un petit bouton avec marqué dessus ‘indicateurs techniques’, du coup, pour chaque indicateur technique je fais une recherche et j’ai des explications très détaillées pour chaque indicateur (même sur Wikipédia, qui est neutre). Une vraie mine d’or ce site internet.

100€ again, mais avec tout ce que j’ai appris en plus

Bon là cette fois, je suis armé jusqu’au dents pour aller remettre un petit billet de 100€ sur le compte réel, du coup, je tape mon code et hop, les 100€ sont sur le site du broker.

Bon, le forex m’avait un peu refroidi, donc je me suis attaqué au matières premières (l’or, l’argent, le pétrole, le café, etc). Le compte de 100€ fait un peu moins de bénéfices au départ, mais j’optais pour des signaux d’achat ou de vente avec la MACD (donc j’attendais que la ligne de signal se fasse croiser à la hausse pour acheter etc.). Fort de ma première expérience échouée, je prends mes bénéfices quand il faut les prendre et je ne les laisse pas courir sans surveillance. N'empêche qu’à l’époque, je ne mettais jamais de stop loss, que des take profit parce que j’étais un peu parano (genre mon broker va taper mon SL exprès pour me la mettre et repartir dans le sens où j’étais). Fin bref, j’ai eu tendance à prendre mes bénéfices trop rapidement, et à laisser mes pertes courir (bah oui, parce qu’avec moi, ça allait forcément remonter)… Bon, au bout d’un moment, le compte crame de nouveau, mais je ne me laisse pas faire, je remets 100€ avec l’énorme volonté de vouloir me refaire.

Après une bonne dizaine d’ essais, ça faisait quand même une jolie somme de perdue, mais je ne comprenais toujours pas pourquoi je perdais alors que pas mal de mes trades était gagnants !

Psychologiquement, j’étais au point mort parce que j’hésitais entre remettre de l’argent avec le risque de les perdre, ou refaire un compte démo (mais c’est pas pareil, c’est moins excitant la démo !). J’ai remis une belle somme cette fois, mais en travaillant plus sérieusement (bon, là c’était des mois après parce que j’avais plus grand chose), j’ai mis 800€.

100€ trop petit compte, alors 800€ ça marche vraiment ou pas ?

On était en 2013 je crois quand j’ai investi 800€. Bon sachez que niveau stress, ça allait déjà mieux (ça faisait 2 ans que j’étudiais les marchés et quasiment tous les jours), mais c’était certainement parce qu’avec 800€ j’avais plus de possibilités de diversification dans mon portfolio, et au moins je pouvais perdre 60€ sans me dire « flûte alors, c’est la moitié du compte ». Une grosse révolution dans mon trading, ça a été les retracements de Fibonacci pour apprendre à patienter devant un graphique. Autant je prenais position directement, autant je préfère passer un ordre différé pour rentrer en position. Cela m’a fait gagner énormément car j’ai de nouveau doublé le compte (environ 1600€) pour reperdre tous les bénéfices en quelques jours. Et je me suis empressé de revirer les 800€ sur mon compte, par peur de tout perdre. Je ne comprenais toujours pas pourquoi je perdais, jusqu’à ce que j’ai eu un déclic début 2015.

Ce qui mène à la perte, le levier mal maîtrisé.

En fait, le levier est un des paramètres qui mène à la perte du trader. Personnellement, à partir du moment où je prenais trop de levier, le stress montait tellement fort qu’il me fallait fumer pour me calmer. Le stress m’a fait faire tout et n’importe quoi, comme renforcer mes pertes et prendre mes bénéfices bien avant le TP par peur de perdre ce que j’avais gagné. Enfin, j’ai fini par utiliser le moins de levier possible dans mon trading en réservant la part de levier pour les journées où j’ai dégagé un gros bénéfice.

Ce que je veux que vous réalisiez à travers ce parcours, c’est que le trading n’est pas un jeu, mais un métier qui s’apprend et qui ne vous rend pas la vie facile : le stress, les pertes, la tension monte au fur et à mesure que le capital monte lui aussi. Il faut savoir prendre du repos pour éviter l’overtrading et surtout savoir prendre un peu de recul pour savoir où on en est.

Moi, 5 ans et demi après, je commence à faire un trading correct, mais avec encore énormément de lacunes psychologiques : mon dernier compte est gagnant, le capital était de 2000€ il est passé à 8500€ puis repassé dans les alentours des 4000€, encore une fois le levier m’a fait perdre pas mal surtout en janvier, où j’ai acheté du pétrole à 37$ pour 200$ le point.

Le trading, c’est une passion et un apprentissage constant. J’espère que mon parcours vous a plu et que vous pourrez vous aussi arriver au succès. Ne vous embêtez pas avec des formations, en tant que bon autodidacte, les formations vont feront gagner certes un peu de temps, mais sur la durée, ce ne sont pas des formations qui valent le coup : la psychologie est propre à chacun et c’est sur cette psychologie qu’il faut jouer énormément, le technique s’apprenant sur énormément de sites gratuits largement trouvables sur le net.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *