Marchés asiatiques, toujours hésitants

814 vues Laisser un commentaire

Toujours hésitantes, les places boursières asiatiques sont encore en baisse ce jour.

Les marchés asiatiques ce jour

Après le recul généralisé, d’hier, les marchés asiatiques continuent leur chute ce jour :
À Tokyo, l’indice Nikkei clôture avec une baisse de 1 %. Sur les autres places boursières asiatiques, la tendance est la même. L’indice ASX-200 de la bourse de Sydney perd 1,5 %. Hong Kong et Taiwan cèdent respectivement 0,2 % et 0,3 %.
Les autres Bourses asiatiques sont pour leurs parts demeurées stables : le Shanghai composite clôture proche de l’équilibre (+0,06 %). Il en est de même pour Séoul et Bombay, qui terminent leurs séances avec de légers gains, respectivement 0,2 % et 0,6 %.
Du côté des valeurs, cette journée est marquée par le recul des banques australiennes. Après de fortes progressions ces dernières semaines, elles terminent ce jour avec une perte de 1,8 % pour Commonwealth Bank of Australia, et 2,4 % pour la Westpac Banking Corp. L’indice bancaire S&P/ASX 200 Banks Index en perd ainsi 5 % sur la semaine. Telstra, l’opérateur télécom australien cède également 2 % et porte ainsi son recul à 5,5 % sur deux séances.

Les marchés asiatiques : refroidis par la Banque du Japon

Bourse de Tokyo
Marchés encore des doutes en Asie

Ce matin, les marchés asiatiques ont bien tenté un rebond en début de séance. Cet engouement a cependant été refroidi par le discours du gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda. Celui-ci a déclaré que les mesures d’achats d’actifs adoptées jusqu’ici sont suffisantes. Cela se traduit notamment par le rebond du Yen et la hausse des taux japonais.
Les investisseurs craignent en conséquence que la Banque du Japon perde sa maîtrise sur sa politique monétaire. Apparemment, ils mettent à l’épreuve la volonté de la Banque du Japon à réaliser ses promesses d’achats massifs d’actifs en vendant massivement des obligations d’États.
À part cela, l’évolution des marchés asiatiques de ce jour est encore une réaction à la contraction de l’indice PMI de l’activité manufacturière en Chine. À noter que l’onde de choc de cet indicateur avait atteint les marchés européens (-2 % pour l’Eurostoxx 50 hier) et Wall Street (-0,1 % pour le Nasdaq et le Dow Jones).

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *