Quel est l’utilité de spéculer sur les matières premières agricoles ?

446 vues 2 Commentaires

Plusieurs banques ont déjà été mises sur la sellette médiatique pour avoir spéculé sur les matières premières agricoles. Si d’éthique, il s’agit de spéculer sur une mauvaise culture et donc sur l’augmentation des matières premières agricoles et donc de faire un trade qui speculerait sur la faim ou la famine dans les pays du tiers-monde, saviez-vous qu’il existe de réelles opportunités d’augmenter rapidement son capital sans avoir à utiliser l’effet de levier ?

Des instruments de couverture pour les agriculteurs

Les matières premières agricoles ne sont d’ordinaire pas des actifs très violents, mais quand il existe des soupçons sur la mauvaise qualité des terres agricoles, les prix peuvent rapidement grimper. D’ailleurs, les agriculteurs américains les plus malins n’hésitent pas à se lancer dans le marché des futures, en espérant gagner le manque à gagner de leurs terres agricoles pendant les années les plus fertiles en se plaçant la vente sur un contrat agricole à échéance, pour empocher un bénéfice en plus de l’exploitation de leurs terres agricoles.

Des actifs assujettis à l’offre et à la demande

Comme tous les marchés des matières premières, les matières premières agricoles sont assujetties à la fluctuation de l’offre et de la demande, et celle-ci peut être sévèrement modifiée en fonction de la qualité des terrains fertiles, mais aussi de la météo ou de certains événements géopolitiques qui impliqueraient une demande plus forte en produits agricoles.

Par exemple, dans le cas où les plantations de maïs sont en partie détruites par un événement climatique majeur, le prix du maïs peut aller du simple au double dans les quelques semaines qui suivent l’événement. Il en est de même pour les plantations de fèves de soja (soybean) et de blé (corn) qui peuvent être endommagées par des conditions climatiques extrêmes aux Etats-Unis.

A l’inverse, les années où les plantations enregistrent des niveaux records sont les années où ces trois matières premières agricoles principales enregistrent de fortes baisses.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. patrick

    18 juillet 2016 at 18 h 27 min

    Le marché matière première est sans aucun doute un marché très rentable, offrant d’excellents niveaux de volatilité. Toutefois pour les particuliers les montants requis sont souvent rédhibitoires pour trader avec un minimum de risque.

  2. William

    18 juillet 2016 at 18 h 48 min

    Aujourd’hui l’on peut spéculer les matières premières sans forcément disposer de 100 000 € pour investir confortablement avec des futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *