L’or est-il toujours l’assurance tout risque ultime ?

493 vues 3 Commentaires

cours de l'or en temps réelSi la débâcle récente des marchés financiers est impressionnante, que ce soient les actions, ou les matières premières. Le métal jaune n’échappe pas à la correction sévère entamée en juin 2014 par la baisse de l’or noir. Ainsi la valeur refuge par excellence, l’or traverse actuellement sa quatrième année de correction après avoir établi en 2011 son record de 1.900 dollars. Si l’on se fie à la majorité des indicateurs, alors il faut se résoudre à accepter malgré cette baisse drastique du métal jaune, que celui-ci est survendu et surévalué. En effet, en retravaillant les chiffres et en les ajustant à l’inflation, on s’aperçoit que le prix du métal jaune se situe au même niveau qu’en 2002, lorsqu’il s’échangeait aux alentours de 300 dollars. Ainsi, les positions à découvert des spéculateurs sur le marché à terme sont à des niveaux record. D’autant plus que cela n’inclut pas le marché interbancaire, où les positions à découvert sont probablement plus conséquentes encore. Toutefois ces chiffres sont à relativiser, car peu d’investisseurs font la différence entre l’or physique et l’or papier. Dans cet article intitulé l’or est-il toujours l’assurance tout risque ultime, je vous propose de revoir les mécanismes pesant à la hausse ou à la baisse sur cette valeur refuge incontournable depuis des millénaires.

https://youtu.be/5nOX7CuzigQ

Pour investir sur l’or, il faut prendre en compte la valeur du dollar

cours de l'or depuis 10 ansEn effet, il faut garder à l’esprit lorsque l’on investit sur le métal jaune, que le prix spot de l’or, n’est absolument pas lié au prix réel de l’or physique. C’est un secret de polichinelle, dont je vais me faire un plaisir de rappeler, ainsi que les investisseurs aguerris savent parfaitement que le prix de l’or papier est déterminé par la spéculation et la manipulation des banques centrales et autres fonds de pension. Si vous suivez mon raisonnement alors vous comprendrez, que nous sommes face à une opportunité unique d’achats à bon compte de métal physique. Paradoxalement, les pays occidentaux se détournent largement de l’achat d’or physique, contrairement aux pays émergeant comme l’Inde et la Chine qui raflent la grande majorité de la production mondiale d’or. Une production mondiale estimée à environ 2500 tonnes par an, à tel point que sous la pression de ces pays, la demande en métal physique a largement dépassé les capacités de production. Si aujourd’hui l’on sait que ces deux pays sont les plus grands acheteurs d’or, l’on sait moins que les vendeurs sont principalement les banques centrales. Depuis 2008, le monde a aussi imprimé et emprunté 60.000 milliards de dollars supplémentaires. Cette expansion de crédit excessive ne se reflète pas dans le prix de l’or. Si le marché papier de l’or n’existait pas, son prix pourrait aujourd’hui être aux alentours de 8.000 dollars, soit son juste prix ajusté à l’inflation réelle.

Le métal jaune seul rempart face à l’Hyperinflation

ECO-2010-28-L-ONCE-D-OR_grandLes analystes les plus pessimistes estiment que l’on entrera dans une fin de cycle mettant un terme à la plus grosse bulle spéculative de l’histoire à l’automne 2015. Dans ce scénario catastrophe, toutes les bulles d’actifs exploseront les unes après les autres mettant le système financier mondial sous une pression intenable, bien plus forte que celle que l’on a pu observer au cœur de la crise de 2008 2009. Ce scénario obligera les nations à imprimer des quantités phénoménales de devises, avec des effets dévastateurs menant à l’effondrement des devises et à l’hyperinflation. Ainsi de façon symétrique les prix de l’or et de l’argent grimperont en flèche. Alors aujourd’hui de nombreux analystes se posent la question de savoir si l’or a-t-il atteint son plus bas, de nombreux investisseurs particuliers se demandent aussi si le plus bas est atteint sur la valeur refuge ultime. Pour répondre à cette question il faut étudier si le prix de l’or en dollar a suffisamment baissé pour en acheter à bon compte. Lorsque l’on compare le prix du métal jaune par rapport à la devise de réserve mondiale, alors force est de constater que le prix en dollar a bien baissé. Une baisse de près de 50% par rapport au plus haut absolu de 1 900 $, lorsqu’il est tombé à environ 1 050 $.

Conclusion

Je considère pour ma part l’or comme une monnaie et le dollar comme un actif volatil, ainsi quand le prix de l’or est bas en dollar, alors le dollar est fort, inversement lorsque la valeur de l’or est élevé en dollar, le dollar est faible. Ainsi, si l’or passe de 1 900 $ à 1 100 $ l’once, il s’agit d’une hausse de 50% de la valeur d’un dollar. Dès lors lorsque le métal jaune passe de 1 100 $ à 1 500 $, il faut voir cela comme une dévaluation du dollar. Bon nombre d’analystes estime que le prix de l’or a baissé, oubliant de mentionner que toutes les matières premières sont en chute libre, de même que toutes les autres devises excepté le dollar. Dès lors si vous souhaitez investir dans le métal jaune il faut garder à l’esprit que les variations de son prix ne sont pas qu’une question purement macro-économique, mais que c’est surtout la valeur du dollar qui dicte la valeur de l’or.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. Fabrice

    8 septembre 2015 at 8 h 21 min

    Meme si l’on ne peut pas dire que l’or est un actif comme un autre, tout comme ce n’est pas vraiment un monnaie. Tout trader se doit d’en possèder un minimum 5 à 10% parait raisonnable

  2. Patrick

    8 septembre 2015 at 8 h 25 min

    Les experts prédisant la fin de l’or sont nombreux a avoir mangé leur chapeau au cours des années. Aucune raison que cela change, surtout avec des marchés aussi nerveux

  3. Alain

    8 septembre 2015 at 8 h 31 min

    Je pense que les émergents tireront inévitablement l’or vers le haut pour un bon moment ou au moins le maintiendrons a un niveau respectable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *