L’option binaire parfaite pour spéculer les matières premières ?

823 vues 3 Commentaires

Les matières premières sont une classe d’actifs à part, il en existe une multitude dont les plus connues sont les matières premières agricoles, les métaux précieux ou industriels, et bien sur le pétrole. La plupart d’entre elles sont stratégiques pour les états, tandis que pour les traders elles constituent un investissement stratégique dans une perspective de long terme. À bien des égards les matières premières possèdent des caractéristiques les rendant incontournables dans un portefeuille bien diversifié. Découvrez dans cet article intitule L’option binaire parfaite pour spéculer les matières premières, le mode de fonctionnement des marchés matières premières, les instruments financiers disponibles pour profiter d’un marché offrant d’excellentes opportunités de gains. Car contrairement aux actifs de type valeurs mobilières comme les actions ou les obligations, les matières premières évoluent de manières significativement différentes. Les critères influant leurs cours sont par exemple le niveau de production voire au niveau des réserves naturelles estimées, notamment dans le cas des produits sur l’énergie. Les facteurs climatiques et géopolitiques peuvent également impacter leurs cours.

http://dai.ly/x25abc0

Les matières premières difficiles d’accès pour les traders particuliers

L’option binaire parfaite pour spéculer les matières premières ?Si les matières premières ont prouvé ces dernières années leur potentiel de performance, cette catégorie de placement reste soumise à des risques spécifiques. Choisir d’investir sur les matières premières via un indice global permet de diminuer ce risque sur une classe d’actifs caractérisée par une grande volatilité. Malgré tous ses attraits, l’investissement sur les matières premières reste difficilement accessible aux traders particuliers. Il est toutefois possible de profiter des variations de cours sur les marchés matières premières en investissant dans les titres de sociétés productrices (extraction minière, groupes pétroliers, etc…). Bien que ce ne soit pas une solution idéale, car le cours des matières n’est pas le seul facteur influençant le cours du titre de ces sociétés, les facteurs internes de gouvernance, de volatilité des titres peuvent lourdement peser. De plus il faut garder à l’esprit que la grande majorité des matières premières sont aussi cotées en dollars US, ce qui fait qu’on observe une corrélation négative avec cette devise par rapport à l’euro. En période d’inflation, on note une tendance à la hausse des cours des matières premières. Ceci permet donc de couvrir une partie de son portefeuille contre la hausse des prix.

Fonctionnement des contrats à terme sur matières premières

contratLa majorité des matières premières mis à part les métaux précieux, sont issues d’un marché principal au comptant, ce sont des marchés à terme sur lequel l’instrument financier utilisé est le contrat futures. Avec les contrats à terme standardisés, fonctionnant ainsi, l’acheteur prend l’engagement ferme d’acheter une quantité donnée de la matière première à un prix convenu avec le vendeur. À terme, c’est-à-dire à l’échéance du contrat : l’acheteur paie le montant convenu contre livraison de la matière première par le vendeur. L’utilisation des contrats à terme permet de tenir compte des délais d’extraction/production et de livraison de la matière première. Ces marchés sont très exclusif, il est extrêmement difficile voire impossible pour un investisseur particulier de transiger dessus. En effet, pour négocier les matières premières avec des contrats à terme, le trader devra ouvrir un compte spécifique. Le plus souvent en dollars, auprès d’un courtier spécialisé, un investissement minimum élevé et une technicité d’intervention et de gestion. Ces marchés sont de fait réservés aux professionnels des matières premières.

Trader Les matières premières avec les options binaires

option binaire matières premières ?Fort de ce constat, les traders particuliers peuvent se tourner sur les options binaires pour investir sur les marchés premières. Il existe de nombreux brokers spécialisés fournissant des plateformes de trading en ligne sur la bourse binaire. Les options binaires permettent de simplifier le processus d’investissement a sa plus simple « expression. Puisqu’il s’agit simplement de deviner dans quel sens le marché sera orienté dans un délai prédéterminé. Les rendements sont exceptionnels, en effet les options binaires classiques offrent un rendement compris en général entre 60 et 80%. Certains types d’options haut rendement offre un retour sur investissement atteignant 400%. En cas de spéculation ratée, la majorité de brokers binaires offrent un retour sur perte de 15%.

Conclusion

En définitive les matières premières bien qu’étant un marché difficile pour les particuliers, de par les instruments proposés. Désormais les particuliers peuvent aussi y investir notamment grâce aux nouveaux instruments financiers, que sont les options binaires. Simples efficaces et rentables, elles permettent en l’espace de quelques minutes de profiter des opportunités de la plupart des marchés boursiers.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. Fabrice

    15 juillet 2015 at 14 h 48 min

    Tout a fait d’accord, sur les atouts des options binaires pour trader les matières premières, en revanche pas sur que ce soit le bon moment, vu la tendance a la baisse

  2. François

    15 juillet 2015 at 14 h 55 min

    C’est vrai que les matières premières sont orientées a la baisse, mais il n’aura échappé à personne, su’il est possible de spéculer à la baisse avec les options, le seul soucis c’est qu’il est déconseillé de vouloir attraper un couteau qui tombe comme l’on dit

  3. julien

    15 juillet 2015 at 15 h 00 min

    Je suis pas tout à fait d’accord avec la baisse sur les matières premières, elle ne touche pas tout les produits, le pétrole et les métaux précieux ok, mais les matières premières agricoles sont sous pression à la hausse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *