Loi Sapin II : Ce qui va changer pour les options binaires 

702 vues 5 Commentaires

Récemment, une nouvelle assez édifiante pour tout ceux qui tradent les CFD et les options binaires est parvenue à faire du remous sur la toile. C’est celle d’une rumeur sur la Loi Sapin II qui interdirait à terme le trading des CFD dont le levier est supérieur à 5 et les options binaires. Cette loi sera mise en application très prochainement, mais avant de partir dans quelque débat que ce soit, on va essayer de la comprendre en détails.

Interdiction de la promotion

La première étape de cette loi sapin II, c’est tout simplement d’interdire la promotion sur les réseaux sociaux, internet et via les équipes sportives et leurs sponsors, des CFD et des options binaires. Cela veut dire par exemple que vous ne verrez plus jamais aucune publicité, de quelque broker que ce soit, tout simplement parce que les produits qu’il vend sont considérés comme trop dangereux pour un particulier comme vous et moi.

A terme, réduction du levier

Ce que la loi sapin II veut aussi faire, c’est réduire le levier autorisé par les brokers CFD et options binaires. En fait, au lieu d’avoir un levier qui va jusqu’à 100, 200 voire 500 pour certains brokers chypriotes, ce levier va être systématiquement réduit à 5. Les premiers impactés par ce changement de levier, ce sont bien évidemment les petits porteurs qui ne pourront plus gérer leur portefeuille de la même manière qu’avant.

Pourquoi une telle loi ?

Sapin pense notamment que le trading des CFD avec un fort effet de levier n’apporte rien à l’économie réelle, ni n’apporte quoi que ce soit au particulier. En effet, cette loi survient après de nombreuses plaintes de clients mécontents auprès de l’AMF, souvent dû à des brokers peu scrupuleux ou à un instrument très mal compris par l’investisseur qui y met les pieds.

On note une recrudescence des plaintes depuis l’année dernières, ce qui a eu pour effet d’agir immédiatement contre ce « fléau » qui ne fait sans cesse que de s’amplifier.

Ce que cela veut dire pour les options binaires ?

Pour les options binaires, une telle loi aurait des conséquences assez catastrophiques : ce serait la fin de l’option binaire, même pour ceux qui ont toujours été honnêtes avec leurs clients. Quelque part, on nous fait payer ce que les escrocs on fait de mal, et c’est ça qui est dommageable, car tout un pan du business honnête risque de s’effondrer, alors que cette loi n'empêchera absolument pas les escrocs de vouloir attirer les clients dans leurs pièges. On chercher à viser le mal, mais on ne sait pas vraiment comment faire. C’est comme ça qu’on fait en France.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

5 Comments
  1. Philippe

    18 août 2016 at 12 h 06 min

    Autant la motivation derrière ce projet de loi est noble, autant on peut craindre une mise en oeuvre catastrophique, et pénalisant les acteurs sérieux et les traders sachant comment utiliser les options binaires

  2. martin

    18 août 2016 at 12 h 31 min

    Cas typique du 2 poids 2 mesures, sur le Forex l’on peut utiliser des leviers hallucinants de 400:1 par contre pour les options et les cfd c’est pas bien. A n’y rien comprendre

  3. Sacha

    18 août 2016 at 17 h 33 min

    Honnetement Sapin ferait mieux de s’occuper des cas avérés de fraudes des teneurs de marchés.Cf le scandale du Libor, de l’Euribor, ou meme des manipulations sur les cours de l’or et de l’argent désormais institutionnalisé avec le nouveau mode de cotation

    • Quentin

      19 août 2016 at 23 h 17 min

      je crois malheureusement qu’il ne vit pas dans le meme monde que nous 🙁

  4. botchi emile

    20 août 2016 at 8 h 55 min

    je veux pas en parler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *