L’indicateur RSI, une méthode au ras des pâquerettes

1287 vues 2 Commentaires

analyse-technique-rsiTrès populaire, le Relative Strength Index (RSI) est un oscillateur puissant d’analyse technique qui a de nombreuses applications. Proposé par J. Welles Wilder en 1978, le RSI est un indicateur avancé d’analyse technique qui a vocation à repérer la puissance d’un mouvement (indiquer si le mouvement s’essouffle) et à indiquer si l’on est en situation de sur-achat ou de survente. Cette technique repose sur un calcul pour mesurer la force ou pression des cours. En effet, dans son ouvrage classique « New Concepts in Technical Trading Systems », J. Welles Wilder expose les différentes techniques permettant de définir les oscillations des cours des produits financiers. Cette méthode est très prisée par les investisseurs particuliers mais présente un certain nombre de limites. Dans cet article, je vais d’abord expliquer les différents mécanismes de cette technique avant de vous faire part des limites que je lui trouve.

Formule pour le calcul de l’indicateur RSI

Le RSI est essentiellement basé sur le calcul d’un certain nombre de données afin de délimiter et de prévoir l’évolution d’un sous-jacent sur les cours boursiers. De ce fait, la formule traditionnelle du RSI est la suivante :

RSI=100-[100/ (1+H/B)] ou autrement écrit RSI= [H/ (H+B)] x100.

H est la moyenne des hausses pendant les X dernières Unités de temps (UT).

calcul-rsiB est la moyenne des baisses pendant les X dernières Unités de temps (UT) tandis que X est la valeur du RSI. Selon J. Welles Wilder, le Relative Strength Index indique un chiffre compris entre 0 et 100. Ainsi, lorsque le RSI est supérieur à 70, on parle de marché suracheté et il est alors candidat à une rectification baissière dans votre unité de temps. Le RSI 50 indique que le marché trouve un point d’équilibre sur l’unité de temps que vous utilisez. Cependant, lorsque le RSI est inférieur à 30, on parle de marché survendu et il sera ainsi candidat à la hausse dans votre unité de temps aussi. Ainsi, la tendance du RSI dépend donc de l’unité de temps pour laquelle vous avez opté. En effet, cette tendance peut différer pour une même action ou indice si vous choisissez des unités de temps différentes. Par exemple, un RSI calculé pour 15 minutes est différent de celui calculé pour 50 minutes. De ce fait, l’unité de temps est un indispensable pour le calcul du RSI. Cependant, que la tendance soit haussière ou baissière, cela ne signifie pas automatiquement qu’il faut acheter ou vendre. En effet, les divergences de niveaux sur l’indicateur du RSI donnent des signaux puissants de retournements de tendance. Par ailleurs, les divergences RSI font parties intégrantes de nombreuses stratégies de trading et sont souvent assez efficace.

Les défaillances de cette méthode.

analyse-technique-bourse-57Pour moi, le RSI est une stratégie assez inadaptée au trading moderne. En effet, son initiateur J. Welles Wilder l’a trouvé en 1978 et l’a appliqué aux réalités financières de cette époque qui sont évidemment différentes de celles d’aujourd’hui. De ce fait, vouloir utiliser le RSI tel quel dans le monde boursier actuel serait une pure bêtise. Par exemple, beaucoup de personnes utilisent le RSI 14 parce que J. Welles Wilder le recommandait mais c’était en 1978 ! Vouloir suivre coute que coute le RSI classique vous fera surement perdre des ordres car l’évolution des cours actuelles est très différente de celle d’antan. En effet, le marché de 1978 était presque sans volatilité pour des actions stables et une vision long terme. De ce fait, si vous voulez utiliser le RSI dans votre trading, je vous recommanderai de l’adapter à votre unité de temps et à votre méthode de trading afin qu’il soit plus ou moins efficace. En effet, dire que le RSI est inefficace serait un peu exagéré mais c’est une méthode que vous devrez utiliser dans une stratégie d’investissement en bourse que vous aurez déjà défini et le RSI ne serait alors qu’un complément, pour mieux vous éclairer. L’utiliser seul est certainement inapproprié et serait synonyme d’utiliser les données de 1978 pour décider comment vont évoluer les cours aujourd’hui. C’est simplement insensé.

How To Trade – Relative Strength Index (RSI) par avatrade

En conclusion

Je dirai que l’indicateur RSI était une méthode plutôt intéressante dans les années 80 mais actuellement, au 21e siècle, elle est un peu caduque. Cependant, elle peut toujours aider si vous avez déjà une stratégie claire pour investir en bourse. Je vous déconseillerai surtout d’utiliser le RSI 14, que vous trouverez sûrement sur le web mais qui n’est pas une certitude donc prenez l’unité de temps qui vous convient si voulez utiliser le RSI.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. gagnerdelargentbourse.fr

    24 novembre 2014 at 9 h 55 min

    Je n ai pas vus le temps passer, merci beaucoup pour ce regale passe sur votre page.

  2. Jeremie

    12 décembre 2014 at 11 h 56 min

    Ne racontez pas de betise .
    Le RSI ou tout du moins la « vraie méthode qui en découle est l’une des seule vraiment valable pour le scalping quand au options binaires ; elle offre des résultats incomparables sur une périodicité de 15-45 min (fastconfig) !!

    Valab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *