L’eurostoxx sur un support important

450 vues Laisser un commentaire

Quand on regarde un graphique en données journalières on peut se dire la chose suivante : l’eurostoxx est sur un support, et autant le préciser pour cette année, nous sommes sur un support ultra important parce qu’il représente en effet un rebond probable suite aux baisses consécutives de août puis fin septembre et enfin ce début janvier 2016.
Ce support est à la fois un support horizontal classique (où le prix à rebondi plusieurs fois) mais aussi un support psychologique puisqu’il matérialise la barre des 3000 points qui est un chiffre rond.

On avait vu ensemble également, que plus un support est testé, plus il a de chances de casser parce que ce support devient de plus en plus faible. Sur l’Eurostoxx, nous en sommes à notre cinquième tentative.

Le support à 3.000 points

STOXX

On voit sur ce graphique que l’Eurostoxx est complètement latéralisé depuis fin 2014, avec bien sûr quelques pics à la hausse. Mais franchement, on le voit bien, ce support à 3000 points c’est un support clé.

Il avait lâché une première fois en octobre 2014 lors de la baisse panique, mais était parvenu à revenir au dessus de ce support. On note 5 tests du support après un premier craquage… Cette fois-ci c’est la bonne ? Ou de nouveau on attaque un rebond ?

Notez également que le dernier rebond a formé une configuration en épaule tête épaule , et que l’objectif théorique se situe à 2900 (la différence entre la tête et la ligne de cou en nombre de points donne l’objectif théorique). La ligne de cou est en cours de test, et rejoint également le support qui est à 3000 points… Autant vous dire que la semaine prochaine risque encore d’être ultra sportive quand je parle de volatilité.

Mario Draghi peut s’en mordre les doigts

Autant Bernanke et sa politique de baisse des taux et de QE avaient plutôt bien fonctionné sur les indices américains après la faillite de Lehman Brothers en 2008, autant Mario Draghi doit sûrement se rendre compte que le QE n’a ici absolument servi à rien. Ah si, à part à se gaver lors des hausses monstres pendant les annonces, mais on voit bien que ça plafonne, que ça ne veut pas forcément aller plus haut, et que de toute façon le marché actions est complètement déconnecté de la réalité en Europe (pas de croissance soutenue depuis la crise boursière, une inflation carrément en berne, et une Europe unie monétairement mais pas politiquement…)

Alors M. Draghi, what’s the next move ? Comme diraient nos amis britanniques ? Encore un QE improductif à la Shinzo Abe ? Ou alors une réelle conscience qu’il faut stopper cette machine infernale qu’est la planche à billet, faire table rase et repartir de zéro ?

En résumé

Je ne donne pas cher de l’Eurostoxx surtout avec un début d’année comme ça, si les 3000 cassent pour de bon, c’est direction la cave. Et comme c’est un peu la boussole boursière en Europe, les autres indices européens vont le suivre avec un delta (= différence entre un indice et un autre) plus ou moins important.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *