L’euro chute d’un plus haut de 9 mois

422 vues Laisser un commentaire

Ce vendredi, l’euro a chuté de son plus haut depuis 9 mois avec un début de rallye haussier pour le dollar américain. En effet, les traders ont été surpris par le bon chiffre de la confiance des consommateurs américains.

Gros mouvements sur l’euro

L’euro s’est négocié dans un range entre 1.1283 et 1.1379 avant de se fixer à 1.1313 à la clôture, soit une baisse de 0.56% par rapport à la veille. L’euro est d’ailleurs passé sous la barre des 1.13 après un échec contre la zone de résistance située entre 1.14 et 1.16. Sur les neuf séances qui ont précédé, huit séances ont vu la monnaie unique se dévaluer contre le dollar américain.

La confiance des consommateurs américains au beau fixe

L’indice de confiance des consommateurs américains, publié par le Michigan State University affiche en effet 95,8 soit une hausse de 7 points par rapport au mois dernier. Pour rappel, le consensus était de 89,7. Cette hausse de la confiance des consommateurs intervient après une baisse inattendue en avril, ce qui a eu le don de rassurer les investisseurs qui investissent sur le dollar.

Les ventes de détail ont fait aussi un superbe bon, en passant à +1,3% contre +0,9% attendus. Le secteur automobile a fait la grande partie de ces ventes de détail en affichant +0,8% contre +0,5% en mars.

Janet Yellen lance un signal quant à un retour à la baisse des taux d’intérêts

Les investisseurs ont réagi à une lettre que Janet Yellen a envoyé à un membre du comité des services financiers de la FED. Dans cette lettre, Janet Yellen n’exclut pas de revenir à une baisse des taux, voire même de passer à des taux négatifs si un évenement majeur ayant des conséquences graves pour l’économie américaine devait avoir lieu. Ceci intervient après que la FED n’ait pas augmenté ses taux d’intérêts après 3 réunions de la FOMC.

Les acteurs du marché ont également réagi à un aplatissement de la courbe de rendement entre les bonds du trésor à échéance 2 ans et le T-Note long terme qui lui est le taux d’intérêt à dix ans. Lors de la session de vendredi, le 2 ans a bondi à 0,786%, son plus haut niveau en 10 jours. En même temps, les rendements des obligations d’État sur 10 ans sont tombés à un plus bas d’un mois à 1.705%. Un aplatissement de la courbe de rendement envoie généralement des indications d’un ralentissement de l’activité économique à court terme.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *