Les propriétés électromagnétiques des terres rares à l’origine de leur valorisation

courbe terres rares

 Les terres rares sont une famille de 17 métaux de la famille des lanthanides qui ont des propriétés électroniques uniques ce qui les rend indispensables dans de nombreuses industries à haute valeur ajoutée. Les terres rares sont à la base de ce que certains n’hésitent pas à rappeler la quatrième révolution industrielle, elles sont aussi au cœur des processus pour développer l’économie verte. Ces 17 métaux stratégiques permettent d’améliorer sensiblement les qualités de nombreux alliages, la création des aimants permanents surpuissants incontournables pour la construction des éoliennes, ces métaux rares entre aussi dans la fabrication des écrans de vos Smartphones, ou encore dans la fabrication des batteries pour les véhicules hybrides, ou le raffinage du pétrole pour obtenir de l’essence.

Les terres rares à l’origine de la discorde entre le trio U.E, USA, Japon et la Chine

courbe terres rares

Comme exposé dans le paragraphe précédent ces 17 métaux rares aussi appelés les lanthanides sont hautement stratégiques, pour des grandes firmes comme Apple, Sony ou encore le fabricant leader en véhicules hybrides Toyota. La République Populaire de Chine est le premier producteur et exportateur au monde avec 97 % des exportations, tandis que son sous-sol contient 35 % des réserves mondiales en terres rares. En 2010 Pékin ébranle le monde en décidant de réduire ses exportations d’environ 135 000 t par an à 35 000 t, avec pour conséquence immédiate pour les industriels japonais la mise au chômage technique de milliers d'employés faute de matières premières. En 2011 les prix des terres rares explosent, ce qui conduira une action conjointe des USA, de l’union européenne et du Japon sous forme de plainte à l’organisation mondiale du commerce contre leur partenaire Chinois.

Quels moyens pour sortir de la crise d’approvisionnement des terres rares

Malgré la menace de plainte visant la République Populaire de Chine à l’OMC, celle-ci argue du fait que cette réduction des exportations n’a pas pour objectif de profiter d’une hausse des prix, mais qu’elle est le reflet d’un changement de stratégie dans sa politique énergétique. En effet la Chine désire désormais passer du rôle de simple fournisseur de matières premières à celui de produit fini à haute valeur ajoutée. Elle multiplie d’ailleurs les programmes de séduction envers ses partenaires occidentaux afin de les inciter à venir s’installer sur le sol chinois et profiter de ses gisements de terres rares. L’Europe Japon et les États-Unis ont récemment réagit en remettant en production d’anciennes mines désaffectées comme MolyCorp et l’Australien Lynas. L’Europe et le Japon pour leur part lancent de vastes programmes de prospection à travers le monde, tout en favorisant la création d’une filière recyclage.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.