Les robots traders sont-ils tous des arnaques

654 vues 5 Commentaires

les-robots-tradersAprès une utilisation confidentielle d’abord réservée aux spéculateurs professionnels, le trading algorithmique fait désormais beaucoup parler de lui. Les robots traders sont-ils tous des arnaques ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article consacré au trading haute fréquence (THF, HTF en Anglais pour High Trading Frequency). D’après une étude commandée par le parlement britannique sur le trading algorithmique, les conclusions du rapport attirent l’attention du gouvernement que la montée en puissance des robots traders qui prennent plus en plus l’ascendant sur les investisseurs humains nécessitera de légiférer pour encadrer cette pratique. En effet ce rapport explique que l’utilisation des robots traders sur les marchés boursiers doit être encadrée afin de les protéger. Une réalité déjà palpable puisque la City de Londres émet près de 30 % de ses opérations financières via des ordinateurs exécutant un algorithme autonome. À la bourse de Paris, tout comme à Francfort les opérations exécutées par des robots traders sont de l’ordre de 10 à 15 % des échanges, une portion modeste des volumes comparée aux 75 % d’échanges effectués par les ordinateurs à Wall Street aux États-Unis. Cette étude Foresight étude réalisée par l’ancienne directrice de la bourse de Londres, et nuancé puisque le trading algorithmique possède des avantages, mais que comme tout programme informatique dans des conditions particulières, des effets imprévus peuvent avoir des retombées catastrophiques.


Extrait de « Finance folle: l’attaque des robots… par rue89

Manipulation du marché et effets imprévisibles

Scandale-financeÀ la question des robots traders sont-ils tous des arnaqueurs, une réponse tout aussi nuancée que les conclusions de l’étude anglaise, il n’y a pas de bonne ou mauvaise technologie ce qui prime c’est l’utilisation qu’on en fait. Les preuves ces dernières années démontrant que les robots traders permettent de manipuler les marchés sont nombreuses. Parce que le trading algorithmique permet de mieux prévoir les flux d’ordre les manipulations sont en effet plus faciles de même les seuils psychologiques normalisant ainsi la prophétie auto réalisatrice. Au-delà des manipulations, les erreurs de programmation inévitable dans les codes des algorithmes des robots traders peuvent amener à des passages d’ordre massif et déstabiliser le marché, et ce d’autant plus que les grands acteurs possèdent des centres de données à ultra faible latence, c’est-à-dire installé aux portes des places financières. L’étude reconnaît quelques côtés positifs au trading algorithmique notamment que, grâce à ce mode de négociation électronique, la liquidité s’est améliorée, les coûts de transaction sont plus faibles, et l’efficacité du marché est généralement meilleure. Cela ne signifie pas à terme la du métier de trader, car au final le trading algorithmique comme tout progrès technologique induit la création de nouveaux métiers. Ainsi la demande dans le secteur de l’extraction d’informations devrait exploser dans les prochaines années ce qui en améliorer la qualité. Les systèmes vont progressivement s’améliorer pour devenir de plus en plus «intelligents», jusqu’à être capables de s’adapter et d’apprendre. Tout cela ne pourra se faire sans l’homme, même si dans les grandes places financières le nombre de traders humains devrait diminuer.

Les robots traders pour l’investisseur particulier

forex_robotÀ la question Les robots traders sont-ils accessibles à l’investisseur privé qui spécule sur les marchés occasionnellement, ou pour générer du rendement sur son épargne ? La réponse est oui il existe de nombreux robots trader accessible aux spéculateurs particuliers, certaines plates-formes de trading en ligne proposent des aides à la décision et des signaux de trading gratuit. Ces fonctionnalités dépendent déjà d’algorithmes. Pour utiliser un robot trader, il faut un minimum d’expérience et surtout bien maîtriser les fondamentaux du mécanisme de la bourse, mais aussi du passage d’ordre. Pouvoir effectuer ses propres analyses techniques sera d’une grande aide afin de régler le robot selon les critères que nécessite la stratégie de trading choisie. La plupart des éditeurs de robots proposent un support technique variant en fonction du prix bien évidemment, afin d’aider l’utilisateur à intégrer son logiciel de trading algorithmique à sa plate-forme de trading préférée. Une fois bien paramétré le robot trader peut être d’une grande aide pour produire automatiquement un rendement régulier.

 

Conclusion

Entre mythes et réalités sur les robots traders, même si soupçon de manipulation des marchés existe, en revanche il n’existe pas de « preuve directe » que ce type de trading accroit en lui-même la volatilité des marchés. Au vu de la part sans cesse grandissante du trading algorithmique à la bourse de Londres il y a fort à parier que les robots traders envahiront progressivement les autres bourses européennes tout comme les mutations au London Stock Exchange comme ce fut déjà le cas durant le de « Big Bang » en 1986.

 

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

5 Comments
  1. Guillaume

    5 janvier 2015 at 17 h 09 min

    Merci pour cet article, mon expérience des robots traders est négative, apres avoir été tenté par le trading algorythmique sur le Forex

  2. Michael

    5 janvier 2015 at 17 h 11 min

    Même si ce n’est pas parfait, les robots traders représentent l’avenir du trading, on ne peut pas arrêter le progrès, après comme vous le dites dans votre article, il faut que cette pratique soit encadrée par les autorités.

  3. Nicolas

    6 janvier 2015 at 15 h 40 min

    La généralisation des robots traders est inévitable, on a déjà, même en tant que trader amateur, pas mal d’outils d’aide à la décision.

  4. Judex LANTOU

    12 juin 2015 at 10 h 30 min

    En tant que rédacteur web freelance qui traite de temps en temps la finance, je me dois de vous remercier pour cet article instructif.

  5. doe

    27 février 2016 at 19 h 15 min

    Bonjour, je ne suis pas ksur que ce sujet concerne le commun des mortel, la finance a toujours été une branche de l’économie surclassé et protégé par le système, on peut le comprendre imaginez un train fonctionné sans locomotive..c’est impensable, pourtant je reste convaincu qu’un locomotive sans wagon n’a aucun intérêt.

    Les robots (quel qu’ils soient) sont l’avenir sans aucun doute, mais au service de qui ou quoi ? là encore je suis convaincu qu’ils ne sont qu’une excroissance formaté par l’homme et donc potentiellement malveillante tant qu’ils ne seront pas capable d’apprendre de leur érreurs par eux mêmes.

    à savoir si nous deviendront potentiellement dangereux pour eux comme ils le sont pour nous actuellement..je pense que oui si nos imperfections contrarient leurs évolutions, mais là on entre dans de la science fiction à très long terme ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *