Les aspects légaux du trading avec les options binaires sur les courtiers comme IG Markets

Nous appliquons notre exemple au cas IG Markets car c’est un courtier régulé par l’AMF mais les points que nous abordons s’appliquent à tous les courtiers d’options binaires dans la mesure où vous réalisez des gains. IG Markets est le seul courtier qui met des mini mini lots à la disposition des traders. Les tarifs appliqués sont concurrentiels, ce qui permet aux utilisateurs d’obtenir des produits financiers à coûts raisonnables.

La question fréquemment posée est si les options binaires sont imposables .

Le marché des options binaires n’a pas encore été soumis à une régulation particulière en Europe et il en est de même au niveau de la règlementation fiscale. Pour cette raison, de nombreux traders se contentent de faire virer leurs gains sur des portefeuilles en ligne comme Paypal ou Moneybookers, sans pour autant déclarer ces revenus. La législation reste cependant claire sur le sujet, car les options binaires engendrent des produits financiers. Comme tout investissement financier, les revenus et les plus values issues des options binaires doivent donc être déclarées au titre de plus values finanicères. Les options digitales sont donc imposables dans la mesure où il s’agit de revenus issus de gains financiers.

Options binaires impôts, une obligation fiscale à respecter ?

La loi déclare que tout gain réalisé sur le sol français est soumis à une déclaration aux impôts. Les informations concernant les taux d’impositions sur les options binaires sont disponibles auprès des centres des impôts mais il varie aux alentours de 15,5% comme les autres plans d’épargne.

Tout broker ou trader professionnel doit donc suivre les normes législatives en vigueur dès le moment même où les fonds, produits de ses investissements sont transférés sur son compte bancaire. Le taux d’imposition est souvent établi en fonction de domiciliation du compte bancaire de l’investisseur.

La règlementation fiscale concernant les options numériques n’est donc pas encore établie mais pour rester conforme aux lois en vigueur sur le territoire des Etats Européens, le broker ou le courtier doit considérer la déclaration des revenus issus du trading comme étant obligatoire. Toute personne qui investit dans les options digitale et qui en récolte les bénéfices est donc invité à contacter l’administration fiscale pour en savoir un peu plus sur le sujet.

Echapper à la fiscalité sur les options binaires imposition

En raison de l’absence de règlementation, il n’existe pas de suivi sur les bénéfices engendrés par le trading d’options binaires. Il appartient au trader de déclarer ses revenus et ses plus values auprès de l’administration fiscale. A cause du vide juridique, le trader ne se retrouve pas confronté à un problème de contrôle fiscal.

Il n’existe en effet aucune trace des transactions financières tant que les produits financiers ne sont pas directement versés sur un compte courant. C’est pour cette raison que la plupart des courtiers et des traders utilisent un compte bancaire électronique, pour retirer l’argent avec une carte bancaire électronique. Pour cette raison, les Etats Européens ont du mal à établir les règlementations concernant les revenus des marchés boursiers en ligne. Il est cependant correct de déclarer ces revenus et de payer des impôts sur les bénéfices de ces investissements sur les options binaires. Pour les personnes qui gagnent de grosses sommes d’argent sur le trading en ligne, la déclaration de revenus est vivement conseillée.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.