Les pratiques de blanchiment d’argent via les sites de trading en ligne

1817 vues Laisser un commentaire

balnchiment argentLe trading en ligne est devenu de nos jours un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. En effet, l’investissement en bourse a connu un essor considérable depuis sa dématérialisation. De ce fait, tout le monde peut investir sur les marchés financiers avec internet ou même un téléphone mobile et autres tablettes. Cependant, cette dématérialisation a favorisé une pratique illégale : le blanchiment d’argent via les sites de trading en ligne. L’essor de cette pratique est du à de nombreux facteurs. Dans ce billet, je vais vous donner un aperçu de ces pratiques qui existent dans le trading en ligne.

L’implantation des brokers dans les paradis fiscaux

Cela est le plus grand facteur qui favorise le blanchiment d’argent via le trading en ligne. En effet, la plupart des courtiers se sont implantés dans des paradis fiscaux afin de bénéficier d’impositions fiscales peu élevées et ainsi faire de plus grands profits. Cependant, en se basant sur ces paradis fiscaux,  les brokers bénéficient aussi de certains avantages pouvant leur permettre de ne pas dévoiler les informations financières à l’institution fiscale. En plus de cela, la facilité d’accès via internet, la dématérialisation du contact entre le client et le courtier et la rapidité des opérations électroniques  font que le blanchiment d’argent est un fléau qui sévit fortement sur les marchés financiers. Ces derniers éléments cités rendent difficile l’identification de l’investisseur et le suivi des comptes et des transactions par les institutions financières. De plus, puisque qu’il n’y a plus d’intervention humaine susceptible de contribuer à la détection d’opérations suspectes ou inhabituelles, le blanchiment d’argent se fait de plus en plus via le trading en ligne et est devenu un casse-tête pour les autorités fiscales qui ont du mal à détecteur ceux qui le font.

Comment se passe le blanchiment d’argent via le trading en ligne ?

blanchiment2La diversité du nombre d’instruments financiers disponibles avec l’investissement en ligne a fait que le blanchiment d’argent a pris une considérable ampleur. En effet, les marchés boursiers ainsi que ceux des produits dérivés permettent aux blanchisseurs de fonds de mettre en place des stratagèmes de plus en plus sophistiqués. Par exemple, un courtier se voit donner la possibilité de laver de l’argent à travers des transactions parfaitement légales et cela sans avoir recours à des manipulations de données. La technique la plus courante est celle qui consiste à vendre et à acheter deux contrats futurs. Ainsi, l’investisseur gagnera avec l’un et perdra avec l’autre quelque soit l’évolution du cours du sous-jacent. En attribuant les gains à un compte et en assignant les pertes à un autre dans lequel l’argent sale a été déposé, le courtier blanchit ainsi de l’argent sans enfreindre la loi. Ce procédé est possible avec plusieurs produits financiers dérivés tels que la vente de Put et l’achat de call simultanés ou toute autre combinaison qui permet d’obtenir un gain et une perte. Ces moyens semblent être très efficaces car la volatilité des marchés peut rendre ces gains tout à fait normaux rendant ainsi la détection difficile. Aussi, pour ne pas éveiller de soupçons avec leur compte qui gagne, ces blanchisseurs attribuent les gains à un à un troisième compte et les pertes au compte détenant l’argent blanchi ce qui fait que ce dernier ne sera pas toujours « gagnant » et n’éveillerait ainsi aucune suspicion.

Les dispositions prises par les autorités de régulations pour contrecarrer ce phénomène.

1194673520235Pour remédier à ces pratiques, les autorités de régulations telles que l’AMF ont pris un certain nombre de dispositions visant à sauvegarder les investissements des particuliers et à les protéger contre certaines arnaques. De ce fait, l’AMF procède à une  vérification régulière des brokers autorisés à exercer sur le territoire français. Ces courtiers sont ceux qui disposent d’une licence de régulation de la part de cette autorité ce qui fait montre de leur fiabilité et de leur sérieux. En délivrant cette licence de régulation, l’AMF s’assure d’abord de la régularité des transactions financières qui se font à travers les interfaces de ces brokers mais aussi de la fiabilité du courtier. Ainsi, en s’impliquant sur le trading en ligne, l’autorité des marchés financiers s’engage dans une lutte contre le blanchiment d’argent et les arnaques financières.

Trader Bankster – Jordan Belfort par CyberPeople

Conclusion

Le blanchiment d’argent via l’investissement en ligne est bien présent mais, avec l’effort des autorités, cette pratique pourrait bien prendre du plomb dans les ailes. En effet, l’AMF, en publiant régulièrement sa liste noire de brokers en ligne, montre au trader les courtiers qui sont susceptibles d’avoir recours à ces pratiques. De ce fait, pour un investissement sûr et fiable, je vous conseille de choisir un courtier détenant une licence de la part de l’AMF.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *