Les plateformes de bourse sont-elles des banques ?

1917 vues 1 Commentaire

Logo-des-banques-en-ligneCertains investisseurs débutants peuvent facilement faire la confusion entre plates-formes de trading en ligne et banque directe, ou confondre l’activité du courtier avec celle du banquier. D’autant plus qu’avec l’avènement des banques en ligne, dont de nombreux sites tenus par les établissements bancaires traditionnels les métiers de banque directe et de plate-forme de bourse se rejoigne. Le meilleur exemple étant Boursorama, qui possède non seulement un service de banque directe, une plate-forme de trading en ligne, est un site d’information financière. Cet article intitulé Les plateformes de bourse sont-elles des banques. Je vous propose de découvrir les différences fondamentales entre banques électroniques, banque directe et plates-formes de bourse. Mais aussi de comprendre pourquoi cette confusion est possible, en faisant un petit retour en arrière, au tout premier pas des banques en ligne.

Au début de la banque directe, fut le Minitel

Minitel 1La banque en ligne est née au milieu des années 80, bien avant l’avènement d’Internet et téléphone portable, nouvelle génération de Smartphones et tablettes numériques. L’aventure de la banque en ligne a débuté en 1985 avec le lancement du précurseur de la BNP Paribas, Cortal. Ironiquement Cortal était à l’origine spécialisé dans la gestion d’épargne et le courtage boursier, il fera d’ailleurs en 2002 l’objet d’un rapprochement avec Consors, un acteur allemand. Ce précurseur utilisait dans sa mise en relation client essentiellement le téléphone, le courrier est l’ancêtre d’Internet français, le Minitel. C’est en 1994 que naît la première banque en ligne, Banque Directe, encore lancé par le groupe Paribas. Dès lors à partir de 1999, de nombreux acteurs Pure Players se lancent dans l’aventure, notamment ZeBank appartenant au groupe LVMH de Bernard Arnault, viendra ensuite la banque Dexia, puis ING direct. En effet, à partir des années 2000 la bulle Internet favorise les investissements sur les nouvelles technologies, tandis que l’avènement d’Internet et du haut débit ouvre de nouvelles possibilités à des acteurs dans le modèle économique repose sur une banque offrant des services tout en ligne.

La nouvelle génération de banque en ligne

liste-ordres1C’est la seconde génération de banque en ligne, qui voit l’arrivée de nombreux bancassureurs, offrant en plus des produits d’épargne telle que les livrets rémunérés, des bonus d’entrée telle que la carte bancaire gratuite. Tandis que les banques traditionnelles rachètent les acteurs, ainsi est né Boursorama à l’origine créée par la société Fimatex puis racheté par la société générale. Cette phase viendra porter la confusion dans l’esprit de nombreux clients potentiels à tel point que ceux-ci se demandent si les plateformes de bourse sont-elles des banques. S’ensuit une frénésie d’achats dans le monde de la banque classique, ainsi en 2006 le Crédit Mutuel Arkéa rachète le courtier en bourse Fortuneo. Les activités des banques en ligne sont elle aussi régulée par l’autorité des marchés financiers l’AMF, ainsi que l’autorité de contrôle prudentiel de la Banque de France. Une autre similitude que les banques directes partagent avec les plates-formes de trading en ligne. Toutefois la spécialisation des brokers en ligne, ne laisse que peu de place à l’offre des banques en ligne, jugée encore peu compétitive, aussi bien au niveau des tarifs que des services proposés.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

1 Commentaire
  1. Jerôme

    10 août 2015 at 11 h 00 min

    Merci pour la photo du minitel, les banques vont devenir des traders a termes l’exemple Boursorama est révélateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *