Les options digitales au Canada

1528 vues 3 Commentaires

regulateur-canada-os-avertit-option-binaire-forex-marijuanaLe Canada n’échappe pas à la déferlante option binaire. Ainsi, de nombreux investisseurs canadiens ont eux aussi choisis les options digitales comme on les appelle le Canada, pour améliorer leur pouvoir d’achat. Bien qu’il n’existe pas de régulateur unique siégeant au Canada, comme dans le cas de la France qui dispose de l’AMF, les brokers sur options digitales sont strictement supervisés par des entités régionales. Même si la plupart des plateformes de courtage en options binaires sont inscrites dans des territoires étrangers comme en Europe, à Chypre, en Amérique et au Luxembourg, elles sont surveillées par des organismes financiers canadiens, notamment l’AMF canadienne, l’Autorité des Marchés Financiers du Québec.

La régulation des brokers au Canada

AMFAu Québec et à Montréal, la réglementation du trading des options digitales au Canada, est similaire à celle du Vieux-Continent. Les brokers doivent se faire enregistrer et valider en passant par toutes les entités de régulation de trading en ligne du Canada. Les traders débutants qui souhaitent une sécurité maximale pour les fonds engagés bénéficient d’une sécurité totale pour trader les options digitales en ligne au Canada, peuvent donc être rassurés. Car le marché financier au Canada est étroitement surveillé par des organismes de réglementation comme l’Autorité des Marchés Financiers du Québec, le CSA et l’OSC. Une sécurité qui permet de satisfaire aussi bien les traders anglophones que francophones, les brokers sont donc contraints de respecter les réglementations imposées par l’Ontario Securities Commission, le Canadian Securities Administrators et le British Colombia Securities Commission. À noter que l’Autorité des Marchés Financiers en France régule dans certains cas aussi les brokers intervenant au Canada.

Les options binaires un phénomène mondial

Le trading sur les options binaires, et plus généralement le trading en ligne est un phénomène mondial, rendu possible grâce à l’avènement d’Internet, l’augmentation des vitesses des réseaux ADSL, et la dématérialisation des marchés financiers. Aujourd’hui depuis n’importe quel point de la planète, il est possible d’investir sur n’importe quels marchés financiers en quelques clics. Dès lors les traders canadiens, tout comme les traders du monde entier peuvent choisir un broker en dehors, de leur pays de résidence. Ainsi les investisseurs canadiens utilisent pour la plupart les mêmes brokers leaders de l’industrie de la bourse binaire, que leurs cousins européens.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. daniel

    8 juillet 2015 at 13 h 44 min

    Il me semble que la législation est encore plus dure en Amérique du nord en ce qui concerne les produits financiers, notamment par rapport à l’information offerte aux traders

  2. Fabrice

    8 juillet 2015 at 13 h 49 min

    Aujourd’hui ca ne fait pas de différence pour le trading que l’on soit au Canada ou ailleurs dans le monde. Les brokers acceptent d’ouvrir un compte de trading sans aucun problème

  3. Patrick

    8 juillet 2015 at 13 h 57 min

    Tout a fait d’accord les traders canadiens ou américains sont mieux protégés par leur autorités. pourtant c’est au trader de se renseigner et de comprendre les produits qu’il utilise, encore faut il que les infos fournies par les brokers soit complètes et précises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *