Les différences entre CFD options binaires et Futures

1196 vues 6 Commentaires

instruments financiersLa financiarisation de l’économie a conduit à la création de nombreux instruments financiers, les fameux produits dérivés qui possèdent divers avantages et inconvénients, permettant ainsi de répondre aux besoins des différents profils d’investisseurs. Dans cet article intitulé, Les différences entre CFD options binaires et Futures je vous propose de découvrir plus en détail trois instruments financiers incontournables, aussi bien pour leur simplicité d’utilisation, la gestion du risque ou encore les rendements proposés. Choisir le bon instrument financier pour spéculer en bourse est un choix crucial pour la réussite et la pérennité de son activité. En fonction du capital disponible, ainsi que des marchés de prédilection, et de son niveau de trader ces trois instruments spéculatifs sont de plus en plus utilisés par les investisseurs particuliers, car bien plus accessible grâce aux nombreuses plates-formes de trading en ligne nées ces dernières années.

Choisir le CFD ou l’option, ou arbitrer entre risque et rendement

Les différences entre CFD options binaires et FuturesLes CFD sont des produits dérivés très simples qui ont de nombreux avantages tout d’abord ce sont des produits structurés non listés ce qui permet aux brokers de proposer des contrats sur une quantité impressionnante de sous-jacents, quel que soit leur marché boursier de référence ou leur pays. Les cours des CFD sont très proches du prix du sous-jacent, ne nécessite pas de choisir une date d’échéance comme avec un future ou un prix d’exercice comme avec une option binaire. De plus le CFD ne prend pas en compte la valeur temps ou la volatilité implicite dans sa valorisation. Les CFD sont donc un instrument financier particulièrement adapté aux investisseurs particuliers de par leur simplicité d’utilisation. Toutefois le plus grand risque avec le trading sur CFD c’est qu’il est possible de perdre bien plus que le capital investi à cause de l’effet de levier. Les options binaires fonctionnent selon le même principe, en utilisant un sous-jacent pour répliquer son cours et un effet de levier pour fournir de bons rendements. Les différences fondamentales avec les CFD, est d’une part que le risque de pertes est limité aux montants investis, bien que la plupart des brokers sur options binaires fournissent un retour sur perte d’un montant variable, compris entre 10 et 20 %. L’un des inconvénients du trading sur option, est que le sous-jacent peut enregistrer une performance positive mais tant qu’il reste inférieur au prix d’exercice à la date d’échéance, l’investisseur n’enregistre pas de profit. Les dates d’échéance et les prix d’exercice des options binaires comparé aux autres produits dérivés tels que, les certificats, les turbos et les warrants rendent moins risqué et plus efficace le trading binaire.

Les futures ou le contrat à terme pour les gros portefeuilles

futures-matiere-premiereLes futures qui sont aussi appelées contrats à terme, viennent du monde agricole, ils permettaient de couvrir les récoltes agricoles limitant ainsi les crises sur les matières premières alimentaires. Les contrats à terme fournissaient aux producteurs une couverture, leur permettant de vendre un prix prédéterminé, même si à la date de livraison le cours était en baisse. Aujourd’hui, les futures sont des instruments financiers prisés par le monde de la spéculation. Les deux plus grands marchés cotant le futur sont Eurex et NYSE Liffe. Les contrats à terme peuvent concerner tous types de produits telles les actions, les obligations, les matières premières, les indices boursiers. Ce type de contrat bénéficie de prix standardisés avec des délais de livraison précis. Tel que l’heure de la transaction, le produit de la transaction, le prix de la transaction ainsi que la date future où celui-ci devra être livré, même si la grande majorité des futures ne sont pas livrés physiquement, la différence d’argent étant crédité au bénéfice de l’investisseur. Investir sur des futures demandes un compte de trading bien garni puisqu’il faut compter au minimum 10 000 €. Le contrat à terme est un jeu à somme nulle, ce qui veut dire qu’il est soit avantageux pour l’une des parties, soit pour l’autre. Par exemple la partie X a vendu à la partie Y son contrat futur à 400 € dans six mois, si le cours du contrat est en hausse de 50 €, à la date convenue alors la partie X aura perdu 50 €, puisque la partie des pourra vendre son contrat 50 € plus cher qu’il ne l’a acquis six mois auparavant.

Conclusion

Avec l’avènement d’Internet, la financiarisation de l’économie ayant conduit à la dématérialisation des marchés financiers, le grand public peut dorénavant investir et spéculer sur le marché boursier grâce à de nombreux instruments financiers compétitifs et offrants excellents rendements. Avant de s’engager sur une plate-forme de trading en ligne, je vous conseille de bien vous renseigner sur les conditions d’utilisations des produits financiers, que ce soit un broker CFD, options binaires ou Futures.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

6 Comments
  1. florian

    26 mai 2015 at 19 h 46 min

    Les options binaires sont de loin les instruments les plus adaptés aux petits portefeuille. Malgré leur simplicité d’utilisation, le succès dépend de la capacité du trader à sentir le marché, comme toujours

  2. François

    26 mai 2015 at 20 h 06 min

    Dans l’absolu les Futures sont les instruments à privilégier pour tous les avantages qu’ils procurent. Après le ticket d’entrée est élevé, 100.000 € est un montant confortable pour un bon money management

  3. Greg

    26 mai 2015 at 20 h 12 min

    Difficile aujourd’hui d’affirmer que les options binaires ne sont pas les produits dérivés les plus adaptés aux traders privés avec un capital modeste. Le soucis est que ca reste un outil spéculatif et que donc il faut savoir s’en servir

  4. Alain

    26 mai 2015 at 20 h 26 min

    Pour la gestion du risque les options sont bien plus sures que les CFD sans meme parler des warrants certificats ou autre Turbos

  5. Jerôme

    26 mai 2015 at 20 h 35 min

    Il n’ya pas a mon sens de meilleur intrusments financiers qu’un autre, tout dépend du profil du trader, de ses stratégies et de son capital bien sur

  6. Nicolas

    16 août 2015 at 0 h 18 min

    Les options binaires sont a mes yeux le meilleurs outils pour débuter, mais les CFD sont aussi intéressant avec leur effets levier, moi je trade les deux en meme temps sur la plateforme Microoption, le broker est serieux et ils ont un système simplifier des CDF, leur plateforme calcul directement la valeur du pips, on peut choisir l’effet levier que l’on veut, vraiment agréable a trader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *