L’économie du Japon s’essouffle

408 vues 2 Commentaires

C’est officiel, le Japon est en récession. Le PIB du Japon s’est contracté de 0.2% au troisième trimestre, après un repli équivalant enregistré sur la période précédente. Par ailleurs, en octobre, pour la première fois depuis plus d’un an, les exportations diminuaient, accentuant les craintes des experts sur les capacités du japon de sortir rapidement de la crise.Le japon en berne

Un programme de relance jugé timide

Afin de soutenir son économie, le gouvernement s’apprête à mettre en place une série de mesures de relance.

Une augmentation de 3% du salaire minimum a été évoquée ainsi qu’une hausse  des petites retraites. Ce coup de pouce devrait permettre de soutenir la consommation des ménages et de relancer  une économie intérieure en berne.

Pour nombre d’experts, ces mesures sont loin d’être suffisantes. Rien en effet n’est prévu concernant le marché du travail trop rigide, véritable frein à l’économie japonaise.

Objectif croissance

Le gouvernement japonais attend également beaucoup de l’entrée en vigueur du Partenariat transpacifique (PTP). C’est la pierre angulaire de l’objectif de croissance. Cette très vaste zone de libre-échange devrait réunir 12 pays de la région pacifique générant à eux seul 40% du PIB mondial. Grâce à elle, le Japon espère accroitre de plus de 20% son PIB.

Face à ces différents signaux, les experts demeurent très attentifs concernant le Yen. Une certaine vigilance est attendue sur les fronts boursiers avec un indice Nikkei qui n’en finit pas de fluctuer en fonction des annonces du ministère de l’économie.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Patrick

    26 novembre 2015 at 10 h 02 min

    Albert Einstein disait que la folie, c’est de répéter la même expérience en espérant des résultats différents. Le premier ministre japonais a orchestré la destruction programmée du yen, et comme cela ne marche pas il y a de grandes chances que l’on fasse encore plus de ce qui n’a pas marché, allez y comprendre quelque chose…

  2. florian

    26 novembre 2015 at 10 h 08 min

    ne pensez-vous pas que le problème du Japon est plus structurel que monétaire, même si le hara-kiri du yen va multiplier les effets. surtout que le Japon est un pays vieillissant, et donc une nation qui consomme moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *