Le Super Jeudi de la Banque d’Angleterre

532 vues 2 Commentaires

Demain aura lieu le ”Super Jeudi” de la Bank of England. Lors de ce “Super Jeudi”, elle publiera simultanément sa déclaration de politique monétaire, le compte rendu MPC (Monetary Policy Committee) et son rapport sur l’inflation. Cet événement peut avoir un effet majeur sur la livre sterling.

Le Super Jeudi de la Banque D'angleterreLe premier “Super Jeudi” a eu lieu en août dernier. La BoA alors avait laissé entendre qu’elle n’envisageait pas un resserrement de sa politique monétaire. La réaction des marchés n’avait pas vraiment été “super”. Le “Super Jeudi” avait abouti à une vente massive de la livre sterling sur les marchés. La monnaie britannique avait perdu 0.77% contre le dollar, avant de rebondir de 0.24%. 

A quoi faut-il s’attendre demain ?

La majorité des experts ne  s’attendent pas à un changement de la politique monétaire ou à une modification de ses taux directeurs. Dans son ensemble, l‘économie britannique continue de tourner au ralenti.

Pour le moment, seul le marché du travail fait preuve d’un bon rythme de croissance.

La fin de semaine s’annonce chargée puisque l’on attend également pour vendredi les chiffres de l’emploi américain, le NFP. Les opportunités seront donc importantes.  Les traders débutants devront par contre être très attentifs car les marchés seront, à l’occasion de ces événements, très volatiles.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Patrick

    9 novembre 2015 at 13 h 10 min

    Je ne pense pas qu’il faille s’inquièter outre mesure désormais, peu importe le discours des banquiers centraux, il ne peut y avoir de retour en arrière, autant en profiter et se laisser porter par le mouvement haussier vers le QE infini et au-delà !!!

  2. Greg

    9 novembre 2015 at 14 h 07 min

    Les banques centrales ont perdu la main, Janet Yellen à donné le ton en reculant pour la énième fois la hausse de taux, si on peut appeler ca une hausse de taux, un Baby step d’un quart de point et c’est la panique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *