Le secteur immobilier chinois est à surveiller de très près 

5493 vues 3 Commentaires

​Comme nous avons pu le voir ces derniers mois, le secteur immobilier chinois est en pleine expansion. Les chinois ayant une forte capacité d’épargne, ont décidé de mettre leurs avoirs dans l’immobilier. S’il fallait rentrer sur le marché il y a 5 ans, aujourd’hui le marché immobilier monte de manière exponentielle, rendant l’immobilier de plus en plus inaccessible. Après les récents déboires boursiers de l’année dernière, pouvons-nous penser que le secteur immobilier chinois puisse lui aussi tomber comme un château de cartes. C’est ce qu’on va tenter d’expliquer dans cet article. 

La force du secteur immobilier actuelle

 

L’immobilier chinois prend de plus en plus de valeur avec le temps. Ceci dit, les meilleures opportunités de marché étaient bien là vers 2009-2010, les prix actuels étant jusqu’à 5 fois plus élevés qu’à l’époque. On pourrait penser que c’est dû à une inflation galopante mais non, même pas, car cette inflation s’est fortement ralentie depuis deux ans, depuis que la banque centrale chinoise soit devenue plus accommodante sur sa politique monétaire. Alors, une inflation qui perd sa trame de fond avec un immobilier qui monte de plus en plus rapidement, il est devenu évident pour les épargnants chinois d’y mettre leurs deniers.Seulement voilà, ils ne savent pas encore qu’ils sont en train de mettre leurs sous dans une nouvelle bulle qui risque d’éclater à tout instant. Le prix de l’immobilier augmente désormais de manière exponentielle, car les investisseurs chinois créent des paniques acheteuses en voulant acheter le plus tôt possible pour espérer une plus value rapide. 

11% de hausse en 12 mois glissants

 
On passe désormais de 2-3% par an à 11% rien que pour la période octobre 2015 à 2016. Le plus impressionnant reste encore les prix dans les grandes villes comme Pékin ou Shanghai : certains lieus bien placés doublent leur valeur en à peine quelques semaines. La création de nouvelles rames de métro, à proximité d’endroits encore isolés font également exploser certains habitats. Mais la question qui se pose, c’est bien, pendant encore combien de temps cela va durer.

Du point de vue du gouvernement chinois

Après son appel raté à faire entrer les petits porteurs sur les marchés financiers, le gouvernement tient encore à rassurer les investisseurs qui se jettent sur l’immobilier. « Les prix ne descendront jamais » indique le gouvernement chinois à tout ceux qui veulent posséder un bien immobilier. Ce gouvernement ne sait pas encore qu’il accélère cette panique acheteuse car il n’y aura pas de point bas théorique, jusqu’au jour où….. Les acheteurs n’auront plus les moyens pour acheter aussi cher. 

Les prêts immobiliers plus accessibles

 
Déjà que les chinois en ont la vie dure : pour se marier, on offre une maison à la future mariée par exemple. Mais en plus si on a pas les moyens de se marier, on finit par faire un prêt à la banque. Jusque là tout va bien, les prêts sont devenus beaucoup plus accessibles et la caution à remettre pour l’acquisition d’un appartement a été abaissée à 30%. C’est à dire que pour obtenir un prêt de 3.000.000 de yuans, il faut un apport moyen de 900.000 à 1.250.000 yuans. Là encore, tout va bien. Mais certaines dérives sont de plus en plus pratiquées.

Le marché noir du prêt en pleine croissance

 
Pour ceux qui n’en ont pas les moyens, l’apport est apporté par un prêt à taux très élevé : le marché noir du prêt. Les taux peuvent aller du simple au double, et en moyenne le taux du prêt est 10 fois supérieur aux banques classiques. Comptez de 30 à 40% en taux moyens sur ce genre de prêts d’apport. Autant dire qu’en intérêts composés, ces prêts valent très chers et sont quasiment faits pour être impossibles à rembourser.

Une sorte de levier supplémentaire

 
Au lieu de limiter le nombres de gens à l’achat avec un apport de 30%, le marché noir facilite les acquisitions, rendant le marché immobilier encore plus bouillant. Pour l’instant les intérêts sont couverts par les hausses de prix faramineuses, mais le jour où ça commencera à baisser, des millions de personnes feront faillite et les prix baisseront à cause des paniques vendeuses : ces ventes qui doivent être faites le plus rapidement sous peine d’etre forcé à vendre à pris bas.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. alain

    24 octobre 2016 at 8 h 37 min

    Les inquiétudes refont surface concernant la Chine, la bulle immobilière est gigantesque et subprime. Les estimations pour le mois de Novembre devrait confirmer une augmentation du prix du logement

  2. christian

    24 octobre 2016 at 8 h 41 min

    Un seul chiffre pour résumer un phénomène de bulle immobilière soutenue par une bulle de crédit Subprime. en Chine, la production de crédit hypothécaire aux particuliers a fait un bond de 76% sur un an pour atteindre… 476 milliards de Yuans.

  3. patrick

    24 octobre 2016 at 8 h 43 min

    Puisque l’on est dans les chiffres sur les déséquilibres de la bulle Chinoise. la création de crédit a progressé de 30% en Septembre soit de plus de 180 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *