Le RSI est-il un bon indicateur

2330 vues 2 Commentaires

rsiLorsque l’on trade sur une période de temps courte ou des horizons à moyen terme, l’analyse technique peut s’avérer être une arme redoutable pour engranger des profits sur les marchés boursiers. Pour cela les analystes utilisent de nombreux outils comme les indicateurs et oscillateurs qui permettent de mesurer les tendances, les plafonds, les seuils, les rebonds grâce à l’étude des cours et graphiques de cotations. L’indicateur RSI (Relative Strength Index) fait partie des plus utilisés par les Day traders et les scalpeurs, il leur permet de détecter la force de la croissance et ainsi d’être informé de la probabilité d’un retournement de cette tendance, ou du renforcement de celle-ci. Dans cet article je vous propose de savoir si le RSI est-il un bon indicateur quelle est son utilisation, et existe-il un indicateur qui le peut compléter.

L’indicateur RSI renseigne de la force d’un mouvement

agrsiLe RSI (Relative Strength Index) est un indicateur borné utilisé afin de mesurer la force interne d’une valeur . Sa paternité est attribuée à M. Welles Wilder qui préconise une utilisation sur une période de 14 jours pour obtenir les meilleurs résultats, la méthode de calcul du RSI donne une valeur forcément comprise entre zéro et 100. Le RSI permet au trader d’estimer si l’actif étudié est survendu par le marché (ce qui constitue un excellent point d’entrée) ou si celui-ci est suracheté (ce qui veut dire qu’il est temps de vendre sa position). Pour confirmer les résultats de l’analyse, il est conseillé d’utiliser le RSI avec un autre indicateur, la MACD (Moving Average Convergence Divergence) calcule la différence entre de moyenne mobile exponentielle sur des périodes de temps différentes. Le mode de calcul exponentiel permet de donner plus de poids aux événements récents sur les cours mettant ainsi l’accent sur les variations les plus récentes. La MACD s’utilise souvent avec une moyenne mobile exponentielle sur une période de temps cette fois-ci plus courte qu’on appelle ligne de signal. Ainsi si la courbe passe au-delà de la ligne représentant le signal, cela constitue un signal d’achat et vice versa. En croisant des moyennes mobiles simples sur 50 jours et 30 jours, ajoutées au momentum calculé par l’indicateur RSI, il devient alors possible de faire des hypothèses sur la probabilité d’un croisement futur de ces courbes, renforçant ainsi la valeur de l’analyse sur les signaux d’achat et de vente.

Le RSI, un indicateur ambigu pour ses détracteurs

bien-se-servir-de-la-macdLe RSI est comme tous les indicateurs techniques, ils ne sont pas infaillibles et ne sont jamais utilisés seuls, ils peuvent rapidement induire en erreur si tel est le cas prenons ce cas d’école concernant les effets indésirables la redondance de l’information lors de l’utilisation du RSI. En partant du postulat que comme tous les indicateurs de prix, le RSI ne peut apporter plus que le cours lui-même. Ce n’est qu’une répétition du cours qui donne l’information. La représentation du RSI paraît plus lisible et plus synthétique que celles des cours. Mais cela reste au final la même information qui est juste présentée d’une manière différente. L’autre faiblesse majeure du RSI vient du fait que dans son mode de calcul la notion du volume est exclue en effet si le CAC 40 en l’espace de 60 secondes cote à 4501, il sera pris en compte dans le calcul du RSI de la même manière que si un seul contrat a été échangé à 5501 ou bien 10000 contrats. Ainsi lorsqu’il s’agit de déterminer le surachat et la survente sans prendre en compte le volume le RSI est une aberration totale. Toutefois pour bien tirer parti de cet indicateur oscillateur il est préférable de l’utiliser conjointement avec la MACD pour constater des divergences entre eux-mêmes et le cours de l’actif. Si la MACD (ou le RSI) évolue en tendance haussière alors que le cours du sous-jacent évolue de façon baissière ou latérale sur la même période, on parle de divergence haussière et il y a toutes les chances pour que la tendance du cours de l’actif se retourne et devienne haussière. Si la MACD (ou le RSI) évolue en tendance baissière alors que le cours du sous-jacent évolue de façon haussière ou latérale sur la même période, on parle de divergence baissière et il y a toutes les chances pour que la tendance du cours se retourne et devienne baissière.


Analyse technique bourse : L’indicateur MACD par analysetechniquebourse

Conclusion

analyses-indicateursLe RSI est un indicateur de Momentum parmi les plus utilisés lors de l’analyse technique et graphique. C’est un indicateur dynamique qui permet de confirmer ou infirmer des tendances de cours. Toutefois comme avec tous les indicateurs il est préférable pour avoir une vision plus claire du marché de valider sa théorie grâce à d’autres indicateurs avancés.

http://www.dailyfx.com/actualite_forex_trading/ressources_forex/2013/02/08/Quatre_indicateurs_de_trading_tres_efficaces_que_tout_trader_devrait_connaitre___fr.html

 

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Guillaume

    29 décembre 2014 at 18 h 53 min

    Pour les day traders ou scapleurs le RSI est indispensable, l’analyse technique sur le long terme c’est pas super par contre.

  2. henry

    29 décembre 2014 at 19 h 06 min

    Il n’y a pas de bon ou mauvais indicateurs, seulement des bonnes ou mauvaises interprétations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *