Le double Top / Bottom

786 vues 2 Commentaires

L’analyse technique, et plus particulièrement l’analyse graphique et le chartisme ont fait leurs preuves quant à leur capacité d’aider les investisseurs à faire les bons choix pour se positionner sur le marché. Il existe une multitude de figures remarquables dans l’analyse graphique, je vous propose aujourd’hui de faire plus ample connaissance avec les figures de type double top / bottom. En effet, parmi les figures chartistes les plus fréquemment rencontrées, les doubles tops/bottom sont parmi les plus efficaces. Ce sont des figures de retournement qui interviennent suite à une tendance marquée. Bien que celle-ci puisse dans certains cas être une figure de continuation de la tendance. Il existe une multitude de variantes de figures double top / bottom telles que le triple top/bottom, la configuration en Adam et Ève etc. Cette figure prend toujours la forme d’un « W » lorsqu’il s’agit d’un double bottom, elle matérialise alors une zone de support majeur, les traders l’interprète comme deux occasions durant lesquelles les cours n’ont pas réussi à franchir ce niveau, ce qui peut préfigurer l’imminence d’un retournement haussier. Et inversement pour un double top ayant la forme d’un « M ». Voyons désormais plus en détail ces figures chartistes de type double Top / Bottom, et leur utilisation afin de prévoir les mouvements futurs du marché.

Le double top ou double sommet

double top(1)Le double top est une figure de retournement qui la plupart du temps confirme la difficulté d’une valeur à casser une résistance, ou un certain point à la hausse, lorsque les graphiques de cotation dessinent une figure en double top aussi appelé double sommet, cela indique généralement une chute probable des cours. Le double top prend la forme d’un « M » sur le graphique de cours, elle se décompose en deux phases, ainsi la première phase emmène l’actif boursier vers un sommet matérialisé par une résistance. Une forte hausse des volumes de transactions permette d’atteindre un plus haut, qui lorsqu’il est atteint induit souvent un désengagement des traders, l’on assiste alors à une forte baisse des volumes de transactions. La deuxième phase s’enclenche alors reproduisant à peu près le même type de hausse, toutefois avec des volumes moins conséquents. Vient ensuite une forte baisse de la valeur, tandis qu’une fois que le support est cassé à la baisse l’on assiste la plupart du temps à un repli avec des volumes identique à ceux constatés lors de la hausse. Attention toutefois aux faux signaux, car un rebond peut avoir lieu, pour autant cela n’invalide pas le mouvement. Il arrive parfois que ce double sommet se transforme en triple sommet ou en triple top, comme vous l’aurez deviné la valeur atteint un triple sommet, toutefois la troisième hausse se fait généralement avec des volumes moins importants que les deux hausses précédentes.

Le double Bottom ou double creux

triple bottomComme vous pouvez vous en douter le double Bottom est l’inverse du double top, aussi appelée double creux. Sa forme dessine un « W » ce qui permet de détecter facilement cette figure sur un graphique de cotation. Le double Bottom à l’instar du double top est aussi une figure de retournement, à la différence près que celui-ci annonce une hausse imminente. Cette figure chartiste apparaît la plupart du temps dans certaines conditions, en effet, le double Bottom se matérialise dans un marché baissier et en fin de tendance. C’est lorsque les traders rachètent un titre en baisse, créant ainsi un rebond conséquent puisque les volumes sont la plupart du temps assez fourni. L’on assiste alors souvent à une prise de bénéfice timide ayant lieu la plupart du temps avant un rebond à la hausse profitant du précédent plus bas avec des volumes conséquents. Pour valider la figure en W, il faut qu’il y ait confirmation par le passage de la résistance à la hausse, l’objectif de hausse devient dans ce cas précis identique au plus bas atteint. Le « triple bottom » est une variante du double Bottom, il s’agit tout simplement la même figure avec trois pics au lieu de deux, sa signification et son exécution restent les mêmes.

Conclusion

Pour récapituler, les doubles tops et double bottoms sont des figures chartistes de retournement, bien que lorsque ces dernières apparaissent lors d’une tendance contraire à leur habitude, elles deviennent alors des figures de continuation. Il est important de garder une certaine retenue lorsque ces structures apparaissent car il existe d’autres variantes contenant plus de sommets ou de creux comme le triple top ou Bottom par exemple. Pour limiter les risques surtout pour les traders débutants, je ne saurais que trop vous conseiller d’attendre la cassure effective de la ligne de cou pour ouvrir une position.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Greg

    29 septembre 2015 at 9 h 45 min

    s’il est vrai qu’il est indispensable de détecter les figures chartistes.
    Il faut tout de même rappeler qu’il est important de valider ces figures en tenant compte des volumes

  2. matthieu

    29 septembre 2015 at 9 h 49 min

    Le double Top / et le double Bottom doivent être manipulé avec la plus grande précaution, car de nombreux traders débutants se font piéger avec de faux signaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *