Pourquoi l’AMF n’interdit pas les options binaires ?

542 vues 1 Commentaire
Pourquoi l’AMF n'interdit pas les options binaires ?

Les détracteurs des options binaires ont du mal à expliquer pourquoi l’AMF n’interdit pas les options binaires ? La réalité est que si les avancées technologiques ont constitué une étape indispensable, notamment pour fournir un accès aux marchés financiers. La mise en place d’une régulation financière sérieuse au niveau européen a permis de libéraliser le courtage et l’intermédiation sur les marchés financiers. Des mesures qui ont ouvert la voie à des millions d’épargnants et d’investisseurs particuliers dans le monde afin de profiter des opportunités du trading en ligne.

Quel est le rôle de L’AMF en France

L’autorité des marchés financiers est un organisme indépendant, dont le rôle est de réguler les acteurs proposant des produits d’investissement sur les marchés boursiers. L’AMF a aussi un rôle d’information auprès des investisseurs particuliers. L’autorité des marchés financiers remplit aussi le rôle de médiation entre professionnels de l’intermédiation et investisseurs privés.

Les marchés boursiers sont désormais ouverts à tous

Les marchés boursiers pendant longtemps n’ont été accessibles qu’aux investisseurs professionnels, et une tranche privilégiée de la population. Pour le grand public, il aura fallu attendre le début des années 2000 avec les avancées de l’informatique et l’avènement de l’Internet haut débit pour accéder aux marchés boursiers. Les premières plates-formes de trading en ligne, permettaient simplement d’accéder au Forex et aux marchés actions. Ce n’est que par la suite, que les courtiers et l’ingénierie financière a pu proposer de nouveaux produits d’investissement, tels que les produits dérivés. Les options binaires en sont un parfait exemple, bien qu’elles soient utilisées depuis de nombreuses années par les traders professionnels.

C’est en effet en 2008, à la bourse de Chicago que ces produits dérivés furent pour la première fois proposés au grand public. Ainsi, comme son nom option binaire l’indique, le résultat ne peut avoir que deux solutions. Soit le contrat est gagnant, soit il est perdant. Et lorsque l’option binaire est perdante alors l’investisseur perd la totalité du capital investi. C’est donc un produit risqué à ne pas mettre entre toutes les mains. Bien que celui-ci soit d’une facilité d’utilisation déconcertante. L’autorité des marchés rappelle régulièrement ce risque dans ses campagnes de sensibilisation.

Pourquoi l’AMF n’interdit pas les options binaires ?

Pourquoi l’AMF n'interdit pas les options binaires ?C’est donc à partir de 2008/2009 que les courtiers en ligne ont développé des plates-formes de trading exclusivement réservées à ces produits dérivés. Les options binaires ne sont qu’un outil pour investir sur les marchés financiers, c’est pourquoi l’AMF n’interdit pas les options binaires. En revanche, l’AMF peut tout à fait interdire la plate-forme d’un courtier options binaires si celle-ci ne répond pas à la législation financière européenne décrite dans la directive MifiD de 2003.

En effet, pour qu’un courtier puisse proposer des options binaires aux ressortissants des pays membres de l’union européenne. Celui-ci doit disposer d’une licence de régulation, ces licences de régulation sont délivrées par les autorités financières telles que l’AMF en France, la CySEC à Chypre, le BaFin en Allemagne, ou la FCA en Angleterre. C’est la raison pour laquelle, l’on trouve sur Internet de nombreux articles et questions  traitant de la légalité ou non des options binaires. Ainsi de nombreux internautes font l’amalgame en estimant que les options binaires sont une arnaque. Alors qu’en réalité il s’agit le plus souvent du fait d’un broker peu scrupuleux.

Les options binaires sont rentables mais risquées

La confusion entourant les options binaires porte aussi sur leurs rendements exceptionnels, considérés à tort comme trop beau pour être vrai. En effet, certaines options binaires peuvent générer jusqu’à 500 % de revenus sur le capital investi. Une option binaire nécessite tout simplement à l’investisseur de deviner dans quelle direction se fera le cours de l’actif spéculé. Malheureusement, de nombreux traders débutants ne comprennent pas forcément que pour obtenir un tel retour sur investissement, un produit financier est forcément risqué. Les options binaires sont des produits dérivés reposant sur l’effet de levier. Ce qui explique pourquoi le risque de perte de capital est si elevé, pour autant cela n’en fait pas un produit illégal.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

1 Commentaire
  1. Raoul

    25 juillet 2016 at 10 h 24 min

    Effectivement les options binaires ne sont pas bonnes ou mauvaises, c’est juste un instrument financier. En revanche l’AMF a fait bcp de progrès pour controler les brokers escrocs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *