La psychologie dans le trading, la clé du succès du trader

602 vues 4 Commentaires

imagesInvestir sur les marchés financiers, quel que soit la méthode de prédilection du trader, ou la stratégie utilisée, au final cela revient à prendre une décision. L’investisseur doit faire des choix plus ou moins rationnels en fonction des éléments à sa disposition, bien sûr il a à sa disposition de nombreux outils pour arbitrer ses choix. Ainsi l’analyse technique fondamentale, la maîtriser la bonne compréhension des indicateurs, ainsi que des modes opératoires gouvernant la finance de marché est indispensable, toutefois malgré la pertinence de ces outils cela ne suffit pas. En effet la part de la psychologie dans le trading, est une des clés du succès du trader, l’une des premières clés repose sur son honnêteté face à lui-même. Ainsi, le trader doit apprendre à opérer avec ses travers psychologiques, il doit comprendre et accepter ce qu’il est fondamentalement et intrinsèquement. Malheureusement, de nombreux traders débutants, et même expérimentés sous-estiment l’impact de la psychologie dans le trading et des leviers comportementaux dans leurs succès et leurs échecs.

Analyse technique et psychologie dans le trading

psychologie-trading-liberte-etre-jouet-de-ses-valeursDepuis l’avènement des dernières générations de plate-forme de trading, proposant des comptes de démonstration, il n’est pas rare de lire des commentaires sur Internet de traders gagnant de l’argent fictif en mode démonstration, et qui s’avèrent être des piètres traders lorsque les positions sont réelles. Pourtant, les marchés boursiers et le bagage intellectuel de l’investisseur n’ont pas fondamentalement changé lors du passage un compte réel, la seule différence notable c’est l’enjeu qui est différent. La première piste pour expliquer l’échec du passage du compte de démonstration au compte réel reste la psychologie et les leviers comportementaux, des aspects bien trop souvent négligés, alors qu’ils ont une place prépondérante dans le travail que tout trader souhaitant réussir se doit de faire, au même titre que l’apprentissage de l’analyse technique ou de la lecture du carnet d’ordres. Force est de reconnaître que travailler sur sa psychologie et ses réflexes comportementaux n’est pas chose aisée, d’autant plus qu’il n’y a pas de programme de formation à proprement parler, et que l’évaluation des progrès effectués reste aléatoire. En effet, le travail psychologique reste flou, à 1000 lieues de la réalité pragmatique des indicateurs techniques. Sans ligne directrice et rassurante l’on a vite fait de se perdre dans des considérations philosophiques. D’autant plus, que peu de personnes sont prêtes à explorer leur travers psychologiques, de peur de découvrir des choses désagréables.

Prendre le recul nécessaire quelle que soit l’issue du trade

trading-option-binaire-emotion-psychologieIl n’y a pas de certitude ni de sécurité sur les marchés boursiers, en effet ce sont des lieux hostiles est dangereux, accepter ce danger est un grand pas en avant. Il n’y a pas 36 possibilités lorsque l’on ouvre une position, soit le marché vous donne temporairement raison, vous donne temporairement tort, ou celui-ci reste indécis bloqué dans un range lorsque celui-ci évolue de façon latérale. Tout comme votre capital ne peut que soit croître, se réduire ou osciller comme un yo-yo, chaque position permet de gagner, de perdre ou de ressortir sur son point d’entrée, en revanche les moyens d’obtenir ce résultat sont infinis, et c’est bien là que la prise de recul vous sera nécessaire. Retenez ceci : les marchés sont des lieux hostiles et dangereux, y rechercher la certitude ou la sécurité est donc fondamentalement pénalisant. À l’opposé, accepter le danger pour ce qu’il est, sans rechercher l’adrénaline et sans fuir dans le déni permet de se préparer à toute éventualité.

Se libérer des mécanismes de protection de notre cerveau

Si prendre du recul est nécessaire à plusieurs niveaux, tout d’abord au niveau technique afin de déterminer quel système de trading vous convient le mieux pour gagner de l’argent sur les marchés. Il existe une multitude de bons systèmes de trading, horizon de temps, marchés, indicateurs, politique de gestion, politique de risque etc… En effet chaque trader à ses indicateurs et outils préférés. Il faut bien comprendre qu’il y a autant de systèmes que de traders, et que toutes les approches ne sont pas compatibles avec sa propre psychologie. Ceci n’a rien à voir avec vos capacités d’analyse ou de compréhension mais repose plutôt sur vos peurs, vos croyances, votre discipline etc… émotionnellement, la prise de recul permet de réfléchir de manière plus efficace, et donc d’améliorer ses performances. L’objectif est de se débarrasser des réflexes, afin de faire des choix de façon plus pragmatique en menant une analyse froide de la situation aussi problématique soit elle. Comme le dit l’adage la peur n’exclut pas le danger, et les réactions émotionnelles n’excluent ni la perte ni la frustration, bien au contraire. Notre cerveau est programmé de divers mécanismes de protection, malheureusement ces mécanismes ont aussi tendance à nous protéger de la réussite.

Conclusion

En résumé, un trader n’est jamais arrivé. Les succès d’hier ne conditionnent pas les succès de demain. Seule une attention et un travail de tous les instants, notamment au niveau cognitif permettent d’atteindre la performance sur la durée et de gagner sur les marchés. C’est en adoptant une telle approche, basée sur l’observation afin de faire le tri dans des croyances erronées trader pourra éviter d’aller tout droit à la catastrophe.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
4 Comments
  1. Fabrice

    14 septembre 2015 at 11 h 34 min

    Difficile de s’améliorer et de lutter contre ses biais psychologiques, chassez le naturel et il revient au galop…

  2. daniel

    14 septembre 2015 at 11 h 38 min

    Merci pour cet article qui traite d’un sujet trop méconnu quasiment tabou dans le trading en ligne, il y a encore fort a faire pour améliorer cet aspect

  3. Emmanuel

    14 septembre 2015 at 11 h 43 min

    La psychologie d’un trader est telle quelle est, on ne peut pas la changer fondamentalement, par contre on peut s’appuyer sur ses biais pour mettre en place un système de trading qui correspond au profil de l’investisseur

  4. Jacques

    14 septembre 2015 at 11 h 51 min

    Les sciences cognitives en sont a leur balbutiement, on est encore loin de l’excellent film Minority report, néanmoins les choses avancent tout doucement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *