La dette des états unis augmente de 339 milliards en un jour !

1442 vues 3 Commentaires

On connaissait les Etats-Unis pour le dette faramineuse et non remboursable (nb. 18400 milliards de dollars = 18.400.000.000.000 USD) mais saviez-vous qu’hier, cette dette a soudainement augmenté de 339 milliards de dollars ?

Histoire de la dette américaine

La dette américaine est en réalité toute « récente ». Elle n’a en réalité qu’un peu plus d’un demi-siècle, mais c’est surtout depuis les années 1970 que cette dette a commencé à croître de manière exponentielle.

plafond-dette-federale-usa

Sur le graphique ci-dessus, on voit bien que le plafonnement de la dette est systématiquement relevé et ce, d’une manière exponentielle depuis les années 1980.

La dette des Etats-Unis est en grande partie émise par la FED, la fameuse banque centrale privée présidée par notre bien aimée Janet Yellen… Il y a bien longtemps que les Etats-Unis auraient dû faire faillite vu le poids énorme de la dette. Comptez 18400 milliards de dollars pour environ 380 millions d’américains. Cela revient à dire que chaque américain est endetté à hauteur de 57480 dollars par personne. Si la dette est énorme, je ne vous laisse même pas imaginer les intérêts qu’ils faut payer pour pouvoir servir la dette.

Pour vous montrer à quel point les intérêts font monter la dette, je vous invite à cliquer sur ce lien !

Les états-unis pourront-ils un jour rembourser la totalité de cette dette ?

Pour moi, les Etats-Unis sont finis, ils sont en défaut de paiement, mais ils sont tellement gros qu’ils ne seront jamais pointés du doigt comme l’a été la Grèce ou l’Argentine précédemment. Comparons ce qui est comparable, les Etats-Unis sont tout de même un moteur financier international au même titre que les 27 pays de l’Union Européenne ou la Chine à moindre mesure. Un « défaut » plongerait tout le monde dans une crise sans précédent.

La FED piégée dans un cercle vicieux

Pour parler un peu de notre cher et tendre créancier, parlons un petit peu de la FED. L’état américain n’a fait qu'emprunter auprès de la FED pour tenter d’enrayer la crise boursière de 2008 et cela a eu des conséquences énormes : 3 programmes de QE qui ont fait tripler le montant de la dette.

Je vous laisse comparer deux graphiques : d’un côté le graphique de la balance monétaire de la FED, et de l’autre, la dette des états-unis :

zeallc-fed-balance-sheet

detteus

Quelque part, ça jette un sacré froid non ?

Je vous invite à vous poser la question suivante : la FED souhaite augmenter ses taux d’intérêts. Croyez-vous que cela soit techniquement possible sachant que si la FED fait grimper les taux d’intérêts alors que l’inflation américaine ne montre pas des signes de hausse, les intérêts de la dette des USA seront encore plus difficiles à servir…. Autrement dit, la FED n’aura pas d’autre choix que d’imprimer encore et encore des billets, ce qui fera grimper d’autant plus la dette en numéraire, et nous rentrons dans une bulle de dette que plus personne n’arrive à contrôler.

Obama a signé l’arrêt de mort de l’économie mondiale il y a quelques jours, je vous explique pourquoi.

Les états-unis votent une loi pour abandonner le plafonnement de la dette jusqu’en 2017.

Lundi dernier, le président Barack Obama a fait voter une loi qui est passée d’ailleurs, stipulant que le plafonnement de la dette est abandonné jusqu’au 15 mars 2017.

Cette loi non seulement a permis de s’affranchir de ce plafond qui gênait année après année le congrès et le gouvernement américain, mais en plus, cette loi permet aussi de fixer les budgets fiscaux fédéraux pour les années 2016 & 2017, avec des dépenses augmentées à hauteur de 80 milliars de dollars pour les seuls secteurs militaires et nationaux.

D’un point de vue politique, cela calmera le jeu des fermetures de gouvernement qui ont lieu quasiment chaque année à chaque fois que les républicains et les démocrates se battent pour ce fameux plafond. Au moins, là, ils sont tranquille pour 2 ans. Merci Obama, on revotera pour toi 🙂

Maintenant que le gouvernement n’a plus aucune contrainte, il est temps pour celui-ci d'emprunter bien plus qu’en temps normal : la dette est passée lundi de 18153 milliars de dollars à 18482 milliars de dollars, soit une augmentation de 339 milliars de dollars en un jour !

Merci à nos politiques, qui, en voulant se débarrasser des discours gênants sur la dette, préfèrent encore endetter les Etats-Unis qui tôt ou tard, vont finir par payer la facture (ou faire la guerre, si on voit les choses autrement…)

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. julien

    9 novembre 2015 at 12 h 49 min

    Article passionnant sur les enjeux de la dette, que les USA soit Bankrupt, ce n’est plus un scoop, en revanche la solution qui sera choisie mérite une reflexion approfondie. Pour ma part je pense que les élites ont choisi de détruire sciemment le dollar, et de faire place nette pour un nouveau système financier transitif basé sur les DTS du FMI

  2. jonathan

    9 novembre 2015 at 13 h 04 min

    Le choix de basculer l’économie américaine et mondiale dans une financiarisation à outrance, montre désormais ces limites. Le capitalisme d’arbitrage né dans les années Clinton avec l’abandon du Glass-Steagall Act arrive au bout du bout, les dettes ne seront jamais payées, et les épargnants seront tous spoliés a terme

  3. Henry

    9 novembre 2015 at 13 h 19 min

    Ce que les citoyens du monde ne savent pas, trop occupé à regarder la TV, c’est que les Etats ne peuvent pas vendre leur dette publique directement sur les marchés, alors ils travaillent main dans la main avec les banques, depuis la crise de 2008, le rapport de force est clairement en faveur de ces dernières. Un système de la dette publique profondément injuste car 70% du service de la dette finit dans les poches des banquiers…TBTF Too Big Too Fail, et désormais TBTJ Too Big Too Jail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *