La Chine au bord du gouffre

504 vues Laisser un commentaire

La Chine, taux de croissance exceptionnellement élevé depuis des années, machine à engranger des bénéfices à tout va, commence à s’enrailler, à faiblir au niveau de sa crédibilité. Que se passe-t-il donc avec ce pays, ou tout marchait à la perfection ?

Les objectifs chinois

L’immobilier

Le nouveau gouvernement étant mis en place avec le nouveau président Xi Jinping, il fallait donc montrer que la Chine pouvait faire face à tous les problèmes « mondiaux » (étant donné le contexte dans lequel il arrivait au pouvoir, on peut dire cela). L’étape n°1 pour la Chine, c’est de renforcer sa flotte immobilière et de le promouvoir, car les outils de promotions sont très nombreux et les Chinois sont à l’affût de la moindre chose, du moindre investissement pouvant faire potentiellement accélérer leur épargne. Les Chinois se mettent donc à troquer leurs placement sûrs pour des maisons et appartements qui peuvent flamber à tout moment, voilà, le parc immobilier multiplie sa valeur par presque cinq, rebutant enfin les gens à acheter, non pas par peur de perdre, mais tout simplement parce que c’est trop cher et que personne n’a d’argent. Malheureusement la Chine a fait trop construire, et on retrouve donc des logements vacants, encore non utilisés.

Une particularité des chinois : « ne pas perdre la face »

C’est pas grave, dixit Xi Jinping. Le marché immobilier ça va pas ? J’ai plus d’un tour dans mon sac : achetez, peuple, le marché chinois s'emballera, promis !

Le marché financier chinois

Les malins qui ont compris que l’immobilier chinois n’allait plus tenir longtemps ont déjà compris que le marché actions chinois deviendrait intéressant. Les banques, etc. se placent avant tout le monde comme d’habitude, puis les particuliers, qui sont quand même aussi nombreux que le nombre d’habitants en France, se placent également un peu plus tard, créant une bulle financière plutôt impressionnante. Le Shanghai composite explose pour prendre 6-7x sa valeur. C’est l’euphorie totale… !

Le problème de ce genre d’euphorie, c’est que tout a une fin malheureusement, et l’hécatombe commençait en mai 2015 quand les premiers acheteurs ont pris leurs bénéfices. Le marché financier chinois étant à 80% composé de particuliers, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour qu’eux aussi pris de panique, vendent leurs parts.

« On fera vraiment tout pour ne pas perdre la face »

Le gouvernement est déterminé a enrayer la chute, et coupe la cotation des entreprises chinoises dans un premier temps. 40% du marché voit sa cotation bloquée, c’est sûr que les vendeurs n’ont plus vraiment le choix. Du moins jusqu’à ce qu’une loi vienne les contredire et bim, les actionnaires détenant 5% ou plus du capital d’une entreprise ne peuvent pas vendre. Aie Aie Aie, reste plus que les petits porteurs, mais il faut bien que la bourse bouge…

Chine : derniers espoirs

Dévaluation du Yuan Chinois

Ca y est, les chinois sont désespérés au point de faire dévaluer la concurrence pour revenir sur la sellette ? Oui, trois jours d’affilée pour 5% de dévaluation, ça décoiffe et les marchés financiers à l’extérieur de la Chine détestent ça, bah oui évidemment, leurs profits comptés en Euro ou en Dollar vont s’effondrer de 5%.

USDCNY60

 

USD/CNY ça passe de 6,20 à 6,44 (cours officiel attention, pas celui du CNH – Yuan offshore) la hausse est plutôt impressionnante n’est-ce pas ?

Moi ce qui m’a étonné c’est qu’une telle dévaluation n’ait presque pas eu d’effet sur le marché chinois. En l’occurence, ça a échoué pour l’instant et je reste perplexe quant au bon fonctionnement de cette situation. Non là, ce qu’il faut vraiment c’est imprimer des billets, une vraie dévaluation en sorte 30/40% comme aux états unis et en Europe, mais là, serait-ce donc avouer sa perte et perdre la face ?

L’analyse fondamentale sur les valeurs chinoises

Pourquoi tant de blabla, juste pour vous dire mon avis sur la scène comique chinoise qui est en train de se dérouler. Connaissant bien le tableau, je peux vous dire fondamentalement ce qu’il est possible de faire comme placements sur le moyen terme / long terme

Ce qu’on peut acheter (je suis long sûr…)

  • USD/CNH (dollar vs yuan chinois)
  • EUR/CNH (euro vs yuan chinois)
  • Blue Chips chinoises (Zhongguo Ping’An, etc.) inclues dans le Shanghai Composite
  • De l’or (si possible libellé en yuan chinois donc XAU/CNH)
  • De l’argent

Ce que l’on peut vendre (je suis short sûr…)

  • Les indices boursiers chinois (en particulier Shenzhen Composite, China H-Shares, mais pas le HSI)
  • Les obligations chinoises qui vont perdre de leur attrait

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *