Journée banques centrales, que faire dans ces cas là ?

1086 vues 9 Commentaires

Aujourd’hui 8 octobre 2015, c’est ce que j’appelle dans mon jargon « la journée banque centrale ». Et pour cause, depuis ce matin 7h00 du matin avec la banque du japon qui fait un communiqué sur les résultats de la politique monétaire du mois, il n’y a pas de quoi chômer sur les marchés.revue-de-la-position-des-principales-banques-centrales-partie-1

Les rendez-vous des banques centrales aujourd’hui

  • 7h00 : banque du japon
  • 13h00 : banque d’angleterre
  • 13h 30 : banque centrale européenne
  • 15h 30 : M. BULLARD (FED) fait son discours
  • 19h00 : M. MC CARTNEY (BoE) fait son discours
  • 20h00 : minutes de la FED
  • 21h 30 : M. WILLIAMS (FED) fait son discours

Une journée soit très calme, soit très mouvementée

Les journées banques centrales ce sont des journées où il vaut mieux observer ou écouter, que de trader. Car honnêtement, ce sont des journées casino ou seuls les gens peu expérimentés sont sûrs de perdre énormément de capital. Il faut voir comment la BNS a lessivé, aussi bien particuliers que professionnels, un grand nombre de comptes sans compter les faillites successives des brokers suites à des soldes négatifs totalement impossible à rembourser.

Peut-on trader tout de même pendant ce genre de journée ?

Je pense que oui, quand même, nous pouvons trader mais intelligemment. Voici les règles que je m’impose quand on trade une journée de banques centralesregles-d-or-emailing-300x229

  • Pas de levier ou sous levier
    . Pour les petits comptes inférieurs à 1000€, levier maxi 2, soit 0,01 lots simultanés sur le forex maximum.
  • Bien faire attention à l’heure et éviter les périodes 15 minutes avant & après une annonce car le cours essaye de pricer à l’avance quelque chose qu’on ne connait pas…
  • Ne pas s’amuser à trader la news, attendre 5/6 minutes que le marché se stabilise, car il sera difficile de sortir en cas de pépin (je pense notamment au slippage, au manque de liquidité pour ceux qui tradent les futures)
  • Scalper le marché plutôt que de s’aventurer en intraday. Une position mal gérée peut vous amener à vous retrouver nez à nez à l’annonce suivante, et votre mode espoir va s’activer.

Pour les « peureux », on ne trade pas, on va au casino

Pour ceux qui font vraiment gaffe au capital, ou qui auront un biais psychologique négatif avec toutes ces annonces, allez au casino, là-bas vous avez une réelle chance (même infime) de faire 1 million en 30 secondes.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

9 Comments
  1. Fabrice

    8 octobre 2015 at 20 h 34 min

    je pense sincèrement que la croyance dans le verbe des banquiers centraux en a pris un sacré coup.
    Comme vous le dites dans votre article, mieux vaut tenter sa chance au casino

  2. Patrick

    8 octobre 2015 at 20 h 39 min

    ne pensez-vous pas que justement, avant et après un discours d’une banque centrale, ce sont d’excellents moments pour capitaliser en spéculant par exemple sur la volatilité ?

    • Quentin

      8 octobre 2015 at 21 h 18 min

      le problème Patrick, c’est que pour un trade, il faut avoir le temps de le gérer ‘sans stress’, et donc si votre position tourne mal et que la prochaine banque centrale annonce quelque chose de contraire à votre trade, c’est l’hécatombe assurée. J’ai vécu des journées terribles à mes débuts et cet article est le reflet de ma pensée sur ce genre de journée qu’il faut éviter. En revanche, vous pouvez scalper car votre exposition au marché ira de quelques secondes à quelques minutes seulement. Et ce, pour le même profit

  3. Olivier

    8 octobre 2015 at 20 h 46 min

    @Patrick jouer le Vix est aussi risqué que tous les autres supports de trading.
    Mieux vaut s’abstenir de spéculer 20 minutes avant et après l’annonce des banquiers centraux.
    le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle

  4. Martin

    8 octobre 2015 at 20 h 51 min

    le rôle des banquiers centraux a changé de nature depuis la crise de 2008. Il a été décidé qu’il fallait sauver le système bancaire. Donc, à mon avis spéculer ou non durant les annonces de la BCE ou de la réserve fédérale est un faux débat. leur objectif étant de maintenir l’illusion de la richesse.

    • Quentin

      8 octobre 2015 at 21 h 34 min

      disons que les banques centrales vont encore sauver le système pour quelques décennies. Mais les excès ont des limites, si elles font faillite (puisque littérallement leur monnaie ne vaut plus rien au vu de ce qui est imprimé) c’est une nouvelle ère qui commencera.

  5. thomas

    8 octobre 2015 at 20 h 55 min

    @Martin tout à fait d’accord avec toi, en émettant toujours plus de papier on spolie les épargnants, et on hypothèque le futur. Le jour où tout ce papier partira à la recherche de sa contrepartie, l’on s’apercevra que la liquidité n’existe plus

  6. Alain

    8 octobre 2015 at 21 h 01 min

    @Thomas et Martin, peut-être mais en attendant, ceux qui ont investi sur la promesse des banques centrales ont fait de beaux bénéfices ces quatre dernières années…

    • Quentin

      8 octobre 2015 at 21 h 19 min

      ils ne doivent pas être nombreux alors 🙂 ou alors délit d’initié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *