iOption a fermé ses portes et ne paye plus ses traders

1473 vues 1 Commentaire
faillite iOption

faillite iOptionCette nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans l’industrie du trading binaire en ligne, en effet iOption qui fut considéré comme l’un des meilleurs brokers du secteur a brutalement fermé ses portes le 12 novembre 2013. On n’arrête pas le progrès puisque c’est par l’intermédiaire de Twitter que Ce broker a publié l’information, le tweet se terminant par un laconique « No official work, no pay for employees Leaving Traders Searching For Answers » que vous comprendrez par plus d’activité officielle, les employés ne seront pas payés, aux traders de se débrouiller.


Rassurez-vous nous avons mené notre petite enquête afin de comprendre les raisons de cette cessation d’activité brutale alors que ce broker appartenant à la société Scorpid Trading Ltd venait d’obtenir une licence de régulation.

IOption a fait faillite

D’après les informations dont je dispose, il semblerait bien que ce broker ait réellement fait faillite, laissant sur le carreau des milliers de traders, ainsi qu’une soixantaine d'employés se retrouvant au chômage de facto, avec comme le dit le tweet évoqué plus haut sans salaire. On évoque un trou de l’ordre de 750 000 $ dans leur trésorerie, du apparemment à l’une des sociétés traitant les transferts de fonds qui n’aurait pas été capable d’honorer son contrat, la banque de cette société ayant fermée et bloqué les fonds. Il est tout à fait possible que les clients de ce broker soient les victimes collatérales de la crise chypriote qui a vu les banques opérées des ponctions sur les comptes de plus de 100 000 €. Une hypothèse parmi d’autres qui est avancée pour expliquer la fermeture soudaine de ce courtier. Il semblerait d’après une information qui n’a pas été vérifiée que ce broker pourrait fusionner avec une autre société de courtage faisant parti des leaders du secteur.

Les traders perdent tous leurs gains

Il est tout à fait possible que la plupart des traders perdent tous leurs gains, et pour ceux ayant un compte positif sur la plate-forme la totalité des fonds se trouvant sur leur compte de trading. Pour autant tout n’est pas perdu, car ce broker a obtenu une licence de courtier régulé délivrée par la CyseC, dont le prix est estimé à 500 000 $ (l’un des facteurs qui aurait précipité la chute d’iOption). Toutefois pour récupérer les fonds il faudra s’armer de patience car cette procédure peut être longue, d’autant plus si les dirigeants de la société désirent céder leur entreprise, auquel cas ce sera le repreneur qui devra se charger d’épurer les dettes.

Quelles sont les possibilités légales pour récupérer son argent ?

Une plainte à l’AMF, ainsi qu’à la CyseC est le seul recours juridique pour les clients de se broker indélicat, comme nous vous le disions dans le paragraphe précédent la procédure pour récupérer ses fonds de trading peut s’avérer extrêmement longue. Nous n’avons pas vu à ce jour d’initiative sur les réseaux sociaux sur Internet invitant les traders de ce courtier à se rassembler en masse pour mener une action collective afin d’accélérer le processus de remboursement.

Ne vous inscrivez que sur les sites régulés pour éviter ces problèmes

Nul doute que cette mésaventure frappant les clients d’un broker considéré comme l’un des tous meilleurs, permettra de réfléchir sur les risques pris lorsque l’on confie son argent un broker non régulé. Bien que dans ce cas, ce courtier en ligne d’obtenir sa licence, malgré tout comme nous l’avons souligné dans le paragraphe précédent, les traders peuvent s’attendre à un véritable parcours du combattant pour récupérer leur argent. Je vous donc laisse imaginer ce qu’il en adviendrait s’il s’agissait d’un broker non régulé, il pourrait tout simplement disparaître dans la nature, et pour le coup vous n’auriez absolument aucun moyen de récupérer les fonds déposés sur sa plate-forme.

La faillite guette-t-elle d’autres sites de trading ?

Il est bien difficile de savoir si la faillite guette d’autres sites de trading sur options binaires dans le secteur reste encore opaque, même si les avancées ont été faites grâce à la régulation de nombreux acteurs. Je ne peux que vous conseillez d’être encore plus prudents quant au choix de votre broker, et de ne choisir qu’un intermédiaire régulé par la CyseC, et pour les ressortissants français disposant d’un agrément de l’AMF ou de la Banque de France.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
1 Commentaire
  1. gagnerdelargentbourse.fr

    24 novembre 2014 at 9 h 13 min

    Compliment, c est un regale de vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *