Comment intervenir sur GBP/USD et le FTSE 100 après le Brexit ?

548 vues Laisser un commentaire

Quelle soirée que fût celle du 23 juin 2016 ! Une soirée qui commença dans les attentes des analystes et qui s’est finie en carnage boursier suite au retournement de situation, remettant la possibilité d’un réel Brexit sur la table.

Peu après 7h, le verdict tombe, le Brexit l'emporte avec 1.100.000 voix de plus que le « Remain » (je reste).

Brexit : la sanction du marché

Un décalage de 1700 pips sur la livre sterling

gbpusd apres brexit
Livre sterling après le Brexit

La livre sterling a été lourdement sanctionée suite à l’annonce finale du brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne pendant la nuit du 23 août. Si la livre a perdu autant, c’est parce que les opérateurs de marché étaient placés à la hausse et leurs stops ont littérallement éclaté suite à l’annonce.

Les bourses mondiales fortement pénalisées

Ce vote en faveur du Brexit n’a pas fait des dégâts que sur la livre sterling. En outre, les places financières du monde entier ont commencé à fortement dévissé, avec Tokyo en baisse de 7%. Hong Kong et New Delhi ont eux aussi dévissé de 5 à 7%. Et c’est sans parler du Dax et du Cac40 qui ont ouvert tous les deux à -10% à l’ouverture des bourses de Francfort et de Paris. La nouvelle ne plaît décidément pas à tout le monde.

Trader après le Brexit

Si la volatilité est encore accrue, les possibilités de se faire de l’argent sur le brexit restent encore bien présentes. Il faudra attendre encore quelques jours pour que le marché se calme encore et qu’il trouve un prix d’équilibre. Cependant, le marché actions semble vouloir lui prendre la direction de la baisse et devrait tester les plus bas de son range annuel, ce qui nous donne des ventes à moyen terme si on se base sur le fondamental couplé au technique.

Pour la paire GBP/USD, le support à 1.40 a complètement explosé pour ne laisser plus que 1 ou 2 chances de shorter la livre sous 1.40

Si le cours revient sur la zone 1.39/1.41 c’est l’endroit idéal pour shorter et viser les plus bas. Il faudra en même temps surveiller que la BoE ne cherche pas à soutenir la livre sterling en augmentant les taux d’un coup, si elle le fait, la bulle immobilière anglaise exploserait et un cataclysme financier pourrait avoir lieu !

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *