iHForex je ne la sens pas trop

460 vues 3 Commentaires

imgresC’est un secret de polichinelle dans la communauté des traders en ligne, que le broker iHForex n’est pas en odeur de sainteté avec le régulateur français l’AMF. Pour s’en convaincre il suffit de saisir la requête « iHForex arnaque » sur votre moteur de recherche préféré pour voir les résultats peu reluisants dans les commentaires d’utilisateurs ayant été arnaqués par ce broker. En effet, le Forex peut générer des gains considérables, comme tous les marchés financiers la part de risque doit être évalué et pris en compte par l’investisseur. C’est un marché complexe qui n’est pas fait pour tout le monde, trader les devises reste néanmoins accessible à un large public. Depuis la directive MifiD, le nombre de plates-formes de trading en ligne a explosé, avec du bon et du beaucoup moins bon en ce qui concerne le sérieux des brokers Forex. Certains sont tout simplement illégaux, car ne possèdent pas de licence de régulation délivrée par un organisme reconnu. En France cet organisme c’est l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) et l’Autorité des marchés financiers (AMF). L’AMF émet régulièrement des notes, et des recommandations sur certains brokers, ainsi qu’une liste noire des plates-formes non reconnues, et illégales pour exercer en France. C’est le cas de la plate-forme iHForex, dont l’AMF et l’Autorité de contrôle prudentiel recommandent aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations, et à ne pas en faire la promotion auprès de tierces personnes.

Attention societe  a ne pas confondre avec iForex qui opere sous le numéro de licence CYSEC 143/11

L’AMF et l’ACP rappellent les risques liés au Forex

Forex-dangerL’autorité de régulation française rappelle sur son site Internet et à travers de régulières campagnes de sensibilisation aux risques liés à l’investissement sur les marchés financiers, que tout investisseur doit se renseigner sur l’identité de son intermédiaire financier. Pour cela les épargnants sont invités à consulter sur le site Internet de l’AMF, que le broker choisi figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France ». En choisissant un courtier régulé disposant d’une licence d’exploitation en bonne et due forme délivrée par une autorité de régulation comme la CyseC chypriote, l’AMF française, le Bafin allemand où la FSA britannique, celui-ci est protégé car il est possible alors de déposer un recours auprès du régulateur en cas de litiges. Si le broker figure sur la liste noire, ou bien n’est pas dans la liste des courtiers régulés par l’AMF, alors l’investisseur expose son capital en spéculant sur une plate-forme illégale.

Méfiez-vous de la plateforme iHForex

Uk-ForexC’est le cas de la plate-forme du broker Hongrois « iHForex », qui disposait pourtant d’une licence de régulation délivrée par l’autorité hongroise de supervision financière, puisque le siège social de celui-ci est basé en Hongrie. En effet iHForex après de multiples plaintes déposées par les utilisateurs de sa plate-forme de trading pour diverses infractions a vu sa licence suspendue. En cause le non-respect aux obligations auxquelles sont soumis les brokers régulés, notamment en ce qui concerne les délais de retrait des fonds, et leur politique de bonus très agressive. Ce cas d’école montre à quel point il est important pour un investisseur de choisir un broker régulé pour que l’AMF puisse faire le nécessaire afin de récupérer les fonds et sanctionner l’acteur pris en faute. Inutile de dire qu’une telle issue n’aurait pu être possible, avec un broker non régulé. d’où le titre de cet article  » iHForex je ne la sens pas trop  »

Les dégâts collatéraux de la directive MifiD

Même si le broker Forex a été pris la main dans le sac, le danger comme je l’ai dit tout au long de cet article c’est de spéculer sur une plate-forme de trading non homologuée. En effet depuis la dérégulation des marchés financiers avec l’entrée en vigueur de la directive MifiD, les sociétés d’investissement proposant d’acheter et de vendre des devises sur le Forex ont fleuri sur Internet. La concurrence féroce pousse certains acteurs à avoir une communication extrêmement agressive, même de la part de grandes sociétés de courtage en ligne telle que : IG Markets, Saxo-Bank, etc. le message publicitaire est très clair, presque affirmatif dans certaines de leurs campagnes. D’autres comme Ava fx proposent des robots de trading qui d’après leur publicité permettent de gagner régulièrement sur le Forex en plaçant des ordres en fonction des stratégies choisies par l’investisseur.

TOP RANKED FOREX BROKER-AVA FX-OPEN FREE DEMO par avafx

Conclusion

Forex_Trading_361Tout internaute a vraisemblablement eu l’occasion de voir des publicités vous promettant d’apprendre à trader en 30 minutes. Bien sûr il n’en est rien comme vous le savez probablement si vous lisez régulièrement ce blog, une formation de trading sérieuse ne peut être effectuée en 30 minutes, surtout lorsqu’il s’agit de trader les devises du Forex avec les outils classiques.

 

 

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

RELATED ITEMS
3 Comments
  1. Bastien

    6 janvier 2015 at 15 h 27 min

    iHforex sur Dukascopy, moi qui les prenait pour des gens sérieux, comme quoi on est jamais au bout de ses surprises avec le Forex

  2. Nicolas

    6 janvier 2015 at 15 h 30 min

    La plateforme iHforex est a fuir, beaucoup de plaintes pour récupérer ses fonds, broker à oublier

  3. Michael

    6 janvier 2015 at 15 h 51 min

    L’AMF a beau communiquer, les arnaques existeront toujours, et certains tomberont dans le panneau de la promesse d’argent facile. Dommage que le trading en souffre, car c’est une activité passionnante, au dela des sommes d’argent en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *