FXCM est-il le seul broker sérieux sur internet ?

1587 vues 2 Commentaires

franc_suisse_londe_de_choc_se_poursuitLes inquiétudes sont nombreuses et légitime concernant la santé financière, la fiabilité et même le sérieux du broker internet FXCM. Ce courtier en ligne spécialisé dans le Forex a été sérieusement ébranlé ces deniers jours, la faute à la décision de la Banque Nationale Suisse de laisser sa devise désormais flotter par rapport à l’euro. Le Forex est l’un des marchés financiers qui attire le plus les investisseurs particuliers. Spéculer des devises en jouant sur les taux de changes est devenue monnaie courante. C’est pourquoi les faillites personnelles vont petit à petit se poindre leur nez, une fois la poussière retombée. Si les particuliers ont perdu beaucoup d’argent, les institutionnels tels que les banques comme Swissquote, ont vu des sommes de plusieurs dizaines de millions partir en fumée. Inutile de préciser que chez les brokers Forex, le phénomène a été amplifié, avec quelques faillites retentissantes, notamment au Royaume-Uni et en Australie. FXCM, un leader courtier américain spécialisé dans les opérations de changes, n’a pas été épargné, et a été mis en difficulté par forte appréciation du franc suisse. Ce broker a même vu son cours suspendu à Wall Street, après une dégringolade de près de 70%.

Le franc suisse à parité avec l’euro par euronews-fr

FXCM doit assumer 225 millions de dollars de pertes

Ce courtier n’est pas le seul à avoir été pris de court par la décision de la banque centrale suisse, qui a décidé jeudi de laisser sa monnaie s’apprécier naturellement, réaffirmant même la volonté de cela quelques semaines de maintenir sa politique d’arrimage à l’Euro. La fin de cette politique de cour plancher bridant la parité à 1.20 CHF pour 1 EUR, a fait exploser à la hausse le Franc Suisse. Ce jeudi noir le Forex comme déjà qualifié par de nombreux cambistes, a vu la monnaie unique à son cours le plus bas depuis 1999, date de son lancement. Un écart de 20% en quelques minutes, est quelque chose de rare sur le Forex, lorsque l’on trade des pips, et que la volatilité est très réduite. L’utilisation de l’effet de levier joue un rôle important sur les pertes des traders de tout horizon. Pour le broker FCXM elles s’élèvent à 225 millions de dollars, moins de 24 heures après l’épisode suisse, un communiqué a été publié pour prévenir les clients et les autorités, de la forte probabilité de ne plus pouvoir respecter les ratios réglementaires. 2013 parait bien loin, le broker FXCM avait engrangé un bénéfice net de 14,8 millions de dollars. D’autres brokers prestigieux ont fait les frais de la décision suisse, c’est notamment le cas de de IG Markets et Interactive Brokers, qui dans une moindre mesure ont annoncés que des clients de leurs plateformes avaient enregistré des pertes telles qu’ils lui dépassant les 178 million de dollars.

Le cas FXCM scruté par la CFTC, le régulateur américain

JefferiesLes pertes que doit encaisser FXCM l’ont poussé à rechercher une solution rapide et efficace pour que le niveau de fonds propres détenus soient à des niveaux similaires à ceux d’avant le Krach de Jeudi dernier. C’est vendredi matin que la bonne nouvelle est arrivée avec un dossier solide, bouclé en quelques heures avec Leucadia. Cette holding diversifiée américaine Leucadia, n’est pas inconnue puisqu’il s’agit du propriétaire de la banque Jefferies, a consenti un prêt de 300 millions à FXCM. Pour une durée de 24 mois avec un taux d’intérêt de 10%, Leucadia estime que le prêt était bien garanti par les actifs du courtier Forex. Les associés M. Richard Handler et M.Brian Friedman, à la tête de de Leucadia, ont évoqué vendredi « un investissement attractif » pour la holding, dont les activités sont la banque et la gestion d’actifs, mais aussi l’investissement dans le secteur de l’énergie, ou encore dans l’immobilier et l’agroalimentaire.

Conclusion

drew-nivCe dossier de sauvetage va logiquement passer entre les mains du régulateur américain la CFTC (en charge des marchés de produits dérivés), afin d’examiner tous les détails concernant les comptes et les pertes de FCXM, mais aussi de Leucadia. Une procédure normale, et qui démontre encore une fois à quel point il est important de spéculer avec un broker régulé. Cette épisode de Cygne noir, offre une réponse honnête a la question FXCM est-il le seul broker sérieux sur internet ? Peut-être pas le seul broker sérieux sur Internet, mais sans aucun doute l’un des plus sérieux. Gageons que cette situation trouvera une issue heureuse, comme le rappelle M. Drew Niv patron de FXCM « Nous ne pourrions pas être plus reconnaissants envers Leucadia et ses équipes pour leur réponse rapide et efficace, et envers nos agences de régulations qui ont accepté de coopérer avec nous à travers cette procédure difficile, leur soutien à ce financement sont de loin la meilleure solution pour FXCM, nos clients, nos actionnaires, et toutes les autres parties.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

2 Comments
  1. Greg

    28 janvier 2015 at 17 h 57 min

    Merci à la banque Jeffries, car sinon c’en était fini de FXCM, comme quoi meme les brokers les plus renommés peuvent se prendre des vestes sur le Forex

  2. julien

    28 janvier 2015 at 18 h 05 min

    On parle beaucoup des 225 millions de pertes encaissées par FXCM a cause de la BNS, je serais curieux de savoir combien de gains à fait ce broker ces dernières années

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *