France : les chiffres de l’emploi déçoivent au troisième trimestre

948 vues 3 Commentaires

La France n’a pas créé d’emploi au troisième trimestre. Après un bon second trimestre, les experts de l’Insee avaient misé sur une évolution à la hausse. Cela n’a n’a pas été le cas. L’institut national de la statistique a dû revoir les chiffres à la baisse. France : les chiffres de l’emploi déçoivent

Des emplois détruits en T3

Le secteur marchand non agricole a ainsi perdu 900 emplois, alors qu’en novembre, l’insee prévoyait une création de 14 900 emplois au troisième trimestre (0,1%).

Le secteur tertiaire, hors intérim, a également déçu. 7500 postes ont été créés là où on en attendait 3 fois plus. “Le rythme des créations d’emploi dans le secteur tertiaire ralentit”, relève l’Insee.

L’industrie a perdu 14 600 emplois (-0,5%). La construction suit la même tendance avec une diminution de 10 200 postes (-0,8%).

L’intérim s’en sort mieux et affiche des résultats dynamiques, même si eux aussi ont été rectifiés à la baisse. En effet, 16 400 emplois intérimaires ont été créés en T3, soit une hausse de 3% au lieu des 3,2% attendus.

Le taux de chômage le plus haut enregistré depuis  20 ans

Ces chiffres sont en adéquation avec l’autre grand indicateur, le taux de chômage. Sur la même période, ce dernier a augmenté de 0,2 point à 10,2% de la population active. C’est son plus haut niveau jamais atteint depuis 1997.

En dépit de ces résultats décevants, le ministre du Travail ne baisse pas les bras et espère que la reprise attendue en 2016 amènera une embellie  sur le front de l’emploi.  

S’attaquer au chômage de longue durée

En attendant, toutes les initiatives tendant à combattre le chômage sont examinées. La dernière en date vise les chômeurs longue durée qui devraient bénéficier de nouvelles mesures à titre expérimental.

Le but est de ramener à zéro le nombre de personnes au chômage depuis plus d’un an, catégorie qui concerne 43% des personnes inscrites à Pôle Emploi.

Selon les termes de ce dispositif qui devrait concerné environ 2000 chômeurs dans un premier temps,  ces derniers se verront proposer un poste en CDI. Il sera payé au SMIC dans une entreprise développant une activité dans l’économie sociale et solidaire. Les travaux proposés devraient concerner des emplois à faible niveau de qualification.

 

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

3 Comments
  1. julien

    10 décembre 2015 at 15 h 45 min

    Le chomage endémique est un problème structurel dans les économies mures. La loi Macron devrait donner un petit coup de pouce, mais les résultats risquent de mettre du temps a se matérialiser

  2. François

    10 décembre 2015 at 16 h 33 min

    Les défis pour la lutte contre le chomage sont immenses, surtout avec l’automatisation et la robotique qui vont modifier nos habitudes, c’est tout un modèle de société et redistribution des richesses qui est à repenser

  3. Martin

    10 décembre 2015 at 16 h 52 min

    A mon humble avis je pense que les chiffres sont encore très loin de la réalité. L’on gagnerait à éclaircir le débat, car la confusion est entretenue entre chiffres du chômage et ceux des demandeurs d’emplois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *