Faut-il faire confiance aux sites de trading social ?

1160 vues 6 Commentaires

SocialTradingAlors que le trading en ligne semble trouver sa vitesse croisière, notamment en France après un début difficile. Même si les français ont accès au Forex depuis près de 15 ans, en effet les plateformes de trading de devises ont été les premières accessibles aux particuliers. Aujourd’hui la mode de trading qui fait le Buzz c’est le trading social, alors « Faut-il faire confiance aux sites de trading social ? », c’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article. Pour cela, le meilleur exemple reste celui du leader dans le trading social aussi appelé Copy-trading, le broker eTtoro qui a bâti son succès sur ce concept novateur. Joindre deux mondes apparemment diamétralement opposé a été la recette du succès de ce broker par comme les autres. En effet sans l’avancée technologique d’Internet, avec l’avènement du haut débit, du web 2.0 qui a donné naissance aux réseaux sociaux, le trading social n’aurait pas pu voir le jour. Ensemble nous allons voir le modèle eTtoro, ses forces et ses faiblesses, ainsi que les implications pour la nouvelle génération de traders élevés dans un monde ou le partage de l’information est la norme.

 

Qui est le broker eToro inventeur du trading social

etoro_FREToro est la marque commerciale habillant la plateforme de trading en ligne appartenant à Retail Forex, une société d’investissement multi régulée notamment par L’ACP Française sous l’égide de l’AMF. EToro propose à ses traders l’accès à ses 3 plateformes de trading, des solutions ne nécessitant aucun téléchargement ou téléchargeables gratuitement. La plus utilisée est sa plateforme WebTrader, en effet celle-ci est un outil de trading fonctionnant selon deux modes, le premier sous la forme d’une interface standard pour débutants, et le second une interface expert. Le mode standard permet aux novices de s’initier de manière simple et ergonomique à la spéculation sur le marché des changes et des matières premières. La plateforme mobile se nomme TradeDesk, elle permet aux investisseurs de suivre leurs opérations et de traiter les marchés sur n’importe quel téléphone ou tablette numérique. Enfin, vient la plateforme qui a fait la notoriété de ce broker, l’Openbook ou Copy-trader qui permet aux clients d’eToro de suivre instantanément les positions des meilleurs traders à travers le monde et de copier directement les échanges les plus fructueux sur leur portefeuille. L’OpenBook d’eToro a été à maintes reprises récompensés par la presse spécialisée, notamment le magazine « TradingPlanet », et reçoit un véritable plébiscite de la part des internautes, cet outil novateur s’avère être l’atout numéro un du broker eToro en permettant au trader débutant d’acquérir les fondamentaux par mimétisme. Ce broker inventif et précurseur du trading social, pose avec l’Openbook ou Copy-trader, les bases de ce que sera vraisemblablement le trading du futur.


EToro – votre communauté d’investissement… par thesky91

Le trading social une solution qui fait des émules

social-tradingLe trading social, est devenu possible comme je le disais en introduction de cet article « Faut-il faire confiance aux sites de trading social ? », grâce à l’arrivée du haut débit sur Internet, mais aussi par la mutation générée par le Web social. Ainsi un trader social se base sur les informations financières compulsées par la communauté du réseau social de trading, son analyse ne se base plus uniquement sur l’analyse technique et fondamentale, mais aussi sur ce que l’on appelle dorénavant l’analyse financière sociale. Ce mélange entre réseaux sociaux classiques nés du web 2.0 et les récentes plateformes de trading ne cesse de prendre de l’ampleur, comme en témoigne les services de trading social désormais proposé par plusieurs brokers et non des moindres. Ainsi des grands noms du courtage en ligne tels que Markets.com, XTB et AvaFx offrent à leurs clients des outils permettant de suivre et de répliquer le cas échéants les positions des meilleurs traders de la plateforme.

Conclusion

4xp-webinar1Si le trading social représente une formidable évolution pour les traders particuliers, surtout les débutants, je souhaite y mettre un bémol. En effet l’un des plaisirs de la spéculation boursière est la satisfaction procurée par une validation du marché de ses hypothèses. Si le trading social peut réduire ce plaisir, il ralentit aussi le processus d’apprentissage de l’investissement en ligne. Puisqu’il s’agit de recopier mécaniquement des positions sans pour autant saisir la stratégie qui se cache derrière, à mon sens cet outil ne devrait servir qu’à assurer un retour sur investissement minimum, pour avoir ensuite l’esprit libre d’explorer le fonctionnement des marchés financiers.

COMPLÉTEZ CE FORMULAIRE

Un conseiller vous contactera pour vous expliquer comment se positionner sur la bourse.

6 Comments
  1. henry

    12 janvier 2015 at 14 h 54 min

    Le trading social est un outil comme un autre tout dépend de celui qui l’utilise, ça reste une belle avancée, et qui apporte un peu d’humanité dans cette activité solitaire. après gare à l’infobésité, trop d’infos tue l’info.

  2. Victor

    12 janvier 2015 at 15 h 00 min

    Le trading social est une bonne fausse idée pour tout trader qui se respecte. car comment progresser dans cet art si l’on se contente de recopier betement les positions des Gourous eToro, d’autant plus qu’on ne gagne pas a tous les coups.

  3. Dominique

    12 janvier 2015 at 15 h 11 min

    Il en faut pour tous les gouts, mais les adeptes du trading devraient se poser la question à qui tout cela profite, car le partage et la philantropie ne fait pas vraiment partie de la mentalité du trader

    • Yves

      9 janvier 2016 at 21 h 17 min

      Le trading social évite de passer des heures devant son écran à surveiller les divers cours. Suivre des traders en principe expérimentés qui ont du temps à passer à cette activité, permet de se consacrer à des taches plus humaines. Il suffit de consacrer à peine 30 min par jour pour décider qui suivre et faire le bilan. Une fois en route, on peut ne suivre qu’une fois pas semaine.
      La bourse ne rapporte plus rien, les options binaires ressemblent à la française des jeux puisque les perdants font gagner ceux qui sont « in the money ».

  4. Julien

    12 janvier 2015 at 15 h 21 min

    Le site eToro est tres bien fait, et leur idée de copytrading lumineuse, les débutants peuvent commencer petit a petit, et les experts peuvent échanger leur point de vue facilement sur la plateforme.

  5. Thierry

    12 janvier 2015 at 15 h 51 min

    eToro est une bonne plateforme, elle préfigure sans doute ce que sera le trading une fois totalement globalisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *